Gaza : une cinquantaine de pays promettent 5,4 milliards de dollars d'aide

 |   |  415  mots
Les États-Unis ont promis 212 millions de dollars d'aide, le Qatar octroierait 1 milliard et la France 50,5 millions.
Les États-Unis ont promis 212 millions de dollars d'aide, le Qatar octroierait 1 milliard et la France 50,5 millions. (Crédits : reuters.com)
La promesse a été faite lors de la conférence sur la reconstruction de la bande de Gaza, dimanche. La moitié sera affectée à la reconstruction du territoire, le reste réparti pour le peuple palestinien.

L'autorité palestinienne avait requis 4 milliards de dollars pour reconstruire la bande de Gaza, elle en obtiendra 5,4. C'est ce qui a été annoncé lors de la conférence sur la reconstruction de la bande de Gaza qui s'est déroulée dimanche 12 octobre, selon le ministre norvégien des Affaires étrangères Borge Brendle:

"La moitié sera affectée à la reconstruction de Gaza, et l'aide sera distribuée en fonction des besoins quotidiens du peuple palestinien."

France, États-Unis et Qatar parmi les donateurs

"Les habitants de Gaza ont désespérément besoin de notre aide, et cela ni demain ni la semaine prochaine, mais tout de suite", a déclaré John Kerry. Selon lui les États-Unis ont offert 212 millions de dollars pour la reconstruction. Le ministre des Affaires étrangères du Qatar, Khaled al Attiya, a quant à lui annoncé le déblocage d'un milliard de dollars, alors que les Émirats arabes unis, le Koweït et la Turquie ont promis chacun 200 millions de dollars.

La France fait partie de la cinquantaine de pays donateurs. Par la voix de son ministre des Affaires étrangères Laurent Fabius, qui coprésidait la conférence, elle a décidé de mobiliser cette année 40 millions d'euros (50,5 millions de dollars).

Également, l'Allemagne a promis de contribuer à hauteur de 50 millions d'euros (63 millions de dollars) et le Royaume-Uni donnerait 32 millions de dollars.

John Kerry veut aller plus loin

Profitant de cette réunion, John Kerry a demandé à ce que l'ensemble des participants à la conférence s'engagent en faveur de la paix au Proche-Orient, estimant qu'un accord définitif entre Israël, les Palestiniens et l'ensemble des pays arabes de la région pouvait être trouvé:

"Cette conférence ne doit pas déboucher seulement sur une aide financière mais sur un nouvel engagement de toutes les parties à œuvrer pour une paix qui réponde aux aspirations de tous - les Israéliens, les Palestiniens et toutes les populations de la région. Et je vous assure de la détermination entière du président Obama, de moi-même et des États-Unis pour y parvenir."

L'opération "Bordure protectrice" a coûté la vie à 2.100 Gazaouis, en majorité des civils. En sept semaines de bombardements, 18.000 bâtiments ont été détruits. L'Autorité palestinienne avait chiffré à 6 milliards d'euros le coût de la reconstruction dans la bande de Gaza au début du mois de septembre.

    Lire aussi >> La guerre à Gaza a coûté 1,9 milliard d'euros à l'armée israélienne

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 13/10/2014 à 20:38 :
La France promet cette année 40 millions d'euros à Gaza. C'est bien la peine de taxer les Français !
a écrit le 13/10/2014 à 12:02 :
L'argent des contribuables pour le Hamas c'est scandaleux
a écrit le 13/10/2014 à 11:07 :
pourquoi va t'on payer
pour des assasins
a écrit le 13/10/2014 à 11:04 :
Voilà qui va permettre au Hamas de renouveler son arsenal..
a écrit le 13/10/2014 à 10:07 :
A quoi sert de graver, de commémorer, de dire et redire " plus jamais ça " en continuant à fabriquer des armes qui ont besoin de troubles et de guerres ?
Troubles et guerres qui ont besoin d'armes pour rester et "vivre" dans ce cercle "fructueux" pour les marchands de la mort...

Un cas d'école(s):

Au delà des destructions que les barbares ont causé...
Si Israël a fait le choix courageux d'éviter les résistants palestiniens pour aller lancer des bombes sur une population civile, dont de nombreux enfants auxquels l'armée israélienne a volé la vie; l’État occupant a commis la guerre de trop qui va précipiter son suicide...

Je lance un appelle sincère aux citoyens qui ont commis l'erreur de faire confiance à des irresponsables va-t-en guerre ou ont accepté - par peur - de se taire sur la barbarie de leur État de partir vite avant qu'il ne soit trop tard... Les assassins et donneurs d'ordres auront à répondre de leur crimes, cependant les souffrances subies par le peuple de Palestine relèvent d'une véritable tragédie et le désire de vengeance ne peut être totalement empêché...

Frères et sœurs qui occupaient illégalement et par la terreur une terre qui ne vous appartient pas, partez jusqu'à ce que la Palestine retrouve cette sérénité et cette paix nécessaires pour que demain puissent revivre ensemble juifs, chrétiens, musulmans... et athées avec les mêmes droits et devoirs.
La Palestine sera libérée et son peuple arrachera sa liberté et vivra en paix.
a écrit le 13/10/2014 à 10:04 :
Le prix de la bonne conscience ...
a écrit le 13/10/2014 à 9:45 :
Le petit jeu du Hamas va durer jusqu'à quand? Il est temps que les 3soit disant réfugiés" dans ces conditions depuis 1949 les en sorte et leur offre des conditions d'acceuil et d'emploi dont ils ont largement les moyens. Le seul problème c'est qu'ils n'en veulent pas.
Réponse de le 13/10/2014 à 10:21 :
Vous voulez parler des pays arabes qui croulent sous les milliards à ne savoir qu'en faire et font appel à des esclaves pour leur développement comme le Quatar et les autres?
a écrit le 13/10/2014 à 9:39 :
Trop généreux ces sionistes, après avoir massacré des civiles palestiniens, ils se proposent de financer leur fosse commune...

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :