Cyber-espionnage : c'est maintenant le Pentagone qui accuse la Chine

 |   |  452  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : © 2010 Thomson Reuters)
Dans un rapport, le Pentagone estime que la Chine sonde les réseaux informatiques du département de la Défense américain. Il soupçonne Pékin de vouloir perfectionner le niveau de son armée en dérobant des technologies américaines classées top-secret.

Après les grands journaux américains, les industries stratégiques, c'est le gouvernement américain et le ministère de la Défense qui auraient été la cible de cyberattaques en provenance de Chine. D'après un rapport officiel du Pentagone, siège du ministère de la Défense américain, "les pirates informatiques chinois ont tenté en 2012 d'atteindre les ordinateurs du réseau gouvernemental, qui auraient pu offrir à Pékin un meilleur aperçu des capacités militaires et des délibérations politiques aux Etats-Unis".

Des technologies indisponibles à l'export

"La République Populaire de Chine poursuit sa politique de modernisation de son programme militaire visant à améliorer les capacités de son armée à conduire des opérations intensives sur des conflits de courte durée" écrit très diplomatiquement le Pentagone dans son rapport. Pour cela, les hackers chinois ont mis en place un vaste plan d'espionnage des industriels militaires américains. Il s'agit de dérober des secrets d'armes de pointes fabriqués par les groupes américains. La Chine veut, d'une part, réduire la part des fournisseurs américains, mais également se procurer des technologies indisponibles à l'export, pour des raisons de sécurité nationale, explique le département de la Défense.

Depuis plusieurs mois, les Etats-Unis ont accentué les accusations quant aux activités d'intelligence économique mise en place par le gouvernement chinois. En février, un rapport publié par un éditeur privé de sécurité informatique, Mandiant, avait identifié un immeuble appartenant à l'armée chinoise d'où étaient émises de nombreuses cyber-attaques.

"Conversations musclées" entre Washington et Pékin

En mars, Barack Obama avait formellement accusé Pékin d'organiser lui-même la prolifération d'attaques informatiques. C'était la première fois que le gouvernement américain accusait Pékin de façon officielle. "Nous avons été très clairs avec les Chinois, en leur expliquant que nous attendions d'eux qu'ils respectent les conventions et les lois internationales", a remarqué Barack Obama. "Et nous allons avoir quelques conversations plutôt musclées avec eux. Nous en avons déjà eues". Le président s'était alors appuyé sur un rapport des services de renseignement américain, selon lequel la Chine pratiquerait le cyber-espionnage à grande échelle.

En guise de réponse, un porte-parole du ministère chinois des Affaires Etrangères avait déclaré au Wall Street Journal : "les cyber-attaques sont anonymes et transnationales et il est difficile de retracer l'origine des attaques. Je ne sais donc pas comment les conclusions du rapport peuvent être crédibles". Il a d'ailleurs ajouté que la Chine était elle-même victime d'attaques en provenance des Etats-Unis tout en se gardant de désigner un quelconque responsable.

 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 23/01/2015 à 17:08 :
se
a écrit le 11/05/2013 à 17:46 :
Bonjour, dans se jeu de menteurs, ils s'entende bien ses deux là pour la domination du monde.... Ils peuvent ce faire la bise, et s'espionner tout les jours..... Par compte le jour ou il en viennent au main, nous ne souhaitons pas participer.... Deux guerres mondial avec la destruction de toute l'Europe, merci .... Ét puis nous les chinois ne nous on encore rien fait, bon il est vrais ils nous obs. Pris notre travail, nos capitaux..... Mais bon cela grâce à l' OMC voulus pas les USA.... Alors ils peuvent se régler la feuillure, aucun des deux n'est mieux pour nous..... Ils souhaite imposer leur volonter au monde, nous inclu....
a écrit le 09/05/2013 à 7:22 :
Les usa espionnent le monde entier 24h/24 avec leurs centres informatiques qui enregistrent tout sur la planète...
Réponse de le 09/05/2013 à 10:26 :
... et les routeurs informatiques (pas seulement) sont fabriqués en chine !!!!!!!!!!! Quand vous acheter une clé de stockage USB ... bizarrement il y déjà un répertoire et un fichier ! quiz!!!!!!!!!!!!!!
a écrit le 08/05/2013 à 11:36 :
Quand on a des choses a cacher on se sent toujours espionné! C'est pas rassurant...!
a écrit le 08/05/2013 à 2:24 :
Cela va bien plus loin que ne le laisse penser cet article, la Chine cherche à modéliser l'ensemble de l'appareil militaro-industriel américain pour pouvoir y déceler le fonctionnement et les faiblesses, par exemple un noeud de ravitaillement ou une usine stratégique pour l'approvisionnement ou les réserves d'un matériau fondamental pour les missiles. Ce sont des connaissances essentielles à acquérir avant d'entrer dans une guerre. Avant chaque guerre mondiale chacun cherchait ainsi à modéliser chez lui et chez les ennemis potentiels les temps de réaction, les ressources, les vitesses de communications, les informations, la façon de les brouiller etc.. longtemps il fallait des "taupes" ou des stratèges de génie pour acquérir des informations si sensibles, de nos jours on utilise des informaticiens.
a écrit le 07/05/2013 à 16:03 :
Avec windows aucun soucis pour les pirates de tous bords !
a écrit le 07/05/2013 à 15:42 :
Le cyber espionnage est monnaie courante et chez toutes les grandes puissances qu'elles soient gouvernementales ou industrielles... Les États-Unis aiment faire de la propagande sur les dangers de la Chine... mais n'a aucune leçon à donner.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :