La Grèce pourrait étendre la durée de remboursement de sa dette

Le Premier ministre grec Georges Papandréou n'a pas exclu dimanche "l'éventualité" d'un prolongement de la durée de remboursement du prêt de 110 milliards d'euros accordé en mai à la Grèce par l'UE-FMI
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : © 2009 Thomson Reuters)

Le Premier ministre grec, Georges Papandréou , n'exclut pas d'étendre la durée de remboursement du remboursement du prêt de 110 milliards d'euros consenti par l'Union européenne et le FMI. "Le fait qu'on peut aujourd'hui évoquer la renégociation c'est pour une seule raison: le fait qu'on a prouvé notre crédibilité, qu'on a montré notre volonté de changer", a déclaré Georges Papandréou dans un entretien accordé à l'hebdomadaire Proto thema.

"Mais cela ne signifie pas que le problème sera automatiquement résolu. Le déficit est un déficit et les problèmes sont les nôtres, pas ceux d'autrui(...)", ajoute-t-il. La Grèce a réduit les salaires et les pensions de retraite de la fonction publique et augmenté les impôts pour tenter de dégonfler son énorme déficit budgétaire.

Le FMI a indiqué qu'un rééchelonnement des remboursements était possible, mais en octobre, l'Allemagne s'y est fortement opposée et la Commission européenne a indiqué qu'aucune discussion n'avait lieu en ce sens.

De son côté, Lorenzo Bini Smaghi, membre du conseil des gouverneurs de la BCE, déclare dans une interview au quotidien grec Kathimerini que la Grèce, fortement endettée, doit se concentrer sur la réduction de son déficit. "La Grèce doit atteindre ses objectifs pour retrouver sa crédibilité. Nous devons nous concentrer maintenant sur 2011", dit Bini Smaghi. "Les autres discussions, comme la renégociation des conditions de prêt, ne font que porter atteinte à votre crédibilité", ajoute-t-il dans l'interview, qui paraît dimanche.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.