Wanadoo et Alcatel-Lucent, les yeux et les oreilles de la NSA en France

Les services secrets américains ont espionné des réseaux informatiques français, selon des documents dévoilés par d'Edward Snowden publiés par Le Monde.
L'ancien employé d'un sous-traitant de la NSA, Edward Snowden, demeure provisoirement en Russie depuis le mois de juin.
L'ancien employé d'un sous-traitant de la NSA, Edward Snowden, demeure provisoirement en Russie depuis le mois de juin. (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2013. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)

Le scandale Prism fait escale en France. L'agence nationale de sécurité américaine (NSA) aurait espionné des réseaux informatiques et téléphoniques français, selon des documents fournis par Edward Snowden au Monde.

Réseaux et infrastructures français sous l'oeil de Washington?

Outre la surveillance des données des réseaux américains  etc. qui avait été dévoilée fin juin par le Guardian à partir des documents fournis par Edward Snowden, il apparaît que les réseaux de certains alliés des américains ont eux aussi été espionnés.

Edward Snowden l'avait affirmé: la NSA n'espionne pas que des réseaux américains comme Facebook, Google ou Yahoo. Elle surveillerait aussi des infrastructures appartenant à ses alliés. En France, Wanadoo - ex-filiale de France Télécom intégrée à Orange en 2006 - ainsi que les infrastructures d'Alcatel-Lucent auraient eux aussi fait l'objet de la curiosité des services secrets américains.

Les documents d'Edward Snowden précisent qu'un système baptisé "Upstream" permettait d'intercepter des communications passant dans des câbles sous-marins, grâce à un système de mots-clés et d'adresses à surveiller. 

Des câbles sous-marins convoités

Le quotidien rappelle qu'en janvier, la ministre chargée notamment de l'économie numérique avait évoqué un éventuel investissement du FSI dans Alcatel-Lucent Submarine Networks (ASN), filiale de l'entreprise qui gère les câble optique sous-marins dont l'activité était jugée "stratégique" concernant la "cybersrveillance" et la "sécurité du territoire".

Les "propos de Mme Pellerin, reconnaissant publiquement que les câbles sous-marins et les stations d'atterrissage de ces câbles au contact des continents étaient des nids d'espionnage, relevaient d'une grave maladresse", a commenté un membre du ministère de la Défense, cité par le monde. A l'époque, Orange  avait aussi, de son côtéfait état de son intérêt pour ce concurrent de sa filiale FT marine. Une telle acquisition "peut avoir un sens industriel" justifiait alors l'entreprise.

Des personnalités françaises placées sur écoute?

Par ailleurs, des millions de conversations téléphoniques et SMS émis sur le territoire français auraient également été interceptés. Les numéros placé sous surveillance n'appartiendraient pas seulement à des personnes soupçonnées de terrorisme. "Des personnalités du monde des affaires, de la politique ou [de] l'administration française", ont également été mis sur écoute, affirme le Monde. 

 Des pratiques similaires visant d'autres pays comme le Brésil mais aussi l'Union européenne ont provoqués des tensions diplomatiques avec Washington. Enfin, rappelons que, dans le sillage des révélations d'Edward Snowden, des documents pointant les pratiques des services secrets français avaient également été mis à jour

Pour aller plus loin:

Surveillance électronique: "On ne peut pas reprocher aux Américains de faire mieux leur métier que nous"

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 30
à écrit le 25/10/2013 à 11:36
Signaler
Mais non, pas malgré eux...Ce sont des relais de ..transmissions pour big brothers.

à écrit le 22/10/2013 à 15:02
Signaler
quel surprise des americains gentil avec les frenchies . ce qui prouve que nos dirigent sont a la fois naif et des autruches . je t aurai collés tous sa a un poteaux moi , mais bon autre epoque

à écrit le 22/10/2013 à 14:39
Signaler
Et pas tout simplement "Orange". Il y a belle lurette que le nom a été changé; la peur d'inquiéter les utilisateurs?

à écrit le 21/10/2013 à 19:44
Signaler
Il est clair que la NSA et tous autres services d'espionnages sont dans la plus grande tranquillité avec un Ministre de la sécurité intérieure de la Nation Française, Manuel Valls, né en Espagne ex réfugié du franquisme, qui pour occupation principa...

le 21/10/2013 à 21:31
Signaler
Bref le désordre le plus total persiste, la droite d'en bas a répudiée les bons à rien mauvais à tout Sarkologue bavards, les Hollandologue ne valent à un pet de lapin de plus ... les services d'espionnages peuvent continuer, ils ne risquent rien, pa...

à écrit le 21/10/2013 à 17:38
Signaler
Que la NSA espionne tout le monde à travers ses différents projets de type Echelon est un fait avéré depuis au moins 15 ans. Chaque jour en France, il y a des gens dont le job consiste à balancer des milliers/millions de spam/sms sur le réseau pour f...

à écrit le 21/10/2013 à 15:31
Signaler
A quand le retour aux pigeons voyageurs? Plus sérieusement : ont-ils le temps d'exploiter autant de données? Sont-elles analysées en temps réel? Par des humains ou par des robots? Tout cela me paraît irrationnel...

à écrit le 21/10/2013 à 15:03
Signaler
Non, tout le monde n'espionne pas tout le monde. Ce qui est pertinent n'est pas l'échelon pays à pays, mais intérêt à intérêt. En gros, nous (les citoyens des états) n'espionnons personne. C'est tout juste si on arrive de temps en temps à voir fuiter...

à écrit le 21/10/2013 à 14:41
Signaler
Le pire dans cette histoire est le fichage systématique des populations. N'importe qui pourra payer un de ces jours pour tout savoir sur quelqu'un (L'Etat sur ses citoyens, les patrons sur leurs salariés comme les entreprises sur leurs clients etc .....

à écrit le 21/10/2013 à 14:40
Signaler
s'il advenait par le plus grand des hasards que ce commentaire soit lu, que la NSA sache que je les emm....

à écrit le 21/10/2013 à 14:09
Signaler
on a qu a faire pareil cela fait des années que ça dure!!

à écrit le 21/10/2013 à 14:09
Signaler
on a qu a faire pareil cela fait des années que ça dure!!

le 21/10/2013 à 15:01
Signaler
lol

à écrit le 21/10/2013 à 13:43
Signaler
Sur ce type de sujet, on se rend compte qu'il faut aller à marche forcer vers une europe des régions (histoire de retirer des échelons administratifs et faire des économies d'échelle), avec une défense mutualisée, consciente de sa force et qui défe...

à écrit le 21/10/2013 à 13:43
Signaler
Il y a l'espionnage des messages, mais maintenant aussi ou surtout les informations de profils, à des fins "sécuritaires" ou tout simplement commerciales, sous le dogme du "tout gratuit tout pub". Avec le profiling acharné associé et des règles plus ...

le 21/10/2013 à 14:06
Signaler
Faudrait avoir le courage , ou les Cou.LLES d'appeler les choses par leur NOM. C'est de l'ESPIONNAGE , et c'est un DELIT GRAVE.

à écrit le 21/10/2013 à 13:26
Signaler
pour les militaires le bon peuple se doit de rester dans l'ignorance ; chassez le naturel et il revient au galop

à écrit le 21/10/2013 à 13:11
Signaler
Rien de surprenant. Tout le monde espionne tout le monde. Les USA ont les moyens avec un réseau de satellites en collaboration avec UK, L´Australie et la NZ.

le 21/10/2013 à 14:38
Signaler
Non, tout le monde n'espionne pas tout le monde. Ce qui est pertinent n'est pas l'échelon pays à pays, mais intérêt à intérêt. En gros, nous (les citoyens des états) n'espionnons personne. C'est tout juste si on arrive de temps en temps à voir fuiter...

le 21/10/2013 à 21:46
Signaler
Exact. Espionner les citoyens est un vrai problème depuis une dizaine d´années. Et les USA le font avec l´accord et l´aide d´autres pays comme La France.

à écrit le 21/10/2013 à 11:15
Signaler
Fabius a convoqué l'ambassadeur US...ca va chier !

à écrit le 21/10/2013 à 10:49
Signaler
Un autre article dit "on ne peut pas reprocher aux Américains de faire mieux que nous"... ce n'est tout de même pas de leur "faute" s'ils sont meilleurs que nous, non !!!! Si vous étiez à la tête de la 1ere puissance mondiale, vous feriez la même cho...

le 21/10/2013 à 16:05
Signaler
Si nos services ignorent l'ampleur de l'espionnage de la NSA et ne sont pas capables d'en informer nos dirigeants avant que la presse n'en publie la réalité, alors oui c'est de l'incompétence notoire et il faut en virer les cadres. Sinon il faut adme...

à écrit le 21/10/2013 à 10:36
Signaler
On savait déjà que la lutte contre le terrorisme servait de vaste alibi pour noyauter les Etats et leurs populations (au point de savamment entretenir ledit terrorisme pour conserver l'alibi), on sait maintenant que nos droits les plus fondamentaux s...

à écrit le 21/10/2013 à 10:08
Signaler
Et encore tout ceci n'est rien comparé au scandale de la transmission des données de SWIFT aux américains. En gros, tous vos mouvements financiers extra nationaux sont remis aux autorités US. Saviez-vous que Blair, Aznar et surtout Barroso étaien...

à écrit le 21/10/2013 à 9:53
Signaler
La lutte contre le terrorisme a bon dos... L'espionnage économique global de cette nation sur le monde entier laisse perplexe. Dire qu'on traitait de complotisme ceux qui parlaient de ces programmes de surveillance ils y a quelques années. Ce pays es...

à écrit le 21/10/2013 à 9:50
Signaler
Cette histoire m'amuse. Mon compte Wanadoo ne me sert qu'à envoyer des courriels bien "carrés". Si je veux plus de discrétion, je prends un de mes autres comptes. Si les agences américaines passent leur temps à espionner des gens bien identifiables p...

à écrit le 21/10/2013 à 9:44
Signaler
Les services français n'ont pas ...les capacités multidirectionnelles de collecte d'infos des services US ,..Ce qui semble important serait de savoir ...! le volume d'infos que les services français échangent avec leurs homologues US.. ?

à écrit le 21/10/2013 à 9:27
Signaler
NOS LIBERTES INDIVIDUELLES EN FRANCE EST DANS LE MONDE S EST POUR L INSTANT FINIE A MOINS QUE NOS GOUVERNEMENTS DEMOCRATIQUE TROUVE LE PAR FEUX. EN Y METTANT DES BARRIERRES ? EN TECNOLOGIE BEAUCOUP DE CHOSSE SONT POSSIBLE . LE MAILLIAGE DES CONEC...

le 21/10/2013 à 11:00
Signaler
Les fautes d'orthographe, c'est pour déjouer la NSA?

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.