L'Espagne obtient une aide européenne de 100 milliards pour soutenir ses banques

Le chef du gouvernement espagnol Mariano Rajoy s'est déclaré ce dimanche "très satisfait" de l'aide européenne accordée la veille aux banques du pays. L'Espagne a finalement demandé de l'aide à la zone euro pour soutenir ses banques. C'est une aide pas un sauvetage, selon le ministre de l'économie espagnol. Elle sera considérée comme de la dette publique et devra être remboursée. Elle pourra atteindre 100 milliards d'euros.
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2011. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)

Le chef du gouvernement espagnol Mariano Rajoy s'est déclaré ce dimanche "très satisfait" de l'aide européenne accordée la veille aux banques du pays, assurant avoir "fait pression" pour l'obtenir et se félicitant d'avoir évité "une intervention extérieure" pour l'économie entière. "Je crois que nous avons franchi une étape très décisive", a-t-il affirmé lors d'une conférence de presse. "Hier (samedi), c'est la crédibilité de l'euro qui a gagné, son avenir, l'Union européenne", a-t-il ajouté, après la décision de l'Eurogroupe d'accorder un prêt à l'Espagne pour ses banques, d'un montant maximum de 100 milliards d'euros.

"Semaine très intense"

Au terme d'une "semaine très intense", l'Europe a été à la "hauteur des circonstances", s'est-il félicité, refusant de parler de "sauvetage", à l'inverse de la quasi-totalité de la presse espagnole. "L'Europe va mettre à disposition des entités financières qui en ont besoin une ligne de crédit qu'elles devront rembourser", a simplement expliqué Mariano Rajoy."Personne n'a fait pression sur moi et, je ne sais pas si je devrais dire cela, mais c'est moi qui ai fait pression, parce que je voulais une ligne de crédit pour résoudre un problème important que nous avons ici."

Aide financière

Son ministre de l'Economie, Luis de Guindos, avait annoncé samedi que l'Espagne solliciterait "une aide financière européenne" pour ses banques.  "Cet appui financier sera dirigé vers le (fonds public espagnol d'aide au secteur) Frob, et le Frob injectera cet argent dans les banques qui le demandent", avait déclaré le ministre au cours d'une conférence de presse, refusant de donner un chiffre pour cette aide.

Audit en attente

En échange, il n'y aura aucune condition de réformes économiques "hors du domaine du secteur financier", avait-il affirmé. "Les conditions seront imposées aux banques, et non à la société espagnole". Le secteur bancaire espagnol, au coeur des inquiétudes de la zone euro, est fragilisé depuis l'éclatement de la bulle immobilière en 2008, et certaines banques croulent désormais sous le poids des actifs risqués. Le rapport du FMI a chiffré les besoins du secteur à au moins 40 milliards d'euros. Pour formuler une demande précise, Madrid attend, en plus du rapport du FMI, les résultats de l'audit réalisé par les cabinets allemand Roland Berger et américain Oliver Wyman, qui doivent être remis au plus tard le 21 juin au gouvernement. Ils seront connus "dans quelques jours", avait indiqué le ministre.

Une aide considérée comme de la dette publique

Cette aide sera considérée comme de "la dette publique" espagnole, qui va donc augmenter, et "devra absolument être remboursée", a assuré Luis de Guindos : il s'agit d'"un prêt que nous recevons avec des conditions très favorables, plus favorables que sur le marché", où l'Espagne a vu ses taux d'emprunt grimper ces dernières semaines. "Cette annonce est bonne pour l'économie espagnole et pour l'avenir de la zone euro", "c'est un signal très positif sur la volonté politique de toute la zone euro", a déclaré le ministre, qui a nié fermement avoir subi la moindre pression de la part de ses partenaires européens : "non, pas du tout, au contraire".

 

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 119
à écrit le 23/06/2012 à 12:38
Signaler
100 milliards d'euros on est loin du compte pour sauver les banques espagnoles! 3 000 000 millions d'appartements d'invendus fois 200 000 euros chaque en moyenne = 600 milliards d'euros !! et voila 100 milliards un pansement sur une jambe de b...

le 09/09/2020 à 0:16
Signaler
L espagne a ruiné l Europe ,l.espagne a ruiné l agriculture , l'industrie et le portefeuille des français . L Allemagne n'a pas vocation à nourrir tout les tiers mondistes de l Europe . Il est grand temps que l Allemagne quitte l Europe et fasse pr...

à écrit le 11/06/2012 à 14:43
Signaler
Comment cela se fait-il que la mère merkel ne l'ai pas ramenée cette fois, il lui manque son vassal sarko certainement? Elle n'ose plus? Avec la Grèce la presse allemande avait lancé un campagne de dénigrement sans pareil et au plus bas niveau. Et la...

le 11/06/2012 à 16:29
Signaler
@Spartacus : car elle pense (deja) au prochain "bailout" ... celui de l'Italie.

à écrit le 11/06/2012 à 13:29
Signaler
Comme la Grece, il y en aura encore pour quelques centaines de milliards ... Ne serait ce que la bulle immo, il y en aura pour 200 milliards. Les allemands vont garantir tout ca. En ce bas monde. rien n'est gratuit. A court terme, l'Espagne va deveni...

à écrit le 11/06/2012 à 12:03
Signaler
Ca ne règle rien mais tout le monde est content !!!!!!! Rendez-vous dans 1 ou 2 mois pour la prochaine crise ! Tant que les européens et singulièrement l'Allemagne n'auront pas compris qu'il s'agit 1) d'abord d'un problème MONETAIRE et pas BUDGETAIRE...

à écrit le 11/06/2012 à 11:26
Signaler
Pauvre Espagne qui se félicite aujourd'hui et se lamentera demain quand il faudra demander plus à l'Europe; elle qui va très bientôt franchir le seuil symbolique des cent pour cent de dettes publiques.

à écrit le 11/06/2012 à 8:46
Signaler
Moi j'ai eu l'intelligence d'avoir acheté de l'immobilier en Espagne dans les années 90 et j'ai carrément vendu le double 15 ans plus tard, sans compter que j'en ai bien profité passant mes vacances là bas et en faisant de la location saisionnière, r...

le 11/06/2012 à 9:28
Signaler
je me suis fait 3,5 millions d'euros de + values casch et placé hors frontiere ,pourvu que ca dure pour nous

le 11/06/2012 à 11:27
Signaler
Votre cas personnel n'intéresse personne.

le 11/06/2012 à 13:17
Signaler
+1 Gerard, sans parler de l'immodestie dont fait preuve Il Cavaliere... "Moi j'ai eu l'intelligence de...", pitoyable!!!

à écrit le 11/06/2012 à 8:45
Signaler
Moi j'ai eu l'intelligence d'avoir acheté de l'immobilier en Espagne dans les années 90 et j'ai carrément vendu le double 15 ans plus tard, sans compter que j'en ai bien profité passant mes vacances là bas et en faisant de la location saisionnière, r...

à écrit le 11/06/2012 à 7:48
Signaler
...... et 20 milliard pour la France! creusons un peu plus le trou par et pour l'Europe!

le 11/06/2012 à 12:38
Signaler
et ensuite on va nous dire :" vous êtes trop endettés, il faut réduire les prestations sociales :-))

le 11/06/2012 à 13:26
Signaler
BEN OUI OUI HOLLANDE PAIERA OU PARDON LES CONTRIBUABLES 20 MILLIARDS EN + POUR LES SOCIALISTES D'ESPAGNE BEN VOYONS LA VIE ET TOUTE ROSE N'EST-PAS!!!!!!

à écrit le 10/06/2012 à 19:28
Signaler
Les politiciens sont aveuglés par le socialisme, refusent d'observer le réel, et se réfugient dans des aides sans fin avec de l'argent qui n'existe pas, pour tenter de sauver leur système nécrosé. En Grèce, en Italie, en Espagne, en France également,...

le 10/06/2012 à 20:07
Signaler
Ben voyons ... comme au Bangladesh ?? travail des enfants , des vieux (enfin très vieux), pas de règles pour protéger les "salariés" ni de règles environnementales (enfin théoriquement ils devraient appliquer les règles mondiales dans ce domaine nota...

le 10/06/2012 à 21:18
Signaler
Avec vous le tiers monde la France c'est le tiers monde dans 10 ans, liberation a raison

le 10/06/2012 à 22:21
Signaler
Mais même la Chine a une main d'oeuvre trop cher selon les libéraux affairistes ... Alors si on doit être compétitif avec la Chine et ses concurrents encore moins chers c'est le tiers monde maintenant si on laisse le libéralisme financier niveler les...

le 10/06/2012 à 23:04
Signaler
@Libération. Après 30 ans de franquisme ... l'Espagne n'était pas loin s'en faut le pays le plus socialiste d'Europe ... tout comme l'Irlande d'ailleurs ... Bizarre que ce soit certains pays qui ont le mieux jouer les règles du libéralisme en Europe ...

le 11/06/2012 à 10:24
Signaler
tout a fait d'accord avec libération sur la responsabilité des hommes politiques. pourquoi il y a 300 municipalités endettés jusqu?au coup et incapables de faire face aux remboursement si ce n'est pas pour faire plaisir aux électeurs ...

à écrit le 10/06/2012 à 18:07
Signaler
En attendant ce nouveau sauvetage européens prouve que les stress-tests du 15 juillet 2011 ont été une escroquerie cautionnée par les banquiers "dissimulateurs" et des technocrates officiels de Bruxelles inaptes à produire le moindre controle sur l...

le 10/06/2012 à 18:44
Signaler
La demonstration est effectivement imparable

à écrit le 10/06/2012 à 17:51
Signaler
Je suis surpris pas le nombre de personnes qui ne comprennent pas ce qui se passe, alors je resume surtout pour le peuple de gauche: 1 les gouvernant pour se faire elire par le peuple font des cadeaux dont nous n avons pas les moyens (ex retraite a 6...

le 10/06/2012 à 18:05
Signaler
Votre point 8 est inepte. Rigueur = baisse des recettes supérieure à la baisse des dépenses, donc rigueur = encore plus de déficits. Ca c'est la théorie. Mais c'est aussi la réalité : c'est exactement ce qui se passe en Grèce, Espagne etc.

le 10/06/2012 à 19:11
Signaler
@Squert, Vous n allez pas assez loin ! Nous sommes ruiné, et tout les détenteur de dette publique, Grec, espagnol, ...... et FRANCAISE !

le 10/06/2012 à 19:15
Signaler
@Turk, En grece, l état n est pas fichu de collecter correctement les impots et sport national et l evasion fiscale ! Le point 8 est le seul qui ait fait ses preuves : en Suede ! A oui, la fin du tout par l etat, du tout gratuit, cela sera difficil ...

le 10/06/2012 à 19:31
Signaler
@ Squert, Vous ne vous souvenez pas quand les banques françaises en France essayaient de vendre à leurs clients, des SICAV monétaires "court terme" , SANS RISQUES" disaient-elles. lors que ces SICAV étaient déjà "bourrées" de sub-prime et les gogos p...

le 10/06/2012 à 19:32
Signaler
@gg. En Suède ? Vous avez un humour épatant, ou quelques lacunes. Regardez mieux ce qui s'est passé en Suède pendant la crise de 1992 ou après. C'est l'inverse de ce que vous prônez à longueur de post... Je ne vous comprends pas bien sur ce coup. La ...

le 10/06/2012 à 19:39
Signaler
@gg, la fin du tout gratuit ? a ça c'est une belle connerie , il n'y a rien de gratuit les travailleurs payent des cotisations qui permettent a l'ensemble des français (jeunes, vieux et même les rentiers) d'être soigné , ce n'est absolument pas gratu...

le 10/06/2012 à 19:45
Signaler
@Squert : vous oubliez un point important 9) tous nos élus sont dépendants du bon vouloir des banques pour refinancer l'Etat ou les collectivités locales. Donc quand le gouvernement veut prendre des mesures courageuses pour assainir le système bancai...

le 10/06/2012 à 19:47
Signaler
@Turk, Les suedois ont privatisé, l education, les transports, les hopitaux, reculé l age de la retraite 68 ans, le nombre de fonctionnaire a diminué par LICENCIEMENT ! supprimer des indemnisations sociales (pas toutes, mais certaines) ! Oui, en sue...

le 10/06/2012 à 20:00
Signaler
@gg. Vous oubliez de dire d'où partaient les Suédois : d'un taux de prélèvements sur PIB de plus de 70% ! Si je me souviens bien... Aucun pays n'en est là... Aujourd'hui, la Suède a un taux de 50% environ (je crois)... celui de la France, en fait... ...

le 10/06/2012 à 20:10
Signaler
Il y a t'il un suédois dans la Salle pour confiner comme gg le dis que la suède a privatisé L'ENSEMBLE de ses services publiques ? C'est bizarre je ne me rappelle pas en avoir entendu parlé .. alors certes ils ont fait quelques reformes mais il n'est...

le 10/06/2012 à 21:26
Signaler
Ils ont privatisé tout sauf les services régaliens : finances, police, armée

le 10/06/2012 à 22:30
Signaler
sur le net j'ai trouvé pour 2010 "On pourrait aussi noter que la Suède utilise davantage la concurrence avec le privé, mais celles-ci sont gratuites. Les parents reçoivent des « chèques-éducation » du gouvernement et peuvent choisir l?école de leurs ...

le 11/06/2012 à 0:49
Signaler
et pour la santé "Tout comme pour l?éducation, le système de santé scandinave repose sur une organisation décentralisée. Il y a une séparation entre les acheteurs et les offreurs de services et ces derniers sont mis en concurrence. Par ailleurs, l?en...

à écrit le 10/06/2012 à 17:26
Signaler
la logique voudrait que les banques en difficultés déposent leur bilan. Que les actionnaires perdent leurs investissements (en partie ?). Que la BCE rembourse les clients de ces banques du montant total de leurs avoirs déposés dans ces banques ! Et s...

à écrit le 10/06/2012 à 17:17
Signaler
La banque joue au poker avec l'argent que vous lui aviez confié! elle perd ! et c'est la communauté qui paie la note! Laissez les banques joueuses (tricheuses ?) mourir et renaitre sous une autre forme ! Dans les affaires quand un buisness est en dif...

le 10/06/2012 à 17:40
Signaler
Plus complique, en realite les etats ont oblige les banque a leur preter de l'argent (contraintes reglementaire bale) et la dette des etats trop dispendieux est devenue toxique .. Then les banque s ecroulent... Qui est le bandit? Les gouvernants tres...

le 10/06/2012 à 18:28
Signaler
@ Squer , A quand l'interdiction des politiques à "toucher" au buisness ? si les banques n'avaient pas "flirté" avec les politiques elles n'en seraient pas là ! c'est donc une erreur de leur part et alles doivent payer ! that's it !!

le 10/06/2012 à 18:31
Signaler
Et si les banques n'avaient pas 'fricotté" avec les pouvoir , les pouvoir n'auraient pas pu endetter les nations , that's it against ! les responsabilités sont ainsi posées ! sauf si, responsable mais pas coupable ?

le 10/06/2012 à 19:47
Signaler
Il faut revenir a la semaine de 60h sur 6 jours , sinon on ne pourra jamais rembourser les subprimes des Irlandais, la gabegie socio-liberale Grecque (sociale pour les dépenses, et libérale pour l'absence d'impôts) , la bulle immobilière Espagnole !...

le 10/06/2012 à 21:37
Signaler
Je pense que les elus n'ont pas endette le pays pour faire plaisir au banques mais bien pour faire plaisir au peuple et assurer ainsi leur reelections. Vous n 'avez qu a voir les mesures de la gauche (augmentation allocation de rentree scolaire, retr...

le 10/06/2012 à 22:34
Signaler
Pour que le libéralisme fonctionne au mieux et pour éviter que les élus ne fasses "plaisir au peuple et assurer ainsi leur réélections" ... il ne reste que le système Chinois et une bonne dictature ... le summum du libéralisme .... Merci Squer ...

le 10/06/2012 à 22:56
Signaler
oui Squer les politiques "font plaisir au peuple" un coup avec de mesures de gauche soit en augmentant l'alloc rentré scolaire , un autre avec des mesures de droites soit des baisses d'impôts financées sur une croissance future et dogmatique, donc no...

à écrit le 10/06/2012 à 13:38
Signaler
Question : Qui va aider les Français endettés ? L'Europe. Non. Les banques quant à elles sont moins souples à vous aider quand vous êtes dans la mouise.

le 10/06/2012 à 14:04
Signaler
Réponse: Personne

le 10/06/2012 à 17:52
Signaler
Le travail

le 10/06/2012 à 18:49
Signaler
@ Squer, Si j'ai bien compris , je travaille et les autres encaissent aude-là des lois et de la morale!

le 10/06/2012 à 18:53
Signaler
Le quoi ? Ca existe encore ?

le 10/06/2012 à 20:17
Signaler
travail obligatoire ... y compris pour les rentiers !! cela leur permettra de cotiser pour les dépenses de santé qu'ils occasionnent ... excellente idée ... et attention ils croient peut être tous avoir les moyens de se soigner eux et leur famille m...

le 10/06/2012 à 21:30
Signaler
Je ne suis pas en desaccord avec vous, vous vous trompez juste d'enemis. Le pouvoir politique EST le responsable, il stigmatise les minorites (riches, etrangers, la finance,...) pour se dedouaner...ouvrez les yeux

le 10/06/2012 à 21:39
Signaler
Pensez vous que les rentiers disposent de la cmu? ;) Maintenant sur le fond pourquoi pas l'exemplarite cela a du sens

le 11/06/2012 à 10:09
Signaler
Et que penser de l'assurance maladie des étrangers (AME) des étrangers qui viennent en France se faire soigner et opérer, GRATUITEMENT et QUI NE PAIENT RIEN ET N'ONT JAMAIS COTISE !!!!!!

à écrit le 10/06/2012 à 11:59
Signaler
Une seule solution BANK RUN en France et Allemagne !

le 10/06/2012 à 14:05
Signaler
Certains disent qu en France ce serait commené

le 10/06/2012 à 17:41
Signaler
Je confirme ... Sur le premier trimestre on 84 milliards qui sont partis de France ...

à écrit le 10/06/2012 à 11:16
Signaler
Cela ne sera pas suffisant si ,tous les appartements restent invendus :ne serait ce que cela !Meme à bas prix ,les banques doivent vendre .

le 10/06/2012 à 14:06
Signaler
Vendre des appartements en espagne ????? Mais vendre a qui ???? des espagnols sans emploi qui crontracteront un pret qu ils ne rembourseront pas ????

le 10/06/2012 à 17:42
Signaler
Puisque l'Etat doit sauver les banques alors qu'il en profite pour récuperer tous ces logements et les mettre à la disposition du peuple espagnol ... Cela sera une bien maigre compensation de la misère dans laquelle s'enfonce le pays à cause des banq...

à écrit le 10/06/2012 à 10:40
Signaler
Ce triste episode permet de comprendre parfaitement ce qui se passe. 1 des investissements deraisonables immobiliers supportes par les banques via un afflux de capitaux y compris etrangers 2 Retournement du marche suite y compris a une fuite de capit...

le 10/06/2012 à 11:00
Signaler
Vous avez oublié le point 0, à l'origine de toutes les crises : pourquoi des investissements déraisonnables sont-ils devenus possibles ? Pour vous aider à formaliser le point 0, quelques indices : collectivisation, irresponsabilité, argent gratuit...

le 10/06/2012 à 11:05
Signaler
Et les citoyens Espagnoles vont devoir subir des baisse de revenus (protection sociale a se payer eux mêmes , baisse de retraite, de salaires) ou des augmentations d'impôts , pour rembourser les capitaux évaporés suites aux investissements privés dér...

le 10/06/2012 à 14:11
Signaler
Les espagnols comme les grecs d ailleurs ne remboursereont rien !

à écrit le 10/06/2012 à 9:45
Signaler
L'Espagne emportée par la baisse de ses prix immobiliers (-30% par rapport à leur sommet) n'a pas fini de chuter.....Les conséquences de la crise des subprimes et de la crise de la dette....La France ne tardera pas à suivre. Je vous invite à lire su...

le 10/06/2012 à 10:25
Signaler
Mais 30% c'est rien !! Si a chaque fois qu'un secteur d'activité chute de 30% on doit en récupérer les dettes on a pas fini de rembourser !!!! Et pour rembourser il va falloir revenir pour les travailleurs au droit du travail du Bangladesh (travail d...

le 10/06/2012 à 14:14
Signaler
@revolution ! Ce monde va ou la parresse intellectuelle des peuples et la lacheté electorale des politiques le conduit ! Tout ce beau monde a fait des emprunt, et evidemment tant qu il s agit de depenser l argent en protection sociale, tout va bien !...

le 10/06/2012 à 16:05
Signaler
et voila une belle demonstration de recuperation a la mode gg .... Là ce sont des banques qui ont investi toutes seules dans des projets immobiliers qui se sont avéré foireux (encore des cons spécialistes de l'économie qui croyaient que le marché all...

le 10/06/2012 à 17:54
Signaler
Gg vous avez raison, mais ils ne peuvent pas comprendre ils sont trop limites pour cela, c est bien la raison pour laquelle nous en sommes la

le 10/06/2012 à 18:09
Signaler
Ce que certains qui se croient "moins limités" que d'autres n'ont pas l'air de comprendre, c'est que l'Euro a été un puissant moteur pour s'endetter plus que de raison et créer des bulles immobilières dans les pays où cette monnaie était trop forte. ...

le 10/06/2012 à 19:04
Signaler
Il ne sert à rien d'accuser l'outil (l'euro) alors que ce sont les ouvriers (les politiciens collectivistes) qui ne savent pas s'en servir. Refuser d'analyser la réalité objectivement n'empêche pas de s'y perdre. Ce sont bien les dépenses publiques e...

le 10/06/2012 à 19:41
Signaler
@Révolution, Partie A: Je crois que vous faites errreur. Les banques espagnols, ont financé des méanges pour qu ils achetent des maisons. Mais ils financé tout le monde, même les menages insolvables, cela a déclanché une augmentation des prix de l'i...

le 10/06/2012 à 19:45
Signaler
C'est bien la monnaie qui est en cause, car c'est elle qui réduit les recettes. Nous vivons non pas une crise des dépenses (elles progressent moins vite que sous les trente glorieuses) mais une crise des recettes. Or, la théorie et l'expérience écono...

le 10/06/2012 à 19:58
Signaler
@gg , mais les banques sont elles aussi connes pour laisser faire ce genre de connerie sans aucun professionnalisme ???? ce sont elles les professionnelles de la finance , ce sont elles les responsables !!! Pas l'état qui bien souvent suit bêtement c...

le 10/06/2012 à 20:00
Signaler
Je me marre de vous bande de libéraux dogmatiques ... nous sommes en pleine crise et recension quasi généralisée ... et le pétrole est toujours très cher (même si il a légèrement baissé ces derniers jours) , les matières premières deviennent rares , ...

à écrit le 10/06/2012 à 8:38
Signaler
LE CHACUN POUR SOI MENACE DIRECTEMENT LA ZONE EURO ! Après que Merkel et Cameron il y a quelques jours est mis la pression sur l'ensemble des partenaires européens à soutenir leur projet dans une union politique et budgétaire plus forte...bien que l...

le 10/06/2012 à 10:17
Signaler
Mais c'est Rajoy en premier lieu qui est a blâmer !! C'est lui va faire passer la dette publique de l'Espagne de 65% du PIB à 90% du PIB !!! et pour récupérer la dette PRIVEE des banques !!! Banques qui se sont endettés sans contraintes car les gouve...

le 10/06/2012 à 17:55
Signaler
@voui ... Les actifs pourris des banques c est la dette public... Reveillez vous mon vieux

le 10/06/2012 à 20:02
Signaler
Pas en Espagne , renseignes toi mon vieux !!

le 10/06/2012 à 20:36
Signaler
Squer expliques moi ?? les actifs pourris des banques Espagnoles seraient de la dette publique ?? Mais les Espagnols auraient acheté TOUTE la dette Grecque alors ? parce qu'au jour d'aujourd'hui seule la Grèce a fait "défaut" sur sa dette ... Il me p...

à écrit le 10/06/2012 à 8:34
Signaler
100 milliards sans "conditionnalité" et à prix d'ami pour l'Espagne : les Grecs vont être "en droit" de demander des comptes et de refuser de rembourser (ils n'attendaient que cela...) pour compenser ce qui leur a été imposé. L'Europe met le feu elle...

le 10/06/2012 à 11:02
Signaler
Les 100 milliards devront être remboursés : c'est une condition un peu plus forte que les aides non remboursables accordées aux Grecs ou aux Irlandais.

le 10/06/2012 à 13:41
Signaler
Vous inquiétés pas, notre tour arrive.

à écrit le 10/06/2012 à 8:09
Signaler
100 mds c'est un maximum !!! Faux, c'est un minimum. 3 millions de logements et maisons invendus à une valeur moyenne de 125000 Euros = 375 mds d'euros. Ceci sans compter la dette publique et privée. Ceci sans compter ce qui est encore caché sous le...

le 10/06/2012 à 11:00
Signaler
Que voulez vous dire? Vous estimez la valeur actuelle de ces 3 millions de logements à zéro? Quant à la dette publique son montant est connu et pour les dettes privées il n'y a pas de raison de supposer que les Espagnols ne rembourseront pas. Pour ...

le 10/06/2012 à 11:12
Signaler
Il faudrait déjà que vous soyez intelligent pour comprendre.

le 10/06/2012 à 11:34
Signaler
Votre réponse insultante confirme parfaitement bien que vous n?êtes absolument pas capable d?étayer vos affirmations. Celles-ci n'ont donc aucune valeur.

le 10/06/2012 à 11:57
Signaler
pour les dettes privées des particuliers je crois pas qu'on les autorise eux a ne pas rembourser ... pour les infrastructures beaucoup ont été déjà payées sur fond d'aide Européennes ... Il reste les banques et leur dette dû surement a des défauts de...

le 10/06/2012 à 17:47
Signaler
Avec 25% de chomeurs, certains pensent encore qu'il ne faut pas inclure les dettes privées ??? Il faut changer de lunettes ... L'Espagne c'est un gouffre de 400 à 600 milliards.

à écrit le 10/06/2012 à 7:51
Signaler
N'oubliez pas que tout ça a un objectif précis et qui remonte au Rockfeller, Rothshild et quelques autres familles. L'idée est simple "arriver à une gouvernance mondiale" pour soi-disant nous sauver. La technique est simple, il suffissait que les gou...

le 10/06/2012 à 11:04
Signaler
Mal au crâne ?

à écrit le 10/06/2012 à 7:16
Signaler
C'est criminel de la part de ceux qui ont décidé cela, et pour plusieurs raisons. D'abord, ces sommes n'existent que virtuellement, au travers des engagements des dirigeants de ponctionner leur propre peuple autant que de besoin. Ensuite, parce que l...

à écrit le 10/06/2012 à 5:17
Signaler
C, encore le peuple ki va payer, alors k c ls GOUVERNENTS, ki s amuse avc notre ARGENT,c eux ls RESPONSABLES AVEC LS BANQUES ,c 1 honte, le peuple nè pas 1 vache à lait , à ken la FRANCE?

le 10/06/2012 à 9:49
Signaler
Mais non ,nous avons voté socialiste, tous va mieux aller.

le 10/06/2012 à 11:41
Signaler
a kan le français?

le 10/06/2012 à 13:45
Signaler
Le Français n'existe plus qui a été remplacé par l'Européen.

à écrit le 10/06/2012 à 2:40
Signaler
Donc dettes publiques pour financer des banques? é bé vont etre contents les ibères Temps que les allemands auront de l'encre pour preter et demander au gens de rembourser...

à écrit le 10/06/2012 à 2:08
Signaler
Pas mal le s à milliard pour une revue économique !!!!!!

le 10/06/2012 à 8:34
Signaler
Ben si milliard prend un S.

le 10/06/2012 à 10:42
Signaler
Gros nul

le 10/06/2012 à 11:17
Signaler
Pathétique confusion entre adjectif cardinal et nom commun : l'édulcoration nationale a encore frappé, et c'est du lourd !

à écrit le 10/06/2012 à 0:17
Signaler
Heureusement les allemands sont la !

à écrit le 10/06/2012 à 0:14
Signaler
jusqu'à aujourd'hui la dette de l'Espagne était de 65% du PIB !!! souvenez en vous !!! Voilà comment de la dette PRIVEE de banques qui se sont vautrées dans la bulle immobilière comme de grande professionnelles et seules cette fois ci sans que Clinto...

le 10/06/2012 à 7:18
Signaler
Rappelez-moi, papandreous en Grèce, il était de gauche, non ? Et c'était la crise aussi, non ? Maintenant, si votre propos était de dire que droite ou gauche, ils sont aussi nuls les uns que les autres, j'abonde.

le 10/06/2012 à 9:51
Signaler
Contrairement aux fausses informations données par la droite française , en Grèce c'est la nouvelle démocratie (de droite) qui a faussé les comptes ... Mais c'est vrai que la gauche grecque ne semble pas avoir fait grand chose pour récupérer la situa...

le 10/06/2012 à 9:57
Signaler
Et il ne faut pas tout mélanger , l'Espagne n'a pas truqué les comptes comme en grèce , elle au contraire bien gérer et maintenu une dette à 65% du PIB tout en ayant des services publiques jusque là de qualité .... Mais elle n'a pas voulu ou réussi a...

à écrit le 10/06/2012 à 0:05
Signaler
Anormal de payer pour des gens qui n'auront aucune pitié de vous si vous ne payer pas vos échéances. Ceci est LAMENTABLE !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

à écrit le 09/06/2012 à 23:10
Signaler
Les bétonneurs de tous poils vont se frotter les mains ; aprés avoir défiguré la côte espagnole c'est au contribuable européen de payer leurs délires ; quand est ce qu'on va en finir avec le lobby immobilier; quand la BCE s'évertue à maitriser l'inf...

le 09/06/2012 à 23:51
Signaler
Je suis bien d accord. C est un enorme scandale. Une honte et une trahison pour nos gouvernants. Comment peut on accepter de payer pour des delires immobiliers speculatifs pareil. Et sans aucune contrepartie !!!

à écrit le 09/06/2012 à 22:34
Signaler
les gouvernants sont complices de ces malversations bancaires . Le signal a donné est simple : prendre les commandes des banques à hauteur de l' assistance apportée avec droit de véto au conseil d' administration et suppression de tout dividende aux...

à écrit le 09/06/2012 à 22:32
Signaler
Jamais vu une telle arnaque.. Il est plus que temps que les populations se réveillent. Préparons les tribunaux pour coller ces banksters sordides et leurs pathétiques obligés politiques devant leurs responsabilités. Si on ne le fait pas très vite, o...

le 10/06/2012 à 5:22
Signaler
Il est trop tard pour ce reveiller il faut maintenant assumer les pecher inonbrable de nos bon banquier et compagnie afin de payer la dette de nos pays engendrer par leur appat de gain ...

à écrit le 09/06/2012 à 21:56
Signaler
Bonjour je ne suis pas francais ni européen mais je trouve ça scandaleux que votre pays soit embourbé dans un système fédéral incensé qui vous oblige à payer des milliards pour donner directement aux banques étrangères! Et ils ne se cachent même plus...

le 09/06/2012 à 23:07
Signaler
En effet. Mais les plus endettés le cache simplement ... mieux. Est-ce mieux ou ... pire...??

le 10/06/2012 à 5:32
Signaler
Et comme disait la baleine, c?est assez, je me cache à l'eau

le 10/06/2012 à 7:20
Signaler
Hé bien, nous le disons mais, vois-tu, même lorsque nous l'affirmons lors d'un référendum, nos dirigeants n'en tiennent pas compte, voire nous font revoter jusqu'à obtenir le résultat voulu. C'est parce que tu es étranger que tu ne sais pas que l'Uni...

à écrit le 09/06/2012 à 21:45
Signaler
"C'est une aide pas un sauvetage" HAhahahahahahahaha "c'est un recul pas une recession" hahahahahahahaha décidement on arrive à nous prendre pour des c.... c'est à mourir de rire !

le 09/06/2012 à 22:03
Signaler
ptdr

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.