1.541 euros : le salaire moyen des non-cadres en 2014

 |   |  193  mots
Au premier semestre 2014, les non-cadres ont gagné 0,65% de pouvoir d'achat en tenant compte de l'inflation (0,6%).
Au premier semestre 2014, les non-cadres ont gagné 0,65% de pouvoir d'achat en tenant compte de l'inflation (0,6%). (Crédits : Reuters)
Le revenu moyen des 18,8 millions d'employés non-cadres français est supérieur de 6,6% au salaire minimum, selon un baromètre publié par Randstad.

Leur salaire progresse toujours... mais moins vite qu'auparavant. Au premier semestre 2014, les salariés non-cadres ont vu leur rémunération (hors primes et congés payés) augmenter de 1,25% sur un an, contre une progression de 1,8% en 2013, 2,2% en 2012 et 2,4% en 2011, selon une étude de l'entreprise d'intérim Randstad publiée mardi 28 octobre.

Ainsi en 2014, le salaire des non-cadres (82% de la population, soit 18,8 millions d'employés) s'établit à 1.541 euros en moyenne. Mais, en matière de pouvoir d'achat, la hausse enregistrée en 2014 ne leur octroie qu'un gain de 0,65% en tenant compte de l'inflation (0,6%).

Le Smic progresse moins vite

Les non-cadres ont des rémunérations assez proches du Smic. Or les évolutions du salaire minimum "se répercutent sur les salaires qui lui sont proches", rappellent les auteurs de l'étude.

Le salaire minimum a ainsi augmenté de 1,05% au 1er janvier, et atteint actuellement 1.445,38 euros brut. Les salaires moyens des non-cadres - à l'exception des professions intermédiaires qui bénéficient des salaires les plus élevés dans cette catégorie -, ont progressé à des niveaux "extrêmement proches".

    Voir aussi >> le simulateur de salaire de Randstad destiné aux non-cadres

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 31/10/2014 à 10:25 :
C'est marrant ces chiffres semblent completement differents de ceux de l'INSEE, mais bien plus proche de la réalité de notre quotidien...

Quoique on peut se demander si on nous ment pas completement...
a écrit le 28/10/2014 à 22:12 :
"Je suis cadre à la RATP avec 4500 euros net par mois. je partirai à la retraite à 56 ans, l'année prochaine. j'ai commencé à travailler à 18 ans et je suis passé cadre. Je suis conscient d'avoir un salaire élevé mais les salariés du privé qui se plaignent sur ce site ont souvent des salaires encore bien meilleurs. Les jeunes n'ont qu'à faire la grève et revendiquer de meilleurs conditions.
Je profite du système tant que ça tient.
Il n'y a qu'à faire payer les patrons qui sont tous des voyous."
Ce message est un fake évidemment mais reflète une certaine réalité.
a écrit le 28/10/2014 à 20:46 :
Entre un siege ejectable avec un salaire élevé pour les plus chanceux dans le privé et la sécurité de l'emploi dans le public vous devriez pas vous plaindre au nom des 5 millions de français au chômage
a écrit le 28/10/2014 à 19:15 :
c'est marrant on m'a toujours dit que j'étais cadre, on me donne les responsabilités du poste pourtant je suis payé 1500 euros... Comme quoi le publique ne paye pas; vivement l'égalité du privé et du publique, mais ça risque de faire augmenter les impôts!
Réponse de le 29/10/2014 à 0:10 :
essaye de virer quelqu'un dans le public ...essaye de virer un fonctionnaire...LOL
a écrit le 28/10/2014 à 14:13 :
avec des Espagnols qui font la queue pour bosser par 500 euros par mois et l'élargissement encore plus à l'Est de l'Europe ; faut être aveugle et sourd pour croire que ces salaires vont se maintenir à ce niveau ! et avec les coupes franches de l'état dans les dépenses; le reste à vivre va faire un plongeon monumental ! plouf ...gloup gloup gloup....
Réponse de le 28/10/2014 à 16:40 :
t'as qu'à changer de métier ou fallait faire des études !
a écrit le 28/10/2014 à 12:58 :
Pour la justice sociale nous mettons a plat tous les dossiers retraites traites apres 2007 , la fraude represente 34 % , les retraites concernes vont devoir accepter une decote de 27% des pensions cnav et complementaires
a écrit le 28/10/2014 à 12:47 :
Pays de miséreux ... comment pourrait il en être autrement avec l'état providence et notre "modèle social " que le monde entier fuis comme la peste ..lol
Réponse de le 20/11/2014 à 19:43 :
c'est pour cela que même les chinois s’intéressent à notre système, voir sur le site agirc arrco
Nous avons un bon système, mais il faut se battre pour le garder comme les anciens ont fait
a écrit le 28/10/2014 à 11:55 :
ca fait 30 ans qu'on dit qu'il y a smicardisation de la societe francaise..... tout le monde doit gagner pareil!! excellent outil pour motiver les gens! ( bientot les rmistes depasseront les smicards, avantages en nature integres... votre pays marche sur la tete!)
Réponse de le 28/10/2014 à 12:44 :
Oui, mais, le plus "fun" c'est qu'il parait que les Français sont encore trop payés (pas assez compétitifs selon la novlangue) et ce n'est pas moi qui le dit mais tout ces technocrates grassement payés à Bruxelles ou à Francfort !
a écrit le 28/10/2014 à 11:30 :
1540€ le salaire moyen brut de 80% des travailleurs ? 80% des travailleurs gagnent le smic ? Non mais faut arrêter de dire n'importe quoi ! On n'est pas encore un pays du tiers monde ! Allez regarder les données de l'INSEE qui elles, sont sérieuses ! Le salaire médian français tourne à 1.700€ nets. Donc les 1540 dont vous nous parlez seraient à mon avis plutôt du net. Marre des journalistes qui disent n'importe quoi ...
Réponse de le 28/10/2014 à 12:09 :
La vache.... On parle des non cadres ici. Par ailleurs la différence entre salaire médian et moyen est de taille. Vous vous doutez bien qu' hors cadres il existe de fortes limites à la hausse des salaires
Réponse de le 28/10/2014 à 13:42 :
D'après l'insee, les travailleurs touchant moins de 1.200€ nets (1.540 bruts), rapportés à un temps plein, représentent moins de 20% du total. Donc impossible que 82% des travailleurs (les non cadres) gagnent en moyenne 1.200 nets. Le salaire médian français est à 1.700€ nets ce qui veut dire que 50% des travailleurs touchent plus de 1.700€ par mois. Les chiffres de cet article sont faux.

Et pour info les cadres ne sont pas tous aisés. J'en connais personnellement qui gagnent 1.500 nets par mois... Pas de quoi motiver les jeunes à faire des études ...
Réponse de le 28/10/2014 à 19:18 :
Le salaire moyen publié sur la tribune il y a quelques mois était de 2200€; ca prouve juste que peux de personnes touchent énormément d'argent pendant qu'énormément galère avec peu d'argent!
Réponse de le 31/10/2014 à 20:17 :
Rémi : Ton analyse est intéressante, mais je pense qu'elle n'est pas tout à fait exacte. Voici la mienne : Le salaire médian est d'environ 1700€ net, et donc en effet 50% des travailleurs touchent plus 1700 et 50% moins de 1700€. Mais dans cet article on ne dit pas que 82% des travailleurs gagnent 1540 (brut ou net on ne sait pas trop - ce qui est un peu embêtant au passage), mais que le salaire moyen de cet échantillon de travailleurs est de 1540€, mais cela signifie que certains d'entre eux gagnent plus de 1540€ et d'autres moins. ça ne remet pas nécessairement en question la possibilité d'un salaire médian à 1700€
a écrit le 28/10/2014 à 10:55 :
Honte pour notre système qui ce dit sociale! Honte a notre gouvernement umps!
Réponse de le 28/10/2014 à 11:12 :
Honte à (pas "pour") votre orthographe !
Réponse de le 28/10/2014 à 12:13 :
Honte aux socialistes qui font passer la redistribution pour de la solidarité alors qu il ne s agit que d un vol organisé par l etat. Vous, les socialistes, êtes des escrocs de la pire espèce, qu il faut combattre. La bête immonde bouge encore mais croyez bien que nous en viendrons a bout.
Réponse de le 29/10/2014 à 0:20 :
Le gouvernement umps ou fn ou pc ou npa ou blablabla ne peut absolument rien faire pour l'économie, C'est pas lui qui la dirige c'est wallstreet et washington.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :