La Hongrie dégradée à son tour

L'agence de notation Moody's a annoncé ce lundi avoir abaissé de deux crans la note souveraine de la Hongrie, à Baa3 contre Baa1 auparavant, en raison d'"inquiétudes croissantes" sur la situation budgétaire à moyen et long terme, qui pourraient conduire à une nouvelle dégradation.
Copyright Reuters

L'agence de notation Moody's a baissé ce lundi la note souveraine de la Hongrie de deux crans, la ramenant à Baa3, et l'a placée sous perspective négative en se disant inquiète pour la solidité budgétaire du pays. Moody's a précisé qu'un nouvelle abaissement était possible si le gouvernement hongrois ne parvenait pas à stabiliser les finances.

La note de la Hongrie est désormais au dernier rang de la catégorie investissement, juste un cran au-dessus de la catégorie spéculative pour Moody's comme pour Standard & Poor's.

Le gouvernement de Budapest a refusé de mettre en place une politique d'austérité et décidé d'équilibrer le budget en imposant de lourdes taxes sur les banques et certaines autres activités. Si ces mesures devraient permettre d'équilibrer le budget cette année et l'an prochain, les marchés doutent que cela suffise à maintenir l'équilibre à long terme, ce qui a poussé Moody's à abaisser de deux crans la note de la Hongrie .

"L'abaissement d'aujourd'hui est essentiellement dû à la perte progressive mais notable de puissance financière de la Hongrie ", a estimé Dietmar Hornung, vice-président chargé du crédit chez Moody's, cité par Reuters. "La stratégie du gouvernement repose largement sur des mesures temporaires et non sur des politiques de consolidation budgétaire durable".

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 10
à écrit le 07/12/2010 à 22:26
Signaler
allez les gars de la marine

à écrit le 07/12/2010 à 22:18
Signaler
l europe va imploser sortir vite

à écrit le 06/12/2010 à 23:29
Signaler
Et ca continue encore encore, c'est que le début d'accord d'accord....

à écrit le 06/12/2010 à 22:02
Signaler
Nb de pays dégradé = Nb de pays dégradé +1 S.O.S ! S.O.S ! Ne sortirons donc jamais de cette spirale infernale ?!?! D'ailleurs combien de pays reste t il à dégrader ????

à écrit le 06/12/2010 à 17:54
Signaler
taxer les banques et vous avez aussi tôt 2 agences de notation qui dégrade votre note souveraine, ils sont partout les vampires de la finance, ils contrôle tout !!! cette démonstration est un avertissement poster au reste du monde dépendant du capita...

à écrit le 06/12/2010 à 17:37
Signaler
Parce que vous voyez une différence entre le PS et l'UMP ? Vous continuez à échanger vos sièges sur le Titanic ma parole !

à écrit le 06/12/2010 à 15:37
Signaler
@Laurent68 : PS ou pas, il faudra que le prochain gouvernement de 2012 taxe plus de la capital et moins le travail. C'est le problème numéro 1 dans notre pays, ça freine la croissance et l'emploi. Il faut moins taxer le travail et plus le capital.

le 06/12/2010 à 23:33
Signaler
Seul Mélenchon est capable de protéger quelque peu notre pays contre la spéculation sauvage. C'est le seul candidat de gauche avec un vrai programme de gauche.

à écrit le 06/12/2010 à 15:05
Signaler
Comparez maintenant avec le programme du PS, qui prevoit de taxer fortement le capital ainsi que les revenus financiers pour se liberer de la marge de manoeuvre... Ca ne fonctionne simplement pas, au meme titre que le partage du temps de travail ou q...

le 06/12/2010 à 23:40
Signaler
Regardez dans votre camp car "le travailler plus pour gagner plus peut être considérer comme aussi une utopie". D'autant plus que les politiques étaient au courant de l'arrivée imminente de la crise pendant leur campagne électorale. La place est trop...

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.