Etats-Unis : des arguments en faveur du plan de relance

Selon une estimation du CBO, une institution bipartisane, le plan de soutien voulu par Barack Obama et dont les effets sont contestés par le Parti républicain a permis d'éviter que l'économie se contracte entre avril et juin.

A l'heure où certains plaident aux Etats-Unis pour un nouveau plan de relance pour doper une reprise nettement forte que prévu, voilà des chiffres qui vont alimenter le débat. Le plan de soutien à l'économie américaine a contribué à hauteur de 4,5% au produit intérieur brut réel au deuxième trimestre 2010 et permis de remettre jusqu'à 3,3 millions de personnes au travail, a déclaré mardi l'Office budgétaire du Congrès (CBO).

L'estimation du CBO, une institution bipartisane, juge que le plan de soutien, dont les effets sont contestés par le Parti républicain, a permis d'éviter que l'économie se contracte entre avril et juin.

Les économistes interrogés par Reuters s'attendent à ce que les chiffres révisés, qui seront publiés vendredi, montreront que le PIB a progressé au rythme anémique de 1,4% au deuxième trimestre, moins que la progression de 1,7% annoncée en première estimation.

Le CBO estime par ailleurs que le plan de soutien a permis de remettre entre 1,4 et 3,3 millions de postes au deuxième trimestre.

Le coût total du plan de soutien à l'économie américaine devrait ressortir à 814 milliards de dollars alors que le CBO anticipait un montant de l'ordre de 862 milliards de dollars lors d'une précédente estimation.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.