"Un défaut de paiement américain ferait retomber les pays de l'OCDE en récession" (Gurria)

 |   |  328  mots
Selon le secrétaire général de l'OCDE, José Angel Gurria, même si la probabilité que cela arrive est faible, le simple fait qu'il existe une incertitude sur la capacité de l'Etat d'éviter un défaut de paiement partiel pourrait provoquer des perturbations sur les marchés financiers
Selon le secrétaire général de l'OCDE, José Angel Gurria, "même si la probabilité que cela arrive est faible, le simple fait qu'il existe une incertitude sur la capacité de l'Etat d'éviter un défaut de paiement partiel pourrait provoquer des perturbations sur les marchés financiers" (Crédits : REUTERS)
Si les États-Unis ne relèvent pas rapidement le plafond de leur dette publique, l'ensemble des 34 États les plus industrialisés du globe seraient pénalisés, estime le secrétaire général de l'OCDE, José Angel Gurria.

"Si le plafond de la dette n'est pas relevé - ou mieux, supprimé -, nos estimations suggèrent que la zone couverte par l'OCDE retombera en récession l'année prochaine tandis que les pays émergents connaitront un ralentissement brutal", a indiqué le secrétaire général de l'organisation, José Angel Gurria, dans un communiqué publié mercredi.

En plein shutdown (fermeture des administrations), les Etats-Unis doivent en effet relever d'ici au 17 octobre la limite légale de leur dette publique, fixée par le Congrès, sous peine d'être confrontés au premier défaut de paiement de leur histoire.

Le secrétaire général de l'OCDE prévient:

"Même si la probabilité que cela arrive est faible, le simple fait qu'il existe une incertitude sur la capacité de l'Etat d'éviter un défaut de paiement partiel pourrait provoquer des perturbations sur les marchés financiers"

Les USA risquent de devoir élaguer leurs dépenses publiques et baisser les importations

En cas de défaut, les dépenses publiques américaines devraient "immédiatement" être sabrées d'une ampleur équivalente à 4% du produit intérieur brut du pays, estime le patron de l'Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE) dans son communiqué.

La première puissance économique mondiale devrait également réduire ses importations, affectant "gravement" les autres pays du globe, met en garde José Angel Gurria, qui en appelle à la "sagesse" des élus du Congrès américain. Sachant que le taux de chômage, actuellement de 7,3%, repartirait vers les sommets atteints pendant la crise financière où il avait culminé à 10%, assure le communiqué.

Enfin, tout aussi alarmant - voire plus - le chef économiste du Fonds monétaire international (FMI), Olivier Blanchard, a quant à lui déjà estimé mardi qu'un défaut américain plongerait le pays en "récession, ou pire".

Pour aller plus loin: Etats-Unis: les conséquences concrètes d'un "shutdown" pour l'Etat fédéral

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 11/10/2013 à 9:09 :
ILS Y A DEUX GROS PROBLEMES MONDIAUX ? LA MONNAIE CHINOISSE DOIT ETRE REVALUE. ET LA MONNAIE AMERICAINE DEVALUE . ILS FAUT QUE CES DEUX PAYS ARRETTENT DE JOUER AUX POKER MENTEURS EN METTENT L ECONOMIE MONDIALE EN DANGER DE KRAC MONDIAUX ? A CE JEUX PERSONNES NE SERAS GAGNANT ? ? ?
a écrit le 10/10/2013 à 20:37 :
Mon Dieu , mais que c'est épouvantable !!! Qu'allons-nous devenir , nous et nos gens ???
a écrit le 10/10/2013 à 19:07 :
Bonjour, oui le dieux dollars à du mal à se remettre de la mondialisation, les chinois on amasser tellement de bon du trésor américain, que les USA ne peut plus suivre.... Le monde est en train de changer, à nous de ne pas être condamner lorsque cela sera consommer... Et il n'est pas question que nous payons leur créance.....
a écrit le 10/10/2013 à 18:04 :
On pourra dire aux americains "le dollar, c'est votre devise, et c'est aussi votre probleme" (pour paraphraser un ex Secretaire US).
a écrit le 10/10/2013 à 15:12 :
Ce Gurria nous fait de la comédie Del Arte , il donne un blanc sain au Us . Le monde est shooté aux faux billets
un peu plus un peu moins . Bern a eu la honte et s'est barré avant.....
a écrit le 10/10/2013 à 14:35 :
Dans tout ce marasme de possible défaut des USA et de crise économique planétaire, personne ne met en cause les trillions de dollars ou d'euros gaspillés depuis 1945 pour l'armement pour faire peur aux autres et instaurer l' hégémonie planétaire d'un système pourri. En dollars indexés à l'époque actuelle on peut évaluer ce gaspillage à plus de 1000 milliards $ par an pendant plus de 65 ans (70% de ces dépenses planétaires étant américaines). Il est donc impératif de tout revoir et de ne pas continuer à mettre du sparadra sur une jambe de bois...Je répète que la crise financière actuelle , comme l'absence de croissance pour les produits utiles dans les pays industrialisés ont été voulus par les vrais maîtres du système capitaliste sauvage. Nous vivons tout simplement une restructuration des pouvoirs d'achats et des lieux de fabrication. Avec de tels minables gouvernants l'avenir des européens risque d'être bien triste (N'oublions pas qu'ils votent!)
a écrit le 10/10/2013 à 14:26 :
la crise de 29, les subprimes et autres produits toxiques, la retour de spéculation sur les matières premières dans les années 90, les accords de libre échange dont le grand gagnant est tonton samy, la prochaine dégringolade .....!!! Y'a pas à dire le modèle américain a du plomb dans l'aile!
a écrit le 10/10/2013 à 14:12 :
Les principaux débiteurs non Européens de l'oncle Obama sont: la Chine avec 1277 milliards de dollars, le Japon avec 1135 Mrds.
Les principaux débiteurs européens sont: la Belgique avec 168 Mrds, l'Allemagne avec 56 Mrds et la France avec 50 Mrds.
La Grande-Bretagne a 157 Mrds d'argent de singe dans ses coffres, le Luxembourg 147, la Russie 132, Hong Kong 120 et l'Irlande 118.
Devinez qui fait actuellement le plus pression sur le gouvernement américain pour ne pas se retrouver à poil...
A moins que les USA aient décidé de descendre l'économie chinoise et japonaise pour leur faire payer la facture et aussi de provoquer une crise politique internationale grave et simultanée avec l'effondrement économique mondial, je ne vois pas d'autre issue à se vaste bluff des Républicains au Congrès qu'une capitulation en rase campagne.
N'oubliez pas qui est "l'inventeur" du poker, et comment il se joue....
Réponse de le 10/10/2013 à 14:39 :
Commentaire amusant mais objectif. Comme ce n'est guère mieux en France; on voit pourquoi Obama et Hollande voulaient la guerre en Syrie
Réponse de le 10/10/2013 à 16:40 :
@JCM132: Exactement. Personne ne conteste un budget en situation de guerre...
a écrit le 10/10/2013 à 14:00 :
Allez pour changer un peu, faites nous peur encore encore le dollar par terre !!Chic avec notre euro les vacances aux USA c'est tout bon pour la fin de l'année...
a écrit le 10/10/2013 à 13:16 :
L'économie américiane et mondiale sont complétement intoxiqués par les QE à répétition. Quand on jour avec la valeur de la monnaie, cela se termine tjrs mal économiquement. Maios plus on attend, plus la gueule de bois sera sévère. Alors on arrête quand ces conneries ???
Réponse de le 10/10/2013 à 13:56 :
John, vu ta façon d'écrire, il va peut-être falloir que tu sois le premier à montrer l'exemple...
Réponse de le 11/10/2013 à 6:44 :
Il y avait un pot de départ en retraite dans l'administration de Jojo...
a écrit le 10/10/2013 à 13:09 :
Comment peuvent ils réduire les importations alors qu ils sont pour la libre circulation ? A moins qu ils aient des Montebourg dans leur rang . Ce qui devrait faire hurler la clique à Sarko.
a écrit le 10/10/2013 à 12:30 :
Ne serait-ce pas un choix délibéré (mais non avoué) pour enfoncer tous les pays qui leur font de l'ombre? Et une manière, quoique brutale, de remettre à zéro leurs compteurs sur le dos des créanciers?
Réponse de le 10/10/2013 à 12:47 :
Hhmm... non. Sinon, ils ne gesticuleraient pas tant pour créer des zones commerciales avec l'Asie et l'Europe. Ils se rendent surtout compte que le dollar est en perte de vitesse partout dans le monde. Mais bon. Ca leur pendait au nez, aussi...
a écrit le 10/10/2013 à 12:20 :
La "croissance" ne serait donc due qu'aux QE..?? Ha ben mince, alors... ;-)
a écrit le 10/10/2013 à 12:10 :
article interressant , les américains a la diète des importations ? , interressant qui sera le plus pénalisé ? , les chinois .. m'étonnerais qu'ils observent tout cela d'un oeil comique , non ils seront encore plus en colère que contre les japonais ... les idées du vieux deng Xiao ping auront pris un coup de vieux , imiter le système américain et être dépendant de lui , voilà une grosse faiblesse quand une démocratie se suicide .. Bon encore 6 jours a patienter avec ce psychodrame ou tragédie mondiale ?

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :