Les obligations d'Etat allemandes victimes de leur cherté

 |   |  268  mots
Copyright Reuters
L'adjudication d'obligations à 30 ans conduite ce mercredi par Berlin n'a pas rencontré le succès escompté. Les titres ont été émis à un taux moyen de 2,82%, contre 3,43% lors de la dernière opération réalisée fin juillet.

Pénalisée par les prix très élevés des titres de dette allemands sur le marché, l'adjudication obligataire conduite ce mercredi par Berlin n'a pas rencontré le succès escompté. Alors qu'il escomptait placer jusqu'à 2 milliards d'euros de titres à 30 ans, le Trésor allemand a finalement dû réduire son émission à 1,625 milliard pour tenir compte d'une demande des investisseurs limitée, de 1,77 milliard.

Dans le détail, les titres ont été adjugés à un prix moyen de 108,7% du pair, c'est-à-dire que 1 euro de dette nominal a été valorisé à 1,087 euro par les investisseurs. Ce prix correspond à un taux moyen de 2,82%. Malgré la réduction du montant effectivement émis par Berlin, le ratio de couverture (qui rapporte la demande des investisseurs à la taille de l'émission) est ressorti à 1,09.

Lors de la dernière opération à 30 ans, conduite le 20 juillet, ce ratio était ressorti à 1,3. A l'époque, l'Allemagne avait émis 1,642 milliard d'euros à un prix moyen de 96,6%, soit un taux de 3,43%.

Niveau de cherté historique

Depuis cette émission, réalisée la veille de la conclusion des accords sur le deuxième plan de sauvetage de la Grèce et le renforcement du FESF, les inquiétudes sur la croissance mondiale et l'aggravation de la crise des finances ont induit un puissant mouvement de fuite vers les valeurs refuge. Un phénomène qui a largement bénéficié aux obligations allemandes, mais qui les a conduit à un niveau de cherté historique.

Dans le sillage de l'opération conclue ce mercredi, le taux à 10 ans allemand - qui varie en sens inverse des prix - augmentait de 7 points de base, à 2,15%.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 12/10/2011 à 11:58 :
les bmw et audi aussi c'est cher, c'est pas pour ca que les gens n'achetent pas...

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :