Le pétrole en forte baisse après la hausse des stocks américains

Les réserves américaines de pétrole brut ont augmenté de manière inattendue la semaine dernière.

Forte baisse ce mercredi sur les marchés pétroliers. Les cours réagissent notamment au repli des Bourses mondiales alors que les craintes sur la solidité de la reprise mondiale ont refait surface. En outre, les stocks hebdomadaires américains en produits pétroliers sont ressortis au-delà des attentes.

Vers 17 heures, le baril de "light sweet crude" perdait ainsi 1,27 dollar à 76,56 dollars sur le New York Mercantile Exchange (Nymex). A Londres, le Brent de la mer du nord cédait 1,57 dollar, à 76,47 dollars le baril.

Les stocks de pétrole brut ont augmenté de 2 millions de barils la semaine dernière. Un gain surprise, les économistes attendant en moyenne un repli de 800.000 barils. Les réserves d'essence ont reculé de 700.000 barils, contre une baisse attendue de 100.000 attendu. Enfin, les stocks de produits distillés, qui incluent le fioul domestique, ont pour leur part augmenté de 300.000 barils, là où le consensus misait sur une hausse de 1,3 million.

Par ailleurs, l'Agence internationale de l'énergie (AIE) a relevé ses prévisions de croissance de la demande de pétrole à 1,4% en moyenne par an jusqu'en 2015, à la faveur d'une forte demande attendue de la part des pays émergents. La demande devrait ainsi atteindre 91,9 millions de barils par jour en 2015 et restera supérieur à l'offre (96,5 millions en 2015).

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.