Ce qu'il faut savoir de l'actualité internationale ce vendredi 20 avril

 |   |  319  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : AFP)
Du G20 de Washington à la Syrie, en passant par le procès en Norvège ou les manifestations en Egypte et à Dubaï, découvrez en un clic les principaux évènements à suivre ce vendredi.

Le massacre continue en Syrie

Plus de 120 civils ont péri pendant la semaine qui a suivi l'instauration d'un cessez-le-feu violé quotidiennement en Syrie, mais le chef de l'ONU Ban Ki-moon a recommandé l'envoi d'une équipe élargie de 300 observateurs. Après avoir tergiversé, Damas a signé jeudi le protocole organisant le travail des observateurs dépêchés par l'ONU pour surveiller la trêve.

A Genève, deuxième réunion, à huis clos, du Forum humanitaire sur la Syrie, organisé par l'ONU, la Ligue arabe, l'Organisation de la coopération islamique et le Service d'aide humanitaire de la Commission Européenne.

Le G20 a l'Asie dans le viseur

Après la réunion des pays du G7 hier, Washington accueille une réunion des ministres des Finances et banquiers centraux du G20. Le FMI délivrera son analyse sur les perspectives économiques de l'Asie et du continen américain. 

Dubaï et l'Egypte dans la rue

Poursuite des manifestations à l'appel de l'opposition chiite le jour des essais libres du Grand prix de F1 de Bahreïn, au centre d'une controverse alimentée par les critiques sur le respect des droits de l'Homme.

Au Caire, des citoyens manifesteront contre le pouvoir militaire, à un mois du premier tour de l'élection présidentielle.

Le tueur de Norvège en procès

A Oslo, le tueur norvégien Anders Behring Breivik poursuit ses explications, au 5e jour de l'audience dans un procès pour "actes terroristes" qui doit durer 10 semaines.

Le Premier ministre chinois lorgne sur le pétrole d'Arctique

L'Arctique et ses vastes réserves d'hydrocarbures convoitées par Pékin sont au centre du voyage en Europe qu'entame le Premier ministre chinois Wen Jiabao pour trois jours en Islande à partir de 12H00.

L'Espagne malade d'austérité

Le gouvernement conservateur espagnol adopte ce vendredi en Conseil des ministres un plan d'économies visant le secteur très sensible de la santé. 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :