Ce qu'il faut savoir de l'actualité internationale ce jeudi 5 avril

 |   |  251  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : AFP)
Situation humanitaire au Mali, formation du gouvernement Sénégalais, ou encore promulgation d'une loi sur l'emploi aux Etats-Unis... Tour du monde des principaux événements à suivre ce jeudi 5 avril en un clic.

Au Mali, la situation humanitaire se dégrade dans le nord du pays. Les habitants de cette région, désormais sous contrôle de groupes islamistes et de touaregs, souffriraient de "graves violations des droits de l'Homme, selon la junte parvenue au pouvoir dans la capitale Bamako en mars.

A Dakar, le nouveau président Macky Sall poursuit  ses consultations avec son Premier ministre Abdoul Mbaye pour former le prochain gouvernement du Sénégal

En Libye, des affrontements ont eu lieu lundi près de Zouara à l'est de Tripoli, faisant 18 morts.

Syrie : l'Onu toujours en discussions sur un projet de résolution

Le porte-parole de la mission conjointe de l'Onu et de la Ligue Arabe en Syrie (auprès de l'ancien secrétaire général Kofi Annan), Ahmad Fawzi doit s'exprimer ce jeudi pour évoquer l'envoi possible d'observateurs sur place. Un projet de déclaration est toujours en discussion au Conseil de sécurité de l'organisation internationale pour demander un un arrêt des opérations militaires d'ici le 10 avril.

Aux Etats-Unis, le président Obama doit promulger ce jeudi une loi  favorable à l'embauche.

Par ailleurs, l'enquête se poursuit pour déterminer les causes du directeur de Sciences Po, Richard Descoings, survenue mercredi dans un hôtel de Manhattan à New York.

En Russie, l'ex-ministre des Finances, Alexeï Koudrine, dresse aujourd'hui le bilan de ses consultations avec l'opposition et Vladimir Poutine, confronté à un mouvement de contestation sans précédent à la veille de son retour au Kremlin vendredi.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 05/04/2012 à 12:39 :
Rien de spécial. Aujourd'hui comme hier 30000 enfants sont morts de faim dans ce monde qui abonde de tout et même plus, pour certains. Dans ce pays de lèche-culs qui pratique un culte de la personnalité digne de ce que l'on reprochait à l'Union Soviétique, quelques trop payés sont morts. Heureusement qu'il y a encore l'égalité des chances devant la mort. Que voulez-vous que j'y fasse ! Jean-Claude Meslin
a écrit le 05/04/2012 à 8:54 :
"Par ailleurs, l'enquête se poursuit pour déterminer les causes du directeur de Sciences Po, Richard Descoings, survenue mercredi dans un hôtel de Manhattan à New York."

Les causes du décès du directeur.
Réponse de le 05/04/2012 à 18:47 :
Vraiment, sans le moindre intérêt. Il y a tant d'autres choses à se soucier; surtout en France...D'abord; qui est le (ou la) moins mauvais des mauvais pour gouverner le pays ? Question sans réponse...Jean-Claude Meslin

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :