Ministre à Bercy rime avec flop en librairie

Arnaud Montebourg, Pierre Moscovici et Michel Sapin ont récemment pris la plume pour livrer leur vision de l'économie française. Le succès est très loin d'être au rendez-vous.
Fabien Piliu
L'Ecume et l'Océan, le livre de Michel Sapin, s'est vendu à 346 exemplaires seulement.
"L'Ecume et l'Océan", le livre de Michel Sapin, s'est vendu à 346 exemplaires seulement. (Crédits : DR)

Pauvres éditeurs ! S'ils pensaient toucher le jackpot en publiant la vision économique et sociétale des récents ministres de l'Économie et des Finances de la cinquième puissance économique mondiale, ils en sont pour leurs frais.

Observés par Edistat, un service d'information et de statistiques pour les maisons d'édition, les chiffres de vente de leurs ouvrages sont particulièrement bas. Très actif en librairie, Arnaud Montebourg, l'ancien ministre de l'Économie, n'est pas très « bankable », pour reprendre une expression employée à Hollywood pour qualifier les auteurs, les acteurs et les réalisateurs les plus rentables.

Montebourg a beaucoup de choses à dire

Si « Des idées et des rêves », publié en novembre 2010, s'est vendu à 13.533 exemplaires, ce qui représente une performance relativement honorable, sa version de poche rééditée en septembre 2013 n'a pas relancé les ventes. Il ne s'en est vendu que 884 exemplaires malgré la promotion intense de son auteur, un site Internet et une page Facebook dédiée.

« La bataille du made in France » a-t-elle eu plus de succès ? A peine 5.735 exemplaires ont trouvé preneurs depuis sa sortie en librairie en septembre 2013. Quant aux ventes de « L'antimanuel de politique », publié en août, elles sont poussives. Edistat en recense 1.808. Néanmoins, avec un tel niveau de ventes, Arnaud Montebourg fait figure d'auteur à succès !

Ainsi, Pierre Moscovici, son prédécesseur Bercy, n'a vendu que 826 exemplaires de ses « Combats » édités en octobre 2013, malgré, là encore, une intense campagne de promotion de la part de l'auteur et le soutien du service de communication de Bercy.

La palme revient à Michel Sapin

Un travail à quatre mains est-il un gage de succès ? Même pas. Edité en pleine campagne présidentielle, en avril en 2012, « La France peut s'en sortir », coécrit par Jean Arthuis, l'ancien ministre de l'Économie de Jacques Chirac, et Michel Sapin, aujourd'hui à la tête du ministère des Finances après avoir dirigé le ministère du Travail n'a séduit que 1.054 lecteurs.

Quand il prend seul la plume, Michel Sapin fonce dans le mur, risquant l'accident industriel. Son « Ecume et l'océan » publié en mai est un véritable flop. Jusqu'ici, il ne s'en est vendu que 346 exemplaires.

Fabien Piliu

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 6
à écrit le 09/10/2014 à 17:09
Signaler
édité aux éditions du pilon son bouquin ???

à écrit le 09/10/2014 à 16:46
Signaler
Pauvre Sapin, y'a de quoi avoir les boules.

à écrit le 09/10/2014 à 13:26
Signaler
pour vendre aujourd'hui, il faut du scandale, de la fesse, de la trahison... genre Trierwiller... l'économie en période de récession n'est pas attractive.... ces trois auteurs auraient rajouter quelques histoires de "fesses" à Bercy...succès assuré....

à écrit le 09/10/2014 à 12:56
Signaler
savent-ils écrire, ils sont incapables de régler les problèmes français pourquoi seraient-ils meilleurs en écriture

à écrit le 09/10/2014 à 12:28
Signaler
Les deux succès de librairie du moment sont le torchon haineux de Trierweiler et le tombeau dépressif de Zemmour... Qualité littéraire, zéro, intérêt du sujet: zéro, qualité de l'auteur: zéro. De là à penser qu'un flop d"édition est plutôt un ga...

à écrit le 09/10/2014 à 12:19
Signaler
Allez achetez un livre de sapin ou moscovici il faut etre tres fort Le baratin la langue de bois et l enfumage généraliser étant leur fond de commerce. Heureusement que la zappette existe

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.