Les prix alimentaires mondiaux ont augmenté de 6% en juillet (FAO)

 |   |  264  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2011. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
La flambée des prix des céréales et du sucre a fait monter les prix alimentaires mondiaux après 3 mois consécutifs de baisse.

Les prix alimentaires mondiaux ont grimpé de 6% en juillet par rapport à juin, après trois mois consécutifs de baisse, en raison notamment d'une flambée des prix des céréales et du sucre, a annoncé jeudi l'Organisation des Nations unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO).

L'indice FAO des prix des aliments s'est établi en moyenne à 213 points, en hausse de 12 points par rapport à juin, mais il reste loin de son record de 238 points atteint en février 2011, indique la FAO dans un communiqué. L'indice FAO du prix des céréales a atteint en moyenne 260 points, gagnant ainsi 38 points par rapport au mois de juin. Il est à 14 points de son record absolu de 274 points, atteint en avril 2008, année qui avait vu des émeutes de la faim dans différents pays à travers le monde.

Aux Etats-Unis, la sécheresse a sévèrement endommagé les cultures de maïs, hypothéquant les récoltes à venir et faisant grimper les prix de 23% en juillet. Les prix du blé se sont également renchéri de 19%, sur fond de perspectives de production moins bonnes que prévues en Russie, alors que la demande devrait être soutenue en raison de réserves limitées en maïs. Toutefois, les prix du riz sont restés quasiment inchangés au mois de juillet, l'indice FAO s'inscrivant à 238, en hausse d'un point par rapport à juin. Enfin, les prix du sucre se sont renchéris en juillet en raison d'aléas climatiques au Brésil, le principal exportateur mondial, ainsi qu'en Inde et en Australie, souligne la FAO dans son communiqué.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 21/08/2012 à 20:20 :
là encore on note le résultat de la dérégulation du commerce mondial , avec l?ultralibéralisme qui va reprendre de plein fouet les PVD attendons nous a une nouvelle poussée de l'islam radical face aux populations défavorisées du sahel et comme disent certains jeunes dans le sahel : quand on n'a plus rien soit on tente l?Europe soit on prend la kalach les barbus ils nous donnent de l'eau et a manger!!!! et vive les traders!!!!
a écrit le 09/08/2012 à 12:11 :
L ERREUR EST DE LAISSER LES SALLES DE MARCHES FINANCIERS TRAITER LES MATIERES PREMIERES COMME DES ACTIONS OU AUTRES ACTIFS !!!!
La spéculation est organisée les éleveurs vont se tourner vers ce qui rapporte: les céréales et l'année prochaine ce sera l'effondrement des prix et la flambée des prix de la viande!
Réponse de le 21/08/2012 à 20:20 :
helas oui!!!!

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :