Retraites : un déficit plus fort que prévu ?

 |   |  223  mots
Au lieu de 1,0% cette année et 1,9% en 2017, COE-Rexecode prévoit ainsi 0,8% et 1,5%.
Au lieu de 1,0% cette année et 1,9% en 2017, COE-Rexecode prévoit ainsi 0,8% et 1,5%. (Crédits : reuters.com)
Le COE, cabinet d'étude proche du patronat estime que les prévisions de croissance du Conseil d'orientation des retraites, similaires à celles du gouvernement, sont surestimées de 0,2 à 0,4 point.

Plus de 15 milliards d'euros. C'est le montant qu'atteindra en 2020 le déficit des retraites selon une étude publiée mardi 6 janvier par l'institut d'études économiques proche du patronat COE-Rexecode. Celui-ci estime en effet que la croissance économique sera plus faible que dans les prévisions du Conseil d'orientation des retraites (Cor), selon lesquelles le déficit devrait être de 9 milliards d'euros.

Rappelant que les mesures décidées depuis 2012 ont essentiellement consisté à augmenter le niveau des cotisations, COE-Rexecode juge que "le recul de l'âge effectif du départ en retraite est le seul levier efficace pour consolider le système de retraite, tout en soutenant l'activité économique".

Entre 0,2 et 0,4 point de croissance de trop

Pour appuyer son point de vue, le cabinet d'études pointe du doigt les hypothèses de croissance économique retenues par le Cor pour les prochaines années, les jugeant surestimées de 0,2 à 0,4 point. Au lieu de 1,0% cette année et 1,9% en 2017, COE-Rexecode prévoit ainsi 0,8% et 1,5%.

     | Opinion : L'insuffisante réforme des retraites

Le Cor retient pour les prochaines années les mêmes projections macroéconomiques que le gouvernement dans ses textes budgétaires pour 2015, soit une hausse du produit intérieur brut de 1,0% en 2015, 1,7% en 2016, 1,9% en 2017 et 2,0% en 2018.

>> Aller plus loin  Avenir des retraites : le retour à l'équilibre financier reste très incertain

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 17/02/2015 à 10:37 :
Pour sauver notre système de retraite , il faut porter l'âge de la retraite à 65 ans, créer une mutuelle complémentaire pour les personnes qui ont entre 60 et 65 ans qui sont malades
et qui ne peuvent pas travailler.
a écrit le 07/01/2015 à 16:58 :
LE GRAND CHARLES DISAIT:LES SOCIALISTES SONT DES INCAPABLES,ILS SONT DANGEREUX???POUR PREUVE ;EN 98 POUR FAIRE BAISSER LES CHIFFRES DU CHOMAGE ILS ONT FAIT PARTIR LES GENS A 55 ANS ET 2 ANS PLUS TARD ??AUCUNE PRESENCE A L'ANPE????MORALITE ;DES MILLIARDS DE PERTE COMME LE CREDIT LYONNAIS ET BIEN D'AUTRES BANQUES SUITE A LA NATIONALISATION DU SECTEUR??????
Réponse de le 07/01/2015 à 23:58 :
Le Grand Charles a aussi dit des conneries et les Français l'ont d'ailleurs jugé incapable en 68. Beaucoup regrettent qu'il y ait eu 68 et pourtant aujourd'hui ils bénéficient encore des accords de Grenelle. Quant aux retraites un système par capitalisation serait bien meilleur... pour les banquiers et assureurs. Ce sont eux qui coulent l'économie des pays en préférant empocher des dividendes qui ne vont plus dans les caisses de retraites. Nous retournons doucement mais sûrement au XIXéme siècle, un temps où les caisses de retraites n'existaient pas.
a écrit le 07/01/2015 à 13:43 :
AUCUNE EQUITE ! le systeme par répartition est à bout de souffle à cause des status des fonctionnaires et assimiliés (7 millions d'agent) qui ont des pensions basés sur les 6 derniers mois d'une carrière (négociée à la hausse en 2008) sans risque de chomage et les régimes péciaux (et des 3 fonctions publiques ) puisent dans le régime commun.Agents EDF( 300000 ) en retraite sont payés par la CNAV car EDF ne pouvant assurer le financement ,il en a fait cadeau au régime général (avec dédommagement 18milliards € EDF étant "gagnant"dès 2020) .S'y ajoute le tarif electricité à 10% du tarif public à vie , imposable en avantage en nature mais restant très très avantageux.Sans compter le CE 1% du CA et non de la masse salariale .la retraite par capitalisation possible depuis 40 ans ! (Prefon) mais seulement autorisé au salrirés du privé depuis moins de 20 ans.les agents actifs 32 h/hebdo + 23 j de RTT etc...Tout ce systeme de privilèges repose sur des statuts batis dans une autre époque 1947 et emplifier par des syndicats corporatistes mais le pays n'aplus les moyens de supporter ces charges depuis 30 ans.A noter le régime d ela CNAV supporte le régime des indépendnats et agriculteurs mais avec des pensions moyennes au environs de 800€/mois seulement.
Réponse de le 07/01/2015 à 18:27 :
ne vous en faites pas mr valls vient de sauver le régime des intermittents du spectacle qui représente 25% du déficit parait-il??? alors....?enfin ne pas oublier que le régime par répartition reste le plus sure ,les systèmes dépendants de placements boursiers(fonds de pensions) ne sont pas réalistes demandez aux retraités us et anglais !!!!!!
a écrit le 07/01/2015 à 13:12 :
On oublie de mentionner la ponction du regime du publique qui a plombé les comptes du regime du privé. Nous payons de fois pour la retraite des fonctionnaires, genial ! Mais apperemment ca satisfait tout le monde, alors continuons comme ca.
Réponse de le 07/01/2015 à 14:02 :
En principe je dirai non ! pour ce que je connais sur ce sujet , mais les collectivité locales , là je ne s
a écrit le 07/01/2015 à 11:49 :
Je pense que c'est du pipeau comme d'habitude , encore un coup tordu des tenants de ce système , qu'ils mettent devant tout le monde les recettes de l'USSAF d'abondement des
retraites , et le coup du paiement effectifs des retraités . Mais ne rêver pas ce n'est pas prêt d'arriver .
a écrit le 07/01/2015 à 11:49 :
Je pense que c'est du pipeau comme d'habitude , encore un coup tordu des tenants de ce système , qu'ils mettent devant tout le monde les recettes de l'USSAF d'abondement des
retraites , et le coup du paiement effectifs des retraités . Mais ne rêver pas ce n'est pas prêt d'arriver .
a écrit le 07/01/2015 à 11:47 :
Il faut avoir enfin le courage de trancher : la retraite ce doit être 65 ans pour tous, salariés du privé, du public, et des régimes spéciaux, personnels politiques inclus, les mêmes cotisations pour tous, la suppression des 35h pour tous, le droit de travailler jusqu' à 67 ans avec une bonification de la retraite. Le droit de pouvoir ouvrir un régime par capitalisation déductible des revenus fiscaux.
Réponse de le 07/01/2015 à 12:01 :
Encore un retraité au soleil qui veut appliquer aux autres ce dont il n'a pas envie pour lui
Réponse de le 11/01/2015 à 11:41 :
Il est facile de prodiguer 65 voir 67 quand on est pas concerné Pour ce que je qualifie de privilegié (enseignant, fonctionnaires etc...)la moyenne d'age des deces est superieure à 80 ans ,dans certaines industries (et je sais de quoi je parle contrairement à certains ) elle est de 66 ans Je pense qu'il doit y avoir une esperance de vie assez faible aussi dans certain metiers du batiment AUSSI JE SERAIS PLUTOT POUR UNE VRAIE LOI QUI DIFFERENCIE BIEN (pas comme ce qui est appelé pénibilité et qui avantagera encore certain fonctionnaires (hospitaliers par exemple
a écrit le 07/01/2015 à 10:17 :
le hold-up intergenerationel; le plus grand casse de l'histoire...et je parle même pas des dettes qu'ils laissent aux autres...
Réponse de le 07/01/2015 à 10:31 :
C'est vrai qu'ils ont tout cassé ! La France n'est plus que la 5ième puissance économique, alors que quand ils sont nés c'était le premier champs de ruine. Il faut les remettre à la casse. Ils ont servi, ils sont usés, on les jette. Comme des Iphones.
a écrit le 07/01/2015 à 9:47 :
Mr Hollande coûte une fortune au Français et a leurs descendants, son incompétences va nous précipiter dans le ko et la pauvreté, mais c'est les Français qui l'on voulut!
a écrit le 07/01/2015 à 9:43 :
Ajuster le montant des retraites en fonction du montant des contributions sur une base annuelle après alignement de tous les régimes. A la hausse comme à la baisse.
a écrit le 07/01/2015 à 9:02 :
Plus le chômage augmente et plus il y a de problème... dans le roulement des générations! C'est la politique anglo-saxonne du chacun pour soi que l'on veut appliquer a notre pays qui en est la cause!
a écrit le 07/01/2015 à 8:10 :
Pour une égalité de prélévement des cotisations entre les différents servicespubliques et privés, pour une égalités des durées de cotisations et avantages sociaux, a partir de cela le privé cessera de payer pour le publique et les commerces
a écrit le 07/01/2015 à 8:03 :
Madoff a révélé aux enquêteurs de la police US qu'il s'était inspiré du système de retraites français pour mettre son escroquerie en place. Les pigeons c'est nous ! Seuls les fonctionnaires sont protégés. Il faut dire qu'avec le travail qu'ils fournissent, ils le méritent !!!!! N'est-ce pas Messieurs les gens de gauche ???
Réponse de le 07/01/2015 à 9:05 :
Tant que la France est la France le système "Madoff" fonctionne très bien, mais c'est sa sortie qui écroule le système!
Réponse de le 07/01/2015 à 13:09 :
Un systeme 'Madoff' s'ecroule quand les nouveaux entrants sont trop peu nombreux pour payer les rentes des presents ... c'est exactement ce qui se passe.
a écrit le 07/01/2015 à 7:56 :
Il ne restera bientôt plus qu'a préparer la seringue pour les vieux dont je suis...
a écrit le 07/01/2015 à 7:33 :
Trouvez vous normal que la belle Anne de la capitale touche une retraite de fonctionnaire depuis ses 53 ans alors qu elle n a jamais travaillé et qu elle cumule tout cela avec de faramineuse indemnités d élus... Est combien sont ils dans ce cas en France. Français faitent des efforts...
a écrit le 07/01/2015 à 6:54 :
"On se fout de nous", quelle incompétence de la part des gestionnaires de ce pays...!
Et en plus ils sont surpayés !
a écrit le 07/01/2015 à 6:42 :
Regardez les retraites des politiques,ils n'ont pas de problèmes,ils les cumulent et je pense que souvent leurs retraites sont supérieures aux indemnités de leur dernier mandat,exemple un président touche autour de 15000€ par mois et si j'ai bien lu dans la presse sa retraite sera équivalente BRAVO
a écrit le 07/01/2015 à 6:12 :
25 MILLIARDS d'exonérations de charges sociales!! cqfd!merci pour la censure
a écrit le 06/01/2015 à 20:06 :
Tous les chiffres sont truqués pour faire bonne figure. La république exemplaire est un exemple de tricherie, d'hypocrisie, et d'irrespect de ceux qui l'alimentent. Le socialisme français va montrer son vrai visage aux français: mensonge, injustice, misère, violence.
Réponse de le 06/01/2015 à 20:53 :
Voila la France.On refuse de regarder la vérité en face.On y met une dose d'idéologie de bas étage et on cherche dans sa table de problèmes le bouc émissaire correspondant pour nous éviter de réfléchir.Et voila le problème est réglé.C'est pas moi, c'est l'autre.C'est pas la droite, c'est la gauche et on ressort sa liste d'arguments du café de commerce, ce qui nous donne un air de philosophe, n'est-ce pas ma bonne dame?
Réponse de le 06/01/2015 à 21:49 :
Tout juste, ca fait des lustres que ca dure, il ne faut surtout pas casser le rêve de la retraite par répartition, qui est la plus grosse arnaque jamais commise en France.
Réponse de le 06/01/2015 à 22:49 :
@ Gina
++++++++++
Réponse de le 06/01/2015 à 22:53 :
Les prévisions sur la retraite sont basées sur des scénarii absolument pas crédible émis par le Conseil d'Orientation des Retraites, donc rien à voir avec F. HOLLANDE ou le PS.
GINA, réfléchissez avant de critiquer.
Relisez les articles à ce sujet quand votre idôle était au pouvoir (les 5 ans de république bananière).
a écrit le 06/01/2015 à 20:00 :
Il suffit d'augmenter les impôts ou inventer de nouvelles taxes. Facile.
a écrit le 06/01/2015 à 19:53 :
Maintenant que tout le monde connait la volonté de privatisation des retraites, comme de la Santé, ça n'étonne plus. Allez-y bien à fond. Le mouvement inverse sera encore amplifié.
a écrit le 06/01/2015 à 19:41 :
IL YA UNE SEMAINE on annonçait 25 milliards d’exonérations de charges sociales! CQFD!
a écrit le 06/01/2015 à 18:55 :
Pas de problèmes, la même retraite que le patron gazier pour tout le monde.
a écrit le 06/01/2015 à 18:26 :
Grâce à Sarko et flambi tout est ok
Dormez tranquille

Tous les deux ans le probleme est réglé et c'est bizarre on en parle toujours
a écrit le 06/01/2015 à 18:26 :
Le retour à la retraite à 65 ans devient une évidence , courage Mr le President
Réponse de le 06/01/2015 à 19:54 :
Been.. Les Allemands, l'Inde de l'Europe, bossent jusqu'à 70 ans. Avec des retraites dérisoires car salaires lance-pierres. Alors, pourquoi pas nous..??
Réponse de le 07/01/2015 à 5:30 :
bah oui

augmenter les cotisations et la durée

jai 40 ans et pense que je ne vais pas partir avant 70 72ans

j'aurais consacré 25 a 30 % de mes revenus a payer de la plus value immobilières a certains de ces retraités et des cotisations …

et vous croyez que je vais supporter ça longtemps

c'est pas de la répartition , c'est du délestage sur la génération suivante ….

Ciao , je pars et débrouillez vous …. y'a qu'a plafonner toutes les indemnités ( retraite et chômage ) de façon a être à l'équilibre de façon instantanée
a écrit le 06/01/2015 à 18:15 :
Ces retraites seraient elles toujours déficitaires si le gouvernement d'il y a 20 ans avait favorisé à moins faire d'enfants et de ce fait moins de chômage aujourd'hui?
Réponse de le 06/01/2015 à 19:55 :
Si vous vous sentez aussi de trop, n'hésitez pas...
Réponse de le 06/01/2015 à 19:57 :
@aaa
C'est ça c'est la faute des jeunes maintenant ! Vous savez pourquoi les caisses sont vides ? Parce qu'elles ont été pillées, ( gérées ) par tout ces incompétents et voleurs qui nous gouvernent depuis des lustres. Qu'il compte pas sur moi pour bosser ad vitam aeternam.
a écrit le 06/01/2015 à 17:37 :
il faudrait que la retraite de gros bonnets et des politiques soient au meme niveau que celle des simples travailleurs on verrait bien que çà changerait beaucoup de chose
Réponse de le 06/01/2015 à 18:14 :
pas faux
apres faudrait aussi dire aux gens que le systeme a ete mis en place pour des gens qui travaillaient de 14 ans a 65 et mouraient a 65+ ( 66, pour etre large)
et qu'actuellement on a des gens qui travaillent de 30 ans a 50 ou ils sont en preretraite progressive jusqu'a 60 puis vivent jusqu'a 85
la france est passee d'un modele de 10 travailleurs pour un retraite a bientot 2 travailleurs pour 1 retraite ( et deux enfants, 12% de chomeurs longue duree, etc...)
ca va exploser en vol!
Réponse de le 06/01/2015 à 19:58 :
Faux, Churchill. C'est oublier que la part des zinvestisseurs est devenue énorme, PUIS, que la croissance fait que les cotisations, SI elles étaient restées STABLES en pourcentage, auraient AUSSI augmenté.
Mais il vaut mieux ... l'oublier...
a écrit le 06/01/2015 à 17:36 :
regimes spéciaux à reconsiderer au plus vite et à harmoniser avec les cotisations des privés.......
Réponse de le 06/01/2015 à 18:08 :
absurde:les régimes spéciaux sont a l'équilibre,jamais de déficit contrairement au privé très mal géré!
Réponse de le 06/01/2015 à 19:00 :
c est le couillon de contribuable qui partira à 63 ans au mieux qui éponge les milliards de déficit des nantis qui partent à 50 ans.
Le scandale du siécle.
Réponse de le 06/01/2015 à 19:05 :
S ' il n'y avait nos impots pour payer les retraites du privé, les spéciaux devraient bosser jusqu' a 70 ans, ils rigoleraient moins, et au moins il y aurait une vraie justice sociale comme on dit à goche
Réponse de le 06/01/2015 à 19:49 :
Surtout les régimes complémentaires des professions paramédicales financées par la sécu et qui réclament encore une augmentation de leurs émoluments sur le dos de la sécu et donc de l'ensemble de leurs concitoyens !
Réponse de le 06/01/2015 à 20:20 :
Excellent et très drôle. +1
a écrit le 06/01/2015 à 17:32 :
Le déficit des retraites est lié à l'influence du baby boom.
Réponse de le 06/01/2015 à 18:17 :
Et oui car aujourd'hui nos cotisations passent autant voir plus a financer les chômeurs qui auraient pus être évité si il y a 20 ans et plus on avait décidé d'inciter à faire moins d'enfants.
a écrit le 06/01/2015 à 17:32 :
Avant toute chose ;permettez moi dire a force de parler de déficit des retraites ,le mot ne figure jamais pour combler le déficit ,il faut remettre tout le monde a la même enseigne (plus de régimes spéciaux qui coutent des milliards chaque année)a c'est vrai s'est le budget de l’État qui bouche les trous donc nous les pauvres Francais contribuables.
a écrit le 06/01/2015 à 17:31 :
Il faut financer les retraites par une taxe sur l'énergie, autrement dit, basculer la fiscalité du travail sur la fiscalité énergétique. Vous n'en voulez pas? alors, dégager, il n'y a rien à voir!
a écrit le 06/01/2015 à 17:25 :
Il faudrait peut-être réduire les belles retraites et augmenter la csg, tant pis pour les séjours à l'étranger de nos petits vieux...
Réponse de le 06/01/2015 à 17:37 :
Qu'est ce que vous entendez belles retraites a partir de quelle somme ,et en plus avant de dire n'importe quoi les retraites ont été bloquées en 2014 et surement en 2015,et il vient d’être doublé le taux de CSG sur les retraites .Êtes vous au moins actif pour parler ainsi et il ne faut pas oublier que la retraite arrivera aussi un jour pour vous et la vous ne tiendrai plus le même langage
Réponse de le 06/01/2015 à 17:56 :
je souhaiterai que vous soyez au moins respectueux à l'encontre des personnes âgées avant de sortir des "âneries"..
Réponse de le 06/01/2015 à 17:59 :
Augmenter encore l'âge de départ au delà de 67 ans pour financer les retraites de ceux qui sont partis à 60 me semble une profonde injustice. Les retraités devraient être sollicités pour ne pas faire peser tous les efforts sur les actifs en commençant par ceux qui se sont installés à l'étranger et ne consomment pas en France, ne paient pas la TVA en France et pour le cas du Portugal et le Maroc, ne paient l’impôt sur le revenu ni en France, ni dans ces pays.
Réponse de le 06/01/2015 à 18:00 :
CSG de + 3 pour cent dés janvier !

les retraités qui ont cotisés et portés ce pays à bout de bras en travaillant + de 40 heures apprécions !

Au fait avez vous payé votre scolarité , vos opérations à l'hopital ... ?
a écrit le 06/01/2015 à 17:12 :
facile a prévoir les regimes spéciaux sont responsables de cette faillite
Réponse de le 06/01/2015 à 18:15 :
vous, vous voulez des ennuis avec la gauche francaise!
personne ne veut faire les reformes, et on sait pourquoi ( c'est d'ailleurs pour ca qu'on presente la reforme des taxis comme une loi fondamentale)
Réponse de le 06/01/2015 à 19:47 :
Je suppose qu'il veut parler des retraites complémentaires des médecins et pharmaciens (payés par la sécu mais qui cotise essentiellement dans des caisses de retraites complémentaires séparées du régime général) et autres professions libérales (notamment les professions juridiques qui font leur gras sur le dos du reste de la population). Si on leur imposait de rejoindre le régime général, il y aurait déjà moins de soucis pour les caisses de retraites. Leur apport serait sans commune mesure avec les cheminots et électriciens sur lesquels les réacs font une obsession alors que leurs revenus sont sans aucune mesure avec ceux des médecins, pharmaciens et professions juridiques.
Réponse de le 07/01/2015 à 10:04 :
@ rryv Très juste.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :