L'Europe envisage d'augmenter les ressources du FMI... via la BCE

 |   |  253  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2011. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
Le Fonds monétaire international (FMI) a indiqué ce vendredi que "les autorités européennes" réfléchissaient aux moyens d'augmenter les ressources du fonds, en lui accordant des prêts.

Dans un communiqué, le FMI a affirmé répondre aux informations de la presse sur la possibilité pour la Banque centrale européenne (BCE) de contribuer à ses réserves, à l'heure où la crise de la dette publique en zone euro menace de porter les coûts d'emprunt de l'Italie ou de l'Espagne à des niveaux intenables.

"Comme l'a dit la directrice générale [Christine Lagarde], le FMI aura besoin de plus de ressources si la crise devait s'aggraver encore", a rappelé le porte-parole, Gerry Rice. "Et comme le Premier ministre [luxembourgeois Jean-Claude] Juncker l'a noté après la réunion de l'Eurogroupe du 29 novembre, les autorités européennes, tout comme d'autres pays membres, examinent actuellement des prêts bilatéraux au FMI", a-t-il indiqué.

"Comme nous l'avons également noté, de tels prêts pourraient effectivement venir des banques centrales des Etats membres, et de fait ces banques centrales prêtent déjà au Fonds dans le cadre des Nouveaux accords d'emprunts et d'accords bilatéraux depuis 2009", a souligné Gerry Rice.

Selon ses dernières publications financières, le FMI peut encore engager 389 milliards de dollars (ou 291 milliards d'euros) pour renflouer ses Etats membres.

La BCE a été muette jusqu'ici sur ses intentions vis-à-vis du Fonds. Mais son président Mario Draghi a redit jeudi la réticence de la banque centrale à augmenter ses achats de dette d'Etats en difficulté. "Il y a un traité. On ne doit pas demander à la BCE de faire des choses hors du traité", a-t-il déclaré.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 05/12/2011 à 0:37 :
Et pourquoi pas simplement réduire les dépenses des Etats pour éviter de nouvelles ressources. Aux Etats-Unis ils font tourner la planche a billets comme ressources et ce sont les enfants et petits enfants qui payeront ces fonctionnaires qui coutent 4 trillions de dollars par an ! J'espère que L'Europe ne va pas faire la même erreur.
a écrit le 05/12/2011 à 0:20 :
C'est une idee! on pourrait aussi faire en sorte que la BCE prete a la FED qui passe au FMI qui dribble la BCE et qui marque le but !
a écrit le 04/12/2011 à 17:44 :
Pim poum, je t'embrouille... Les traités m'empêchent de le faire, pas grave, je les contourne. Les peuples ne votent pas comme je veux, pas grave, je n'en tiens pas compte. C'est beau une tyrannie en ordre de marche.
a écrit le 03/12/2011 à 9:45 :
QUEL SCHMILBLICK ! Tous les chemins mènent à Rome....Tout cela pour ne pas dire que c'est la BCE qui finance la dette par la planche à billets. Que ne faut-il pas faire pour ne pas déjuger Madame MERCKEL !
Réponse de le 03/12/2011 à 12:32 :
Le vrai problème ce n'est pas Mme Merkel mais le nationalisme et chauvinisme allemand renaissant. Ils trouvent normal que, étant les plus forts économiquement, ils puissent profiter des autres pays par le biais des exportations, ils ne trouvent pas normal que cet avantage leur côute quand même quelque chose. Il faudrait que ce soit pour rien. Ou comme on dit chez nous, to eat the cake and to have it too.
a écrit le 03/12/2011 à 8:20 :
"augmenter les ressources du FMI via la BCE" revient au même que d'émettre des Euro-Bonds. Cela ne résout pas le problème des déséquilibres des balances commerciales qui sont la vrai cause des déficits budgétaires. Si cela est sensé simplement donner le temps aux politiciens pour trouver une solution au problème des balances commerciales, alors oui. Si l'on veut en faire la solution du problème, alors non. (Allemagne 14 Milliards d'excédent commercial PAR MOIS depuis 17 ans, il serait d'ailleurs intéressant de demander aux Allemands, élève soit disant modèle, pourquoi, malgré cet excédent énorme, ils continuent à faire des dettes)
Réponse de le 03/12/2011 à 12:04 :
Tout à fait d'accord. Je serais même plus violent dans le propos mais je préfère m'abstenir, ce que devrait faire La Tribune plutôt que de publier de telles balivernes.
Réponse de le 04/12/2011 à 19:32 :
+1 Machiavelli.
A noter que ces excedents ont ete obtenus grace a une politique de deflation salariale permettant a l'Allemagne de gagner des parts de marche chez ses voisins. Bref un beau petit dumping social.
Mais ca personne ne le souligne dans nos medias, tout comme la fait que cette politique de deflation a appauvri considerablement le peuple allemand avec une pauvrete a 20%. Mais il me fait pas bon critiquer la sainte Allemagne ces temps ci.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :