La BCE n'a pas l'intention de concurrencer les agences de notation

 |   |  136  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : © 2009 Thomson Reuters)
Sur son site Internet, la BCE précise qu'"elle ne doit pas émettre de notations publiques destinées à être utilisées dans un objectif de régulation". L'idée en avait été lancée par la Commission de Bruxelles dans un document de travail en novembre.

La Banque centrale européenne (BCE) soutient les "efforts" de la Commission pour réduire l'influence des trois grandes agences de notation mondiales (Fitch, Standard and Poor's et Moody's), mais elle estime qu'"elle ne doit pas émettre de notations publiquess destinées à être utilisées dans un objectif de régulation", écrit-elle sur son site Internet.

Elle précise cependant avoir entamé "un processus pour améliorer et développer ses capacités internes pour évaluer indépendamment la solvabilité des émetteurs" de dette.

La BCE répond ainsi à une idée lancée par la Commission européenne dans un document de travail soumis à consultation depuis novembre.

La banque centrale émet aussi des doutes sur une autre proposition de la Commission, celle d'instaurer une nouvelle structure en partenariat public-privé pour réaliser ces notations.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :