NSA : "Il s'agit de pratiques inacceptables entre alliés et amis" (Hollande)

 |   |  748  mots
Le président français a demandé que toutes les explications soient fournies, ainsi que l'ensemble des informations dont pourrait disposer l'ancien consultant de la NSA Edward Snowden.
Le président français a demandé "que toutes les explications soient fournies, ainsi que l'ensemble des informations dont pourrait disposer l'ancien consultant de la NSA Edward Snowden". (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2013. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
François Hollande a demandé des explications lundi au président américain Barak Obama, après les nouvelles révélations faites par Le Monde sur les modalités d'espionnage de la France par la NSA. Le président français veut faire en sorte que ces pratiques cessent.

S'assurer que les écoutes n'ont plus lieu: tel était l'objectif de François Hollande lundi lorsqu'il a eu une conversation téléphonique avec le président des États-Unis Barack Obama. Cet échange faisait suite aux allégations du journal Le Monde qui, citant des documents dévoilés par Edward Snowden, affirmait lundi que la National Security Agency (NSA) a procédé à l'interception de millions de données téléphoniques de Français entre le 10 décembre 2012 et le 8 janvier 2013.  Le quotidien évoque 70,3 millions d'enregistrements de données téléphoniques.

De telles pratiques sont "inacceptables entre alliés et amis, car portant atteinte à la vie privée des citoyens français" juge François Hollande, cité dans un communiqué de l'Élysée. Ce document affirme que le président français a profité de sa conversation avec Barack Obama pour demander "que toutes les explications soient fournies, ainsi que l'ensemble des informations dont pourrait disposer l'ancien consultant de la NSA Edward Snowden".

La Maison blanche minimise

Face à un président français forcé de hausser le ton, la Maison blanche minimise ses espionnages. "Nous ne commenterons pas publiquement toutes les activités présumées du renseignement (...) et nous avons dit clairement que les États-Unis récupéraient des données du renseignement à l'étranger du même genre que tous les pays", a expliqué à l'AFP une porte-parole de la présidence, Caitlin Hayden.

"Le président et son homologue français François Hollande ont discuté des récentes révélations dans la presse, dont certaines ont déformé nos activités et d'autres qui soulèvent des questions légitimes pour nos amis et alliés sur la manière dont ces capacités sont utilisées", a indiqué l'entourage de Barack Obama par voie de communiqué.

"Le président a fait clairement savoir que les États-Unis ont commencé à réexaminer la façon dont nous collectons les renseignements de manière à trouver le bon équilibre entre les préoccupations légitimes de nos ressortissants et de nos alliés et les préoccupations sur le respect de la vie privée que tout le monde partage" poursuit le document.

Les deux hommes ont convenu de poursuivre un dialogue bilatéral sur le sujet par le truchement des canaux diplomatiques, a ajouté la présidence américaine. Le ministre des Affaires étrangères, Laurent Fabius, avait convoqué l'ambassadeur américain en France dès lundi matin pour obtenir des éclaircissements quant aux affirmations du Monde.

Hollande exigeait d'obtenir "toutes les explications" dès le 1er juillet

Tout début juillet déjà, le président de la République français avait exigé des "explications" sur les programmes d'écoutes de l'Union européenne et déclaré que la France ne saurait "accepter ce type de comportement entre partenaires et alliés". Il avait précisé avoir demandé au ministre des Affaires étrangères, Laurent Fabius "de se mettre immédiatement en contact avec son homologue John Kerry pour avoir toutes les explications et toutes les informations".

>> Hollande demande que les écoutes par la NSA "cessent dans les meilleurs délais"

A l'époque, le journal anglais The Guardian avait déjà révélé les écoutes dont faisait l'objet la France. "En plus des adversaires idéologiques traditionnels et des pays sensibles du Moyen-Orient, la liste de cibles inclut les missions de l'UE et les ambassades de France", pouvait-on alors lire dans un article du Guardian. Dans le même temps, l'hebdomadaire allemande Der Spiegel affirmait que les États-Unis interceptent également quelque 500 millions de communications, par téléphone ou internet, chaque mois en Allemagne et près de 50 millions en France.

Une loi européenne en préparation

Lundi 21 octobre, la Commission européenne a proposé d'appliquer des sanctions pour renforcer la protection des données personnelles dans l'Union européenne. Une proposition immédiatement soutenue par le Parlement européen, dans un clair signal adressé aux dirigeants européens à quelques jours d'un sommet.

Sa proposition de loi européenne impose aux grands groupes de l'Internet d'obtenir le consentement préalable des personnes pour l'utilisation de leurs données personnelles, sous peine d'amendes. Le Royaume-Uni, les Pays-Bas et l'Irlande ont émis de sérieuses réserves sur ce texte jugé trop pénalisant pour les petites entreprises. Le texte doit encore approuvé par un vote en séance plénière lors d'une prochaine session du Parlement.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 24/10/2013 à 22:50 :
Les US n'ont pas d'allier, ils n'ont que des proies... Et là c'est au tour des Européens, après les Américains du sud qui mettront plusieurs générations à s'en remettre....
a écrit le 24/10/2013 à 17:23 :
Si cette espionnage avant tout économique ,ne portait pas atteinte aux intérêts de la France cela resterait dans le domaine du vaudeville,malheureusement c'est pas le cas. Ne nous étonnons pas si des marchés nous ont échappés.Mais bon les pieds nikelés sont sur l'affaire (tiens ils ressortent en bandes dessinées parution en 1908 quand même).
a écrit le 23/10/2013 à 14:07 :
Allo Obama c'est inadmissible que la NSA espionne mes conversations téléphoniques avec Leonarda. Bon je dois raccrocher, j'ai Léonarda qui m'appelle sur une autre ligne.
a écrit le 23/10/2013 à 10:15 :
"L espionnage est le deuxiéme plus vieux métier du monde et il est parfois moins honorable que le premier" disait un ancien directeur de la CIA Toujours est il qu il faudrait que Flamby 1er apprenne ce qu est le monde réel et arrete de dire dix con...ies dix fois par jours (oui ca en fait bcp on est d accord) Tout le monde espionne tout le monde nous les les premiers et contrairement à ce qu on peut penser avec une réelle efficacité sur le plan du renseignement humain (La preuve on se fait pas chopper ou quand c est le cas on en parle pas) Ce ne sont pas ses gesticulations et son indignation d opérette qui changeront cet état de fait
a écrit le 23/10/2013 à 3:37 :
Tristement pour lui, le gouvernement français n'a aucun atout en main face à l'administration américaine et, plus triste encore, cette dernière et la NSA se tamponnent totalement des protestations de Hollande et de ses Pieds Nickelés (et idem pour son prédécesseur, le bref hongrois). Fabius a bien essayé de cacher la triste vérité à Flanby mais il est personnellement sans aucune illusion.
Réponse de le 23/10/2013 à 7:07 :
C'est pire que ça : Fabius et Hollande sont des marionnettes de l'empire...
a écrit le 22/10/2013 à 22:09 :
Je vais demander l'avis à "la minette " : toute similitude avec des personnages ... etc..., un peu d'humour !
a écrit le 22/10/2013 à 19:45 :
le piège est trop gros et trop sonné entre Le Monde et la présidence. Voilà un Président qui hausse le ton cela pourrait avoir un côté comique si le ridicule n'était pas la position du Président car aucun poids. Dans cette affaire les US feront ce qu'ils voudront et ce n'est pas notre dandi inutile de ministre des affaires étrangères, notre ministre de l'intérieur qui veut rendre service au Président qui changera quoi que ce soit. Le Président désolé de le dire, pour la France mais n'est pas un homme responsable, pas un homme d'Etat qui se fait respecter. Cela était également vrai du temps de M. Sarkozy qui avant un conseil européen nous expliquait taper du poing sur la table et au retour un toutou, ce n'est pas pour rien que les médias allemands disaient que notre Président de l'époque était le meilleur ambassadeur de Mme Merkel. Les partis passent mais les hommes qui nous gouvernent sont du même moule beaucoup dans le blabla mais pas l'efficacité. Passons à l'affaire suivante et elles ne manqueront.
a écrit le 22/10/2013 à 19:36 :
On peut ne pas leur faciliter la tâche en disant n'importe quoi. J'espère qu'ils lisent LT;
a écrit le 22/10/2013 à 17:51 :
Bon, et donc la conséquence, c'est quoi ? On se retire de l'OTAN ? Non ? Bon, alors il faut arrêter la Comedia dell'Arte maintenant.
Réponse de le 22/10/2013 à 21:01 :
Vous rigolez ? Depuis la SFIO il n'y a pas plus atlantiste (et soutien d'Israel) qu'un socialiste !
a écrit le 22/10/2013 à 17:31 :
d'accord. pas une découverte. personne ne s'émeut de cette histoire, à commencer par les allemands. on peut donc conclure que le (très compétent) renseignement français empoche ses parts du gâteau; mais puisque tout le monde est maintenant au courant, il en fallait bien un pour sortir le carton jaune... le notre.
PS: Obama en sait peut-être plus sur Tapie et Cahuzac que Hollande et les intéressés eux mêmes...
a écrit le 22/10/2013 à 17:05 :
imagine que le PCF resurgisse , AH SI IL YA KATIN ET LES MILLIONS DE MORTS les USA risquent de leurs demander des comptes,dire que l'ont paie pour ces individus ce serait une bonne chose
a écrit le 22/10/2013 à 16:31 :
L'entropie générée dans le monde politique français par les écoutes tous azimuts de la NSA facilite et justifie à elle seule la poursuite de la collecte d'information parce qu'elle pousse un monde politique français déjà au bord de la crise de nerf, à la paranoïa. A mon avis, il est très sain que le monde politique se sache constamment observé voire espionné, par ses supporteurs, ses alliés, ses opposants et ses ennemis. On peut espérer que cela le rendra un peu plus rationnel et qu'ils diront et feront moins d'âneries?
a écrit le 22/10/2013 à 16:05 :
C'est tout aussi inacceptable de ne pas respecter l'identité de ses concitoyens dont la civilité est bafouée en permanence, le prénom omis et le patronyme souvent déformé à l'écrit comme à l'oral.
a écrit le 22/10/2013 à 15:56 :
Oui ce sont que des méchants !
a écrit le 22/10/2013 à 15:52 :
SuperDupont a parlé. Tremblez, NSAzis!
a écrit le 22/10/2013 à 15:01 :
La réaction française à l'affaire Snowden 4 mois après les faits. Bonjour la réactivité. De plus la France doit bien espionner aussi. Après il y a bien une question de différence de budget et de savoir faire. De plus les français aiment bien s'espionner eux même. ex : affaire EDF/Greenpeace, Areva/Lauvergeon, du coup comment reprocher à la NSA une chose que l'on fait aussi?
a écrit le 22/10/2013 à 14:49 :
Je croyais que l'on avait sous traité l?espionnage de l'Europe aux US vue le peu de réaction sur "notre" territoire! Mais on m'annonce que cela n'est pas le cas!?
a écrit le 22/10/2013 à 13:13 :
"C'est inacceptable ! " So what, que faites-vous mon cher, je propose que vous mangiez votre cravate.
Nos ennemis : la finance, Depardieu, les USA, ... on les fait bien rigoler.

Quand-est-ce que, comme à l'époque de Chirac, nous saurons sortir par le haut des conflits ? La polémique du caquetage du député en est un autre exemple. Quand-est-ce que les uns et les autres mettront un peu plus d'intelligence et d'élégance dans leurs propos ?
a écrit le 22/10/2013 à 12:56 :
Comme le souligne à la radio le député Myard, nos industries de défense sont infiltrées (comme sous la 4ème république) par des agents qui travaillent en toute connaissance de cause pour une puissance étrangère. Indice : elle nous a volé les secrets de la bombe avant que De Gaulle y mette malheureusement trop tard le holà. Attention il est interdit de critiquer cette puissance sous peine d'être taxé de génocidaire ...
a écrit le 22/10/2013 à 12:52 :
Il fait vriament peur ce Hollande. Ils doivent bien se marrer les américains.
a écrit le 22/10/2013 à 12:46 :
Heureusement que nos "chers" gouvernants lisent de temps a autre la presse pour se mettre au courant... pour prendre connaissance que la "NSA" surveille notre territoire a sa place, pensez vous qu'ils se seraient manifester sans çà?
a écrit le 22/10/2013 à 12:28 :
c'est très intéressant de connaitre les erreurs a ne pas faire, LA FRANCE et sont LOTS de PLOUCS détiennent le pompon
a écrit le 22/10/2013 à 11:40 :
De la COM, rien que de la com...tous les pays y compris la France pratiquent l'espionnage de leurs amis. Si l'on est pas pris en faute personne ne le dit !
Réponse de le 22/10/2013 à 12:35 :
Tout à fait. Tout ceci n'est qu'une mascarade politique car l'espionnage des français se fait avec le consentement des services de renseignement français qui ne dispose pas des moyens disponibles outre-Atlantique. D'ailleurs hier la propagande d'état sur France Télévision nous bassinait sur la fibre optique qui relie le vieux continent au nouveau monde pour espionner les communications des réseaux de téléphonie mobile, ce qui supposerait que l'état français délègue la surveillance des réseaux français hors de son propre territoire tandis que les antennes sont implantées dans l'hexagone.
a écrit le 22/10/2013 à 11:21 :
"pays ami"... "pays allié"...

Les USA ne sont les amis et alliés que des USA (et éventuellement israël tant que ça ne leur nuit pas trop) et personne ne peut leur repprocher. Les seuls reproches sont à faire aux candides et prévéricateurs de la libre concurrence non faussée et autres inpeties n'ayant pas lieu dans le monde réel.
Le concert des nations est un ensemble de joueurs solo qui se sourient en continu
Réponse de le 22/10/2013 à 13:19 :
Il n y'a pas d'amitiés entre états, que des rapports de force. En ce qui concerne les US, avec des amis pareils, nous n'avons pas besoin d'ennemis :)
a écrit le 22/10/2013 à 11:08 :
Tout le monde pratique çà et notre gouvernement en premier... Les écoutes ce n'est pas nouveau... Et jusqu'à ce jour on a rien trouvé de mieux pour prévenir le terrorisme.... Je ne suis pas pro-américain loin s'en faut mais entre notre laxisme vis à vis des fondamentalismes de tous poils et leur paranoïa il y a peut-être un juste milieu.... Alors arrêtons de faire les vierges effarouchées.... Le jour où nous serons plus regardons sur les groupuscules fondamentalistes peut-être que nos "alliés" nous regarderons d'un autre oeil? Mais pour l'instant on ne leurs donne pas le choix... Regardez vers le Kenya et vous verrez que le terrorisme existe si vous l'avez oublié... Et ce n'est pas en brandissant sans cesse l'étendard des libertés et de France terre d'accueil que nous renforçons notre crédibilité... C'est dommage d'en arriver là mais c'est le monde dans lequel nous vivons et les états ont le devoir de protéger leurs concitoyens....
Réponse de le 22/10/2013 à 14:19 :
Celui qui serait prêt à échanger sa liberté contre un peu de sécurité (toute relative) ne mérite ni l'un ni l'autre. Il est illusoire de croire que la surveillance permettrait de prévoir l'avenir ou d'empêcher ce qui devra se passer. Aujourd'hui nous sommes tous sur surveillance depuis nos achats jusqu'à la voie publique et pourtant cela n'a jamais permis d'empêcher un meurtrier ou un assassin de passer à l'acte. Concernant la question du terrorisme, le risque est à pondérer face à la précarité grandissante et à la tempête destructrice des valeurs de la république profitant à un certain nombre d'agendas politiques.
a écrit le 22/10/2013 à 10:40 :
De qui ce moque t-on ce fait est connu depuis plusieurs années. La séquence de communication est d'une limpidité grotesque après s'être fait mouché par une adolescente de 15 ans notre président et ses conseillers veulent nous persuader que notre cher homme est un vrai leader et a la staure d'un chef et traite avec les grands.
a écrit le 22/10/2013 à 10:30 :
euhhhhhhhhhhh!!!!
a écrit le 22/10/2013 à 10:06 :
Ce qui est minable dans ce scénario, c'est que le Ministre de l'Intérieur chargé de défendre les français en France des intrusions venant de l'extérieur n'a absolument rien vu venir... Mr Valls Ministre étriqué est certainement trop étroit d'esprit, et préfère s'en prendre à une gamine mineur de 15 ans, voilà son minable sens de sa fonction ... pas glorieux et très minable ce Ministre né en Espagne d'une famille qui n'a pas eu le courage de s'opposer au Franquisme ...
Réponse de le 22/10/2013 à 10:29 :
ce qui est minable , c'est de charger ce gouvernement, alors que les ecoutes, sont faites depuis des decennies....
Réponse de le 22/10/2013 à 11:30 :
Ce qui est encore plus minable, c'est d'attribuer à VALLS les conséquences d'une décision de justice issue des recours multiples intentés par la famille en application d'une loi à l'initiative de l'ancien gouvernement.
Si VALLS est minable, c'est à peu près le cas de tous ses homologues de la planète dans les pays ont été eux aussi espionnés par la NSA...à des fins commerciales essentiellement, sosu couvert de l'éternel lutte contre le terrorisme... Quant à la famille de VALLS, il n'est pas comptable des actes de ses aieux.
Réponse de le 22/10/2013 à 12:04 :
Ce qui est minable chez frère Manuel, c'est sa "fidélité éternelle" à un état qui n'est ni la France, ni l'Espagne, ni la Catalogne ...indice : cet état terroriste a soutenu l'apartheid et balance des bombes au phosphore blanc sur des enfants ...
a écrit le 22/10/2013 à 9:53 :
le problème n'est pas de savoir si ça porte attente à la vie privée des français mais de savoir comment et pourquoi l'état n'a rien fait à ce moment là. AVANT TOUT il s'agit d'espionnage économique.l'état ne peut ignorer de telles pratiques ,d'autant plus que l'Allemagne avait déjà connu cette aventure là précédemment. Gouverner , c'est prévoir. ce n'est pas s'étonner après coup.
a écrit le 22/10/2013 à 9:49 :
les américains sont meilleurs en espionnage techno que nous? ça c'est un scoop ! Mais il n'est pas certain pour autant que ce soit suffisant pour faire oublier sa pitoyable intervention avec leonarda...
a écrit le 22/10/2013 à 9:47 :
Snowden est à Moscou depuis Juillet 2013, si je me trompe pas? Ses révélations sont antérieures à son exil. Nous sommes fin Octobre.
Réponse de le 22/10/2013 à 10:22 :
@déni de r. c'est à nouveau "la chien lit " à la française.Le Monde vient de découvrir l'eau
chaude... comme toujours.
a écrit le 22/10/2013 à 9:26 :
Selon le Telegraph, l'espionnage français causerait plus de tort à l'Allemagne que l'espionnage US, économiquement parlant.. A prendre avec des pincettes, mais rétrospectivement, les services français ont été la source de beaucoup de drames humains et de pertes économiques de part le monde, c'est une évidence. Faire l'étonné, c'est un peu fort (ou alors il ne sait vraiment rien de rien, ce serait grave)..
Réponse de le 22/10/2013 à 10:31 :
La France a toujours joué double jeu mais commence à se prendre les pieds. Sa stratégie guerrière à outrance ces dernières années, virtuelle mais jamais fondée car elle n'en a pas les moyens, lui a valu d'être surveillée et écartée des préliminaires des règlements de conflits, qui aujourd'hui, se font sans elle. Sa communication qui voulait faire croire qu'elle était capable d'attaquer l'Iran, puis la Syrie, alors qu'elle venait tout juste d'abuser de la confiance de l'ONU et de celle des États-Unis, (cas de la Libye) a fini par troubler les liens...On ne remplace pas une super-puissance par la ruse...On ne manipule pas une super-puissance en jouant sur un contexte où la stabilité de plusieurs pays est en mouvement. On ne cherche pas à remplacer une super-puissance en se servant allègrement de sa puissance de feu comme si nous en étions devenus l'un de ses États, porte-parole de sa propre stratégie! La réaction de Kerry, hier, était claire d'évidences!
a écrit le 22/10/2013 à 9:09 :
Mon Grand-Père disait: cause toujours beau merle, ta cage brûle....
a écrit le 22/10/2013 à 9:09 :
Hollande ainsi que 4 de ses ministres sont des anciens "young leaders" de la french american foundation, ils sont plus atlantistes et soumis à l'Empire que le plus faucon des généraux US mais ils amusent toujours la galerie en misant sur l'ignorance des français !
a écrit le 22/10/2013 à 8:59 :
Il a l'air de s'étonner le chef des Armées . Ou il est très con , ou il est très naïf , ou il nous prend pour des cons . C'est quand même lui le patron de la DGSE , de la DCRI , de la DRM,de la DPSD , de l'ANSSI , de TRACFIN , de la DNRED . Et il découvrirait PRISME après ECHELON Pépère ? Non il est très con de nous prendre pour des cons . Même là-dessus il se plante .
a écrit le 22/10/2013 à 8:40 :
Cela fait trente ans que l?on sait que la NSA espionne le monde.
Rien de nouveau et rien ne changera.
Pourquoi faire tant de bruit juste maintenant que Hollande est très bas dans les sondages, on veut nous distraire.
Ce qui est inacceptable c?est le désastre dans lequel nous sommes, chômage, déficit budgétaire, matraquage fiscal.
a écrit le 22/10/2013 à 8:37 :
Et pourquoi pas ? : il n'y a pas d'espionnage sur internet : être sur internet, c'est être sur la place publique. Sauf quand les communication sont cryptées, comme pour les paiements en ligne. Le secret de la correspondance n'est pas garanti non plus dans les emails.
On ne peut pas se plaindre, c'est comme çà. Considérer que çà fonctionne autrement est pire qu'une faute : c'est une erreur de méthode. Et vraisemblablement le résultat d'une certitude bien franchouillarde acquise à Science Po et à l'Ena, promotion Voltaire.
Réponse de le 22/10/2013 à 10:18 :
Je vous rejoins tout à fait.
Placer ses secrets dans une enveloppe ouverte relève de la bétise humaine !
Réponse de le 22/10/2013 à 10:32 :
Le cancer de la France, ce sont les résultats des certitude bien franchouillarde acquise à Science Po et à l'Ena, toutes promotions confondues depuis près de 20 ans !!! Il faut noter aussi que les Mines X ne sont plus des développeurs de "mines d'or" industrielles mais sont plutôt dans le minage de l'industrie ... au vu de la décomposition de l'industrie française ces 15 dernières années !!!
Réponse de le 22/10/2013 à 12:48 :
Ca, c'est du commentaire qui sent la certitude bien franchouillarde. Vous êtes passé par laquelle de ces écoles alors ?
Réponse de le 22/10/2013 à 13:36 :
Passer par "ces écoles" Science Po, Ena, Mines X, ce n'est plus un lustre depuis plus de 20ans, ce serait plutôt une tache qui de surcroit ne sent pas bon.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :