Quand la troïka propose de vider les petites îles grecques

 |   |  355  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters
Les experts du FMI, de la BCE et de l'UE auraient proposé à Athènes de déplacer la population des îles de moins de 150 habitants pour des raisons budgétaires. Mauvaise blague ou faux-pas?

La troïka aura décidément tout tenté pour rendre la Grèce mieux gérée et plus rationnelle au sens où on l'entend à Francfort, Bruxelles et Washington. Jeudi, le ministre grec des affaires maritimes aurait ainsi révélé lors d'une conférence devant des représentants du secteur maritime que les trois experts avaient proposé de déplacer les habitants des îles comptant moins de 150 âmes vers des lieux plus accessibles.

«Mauvaise blague»

«J'étais à une réunion avec les représentants de la troïka et ils m'ont demandé d'évacuer des îles grecques de moins de 150 habitants parce que c'est un poids pour le budget de l'Etat», a indiqué Kostas Mousouroulis qui leur a répondu: «vous êtes fous, nous ne négocions pas sur ce point!» La presse grecque s'est enflammée, et le gouvernement grec a dû démentir. Selon le blog, Keep talking Greece, Kostas Mousouroulis parle «d'une mauvaise plaisanterie» et a affirmé que les rumeurs n'avaient rien à voir avec la réalité. On s'amuse donc bien dans les réunions de la troïka, ce qui est rassurant.

22 îles

La Grèce compte une myriade d'îles. Les sites grecs ont répertorié 22 îles de moins de 150 habitants, et une, Irakleia, qui serait sauvée de justesse puisqu'elle compte 151 habitants. On notera par ailleurs que certaines de ces îles, quoique peu peuplées, sont des lieux touristiques prisés et qui nécessitent donc une présence au moins l'été. Délos ne compte ainsi que 14 habitants permanents. Devra-t-on vider l'île l'hiver seulement ?

«Grande catastrophe»

En Grèce, la question du déplacement de la population est très sensible. Après la défaite des troupes helléniques en 1922 devant les troupes d'Atatürk, le traité de Lausanne en janvier 1923 a prévu un «échange de population». Plus d'un million et demi de Grecs d'Asie mineure, dont la famille était installée là depuis des siècles, furent expulsés et installés dans des conditions difficiles en Grèce continentale. Cette «grande catastrophe» est un des pires traumatismes de l'histoire grecque.

 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 28/10/2012 à 19:29 :
Un "petit" détail : seules les îles habitées peuvent bénéficier d'une Zone d'Exploitation Exclusive dans les mers environnantes. Et cela a une importance énorme dans une mer quasivement "fermée"comme la Mer Egée, censée être très riche en réserves d' hydrocarbures.
On peut alors se demander légitimément sur les objectifs de la troika...
a écrit le 22/10/2012 à 23:50 :

c'est vraiment du grand n'importe quoi,vider les petites îles .......Cela s'appelle tout simplement de la déportation,alors encore quoi d'autres comme conneries,Je me demande si tous ces gens de la troïka peuvent s'endormir la conscience tranquille c'est pas certain!!!!!
a écrit le 13/10/2012 à 20:01 :
Quelle honte ! Pour bien connaître certaines de ces petites îles, il n'y a aucune économie à faire en les "purgeant". Laissez ses habitants vivre en paix. La nation grecque est libre et son territoire appartient à ses habitants et non à des financiers
a écrit le 13/10/2012 à 10:06 :
et si l'idee de depart etait justement de mettre la grece dans cette situation pour la faire vendre ses iles que des groupes petroliers pourraient racheter pour y prendre le gaz qui vient d'y etre decouvert,sans rien lui reverser puisque plus grecque....
a écrit le 13/10/2012 à 9:22 :
Pourquoi la troika ne coupe pas les depenses militaires ?
Réponse de le 19/10/2012 à 0:57 :
Sans doute parce que couper les dépenses militaires grecques ne serait pas une bonne idée face à la Turquie qui viole régulièrement l'espace aérien grec et qui occupe et épure ethniquement la partie nord de Chypre, île qu'elle occupe illégalement depuis des décennies
a écrit le 13/10/2012 à 6:08 :
La Troïka ! ....... Ce n est pas tes joli tout cela !!!
Soutenons la Grece !!!!
C est scandaleux !
Nous revenons ai temps des colonisations!
Et comment à notre époque pouvons accepter qu un pays vende ses biens !
Je me demande si Mme Lagarde ose encore se regarder dans la glace en se disant " c est bien ce que nous faisons " ils sont tous à vomir ceux qui dirigent notre monde !!!!! Ou allons Nous ....
a écrit le 12/10/2012 à 14:20 :
Pour info, c'est exactement ce que s'apprêtent à faire les Maldives, de leur propre gré. Cordialement
Réponse de le 12/10/2012 à 15:10 :
Et lorsque l'on regarde sur Wikipédia : Problèmes les plus importants aux Maldives : Dette publique Corruption très importante Femmes et enfants maltraités Chômage Drogue (problème le plus inquiétant) Pollution (l'île de Thilafushi est une île poubelle où arrivent 330 tonnes de déchets par jour. Chaque touriste produit 3,5 kg de déchets par jour, un problème de plus en plus ingérable pour le pays) Dégradation des récifs coralliens. Y's'ont raison de quitter leur île à déchets. Au niveau odeur, ça doit être intenable...
Réponse de le 13/10/2012 à 10:14 :
@gruick : bien sur que les maldives s'apprêtent à quitter certaines iles de leur plein gré car elle sont menacées par la montée de la mer et seront sous l'eau sous peu !
a écrit le 12/10/2012 à 13:13 :
Perdu pour perdu les grecs devraient se révolter,sinon même leur pays et leur nation n'existera plus,les grecs sont des spartiates et les spartiates ne se rendent jamais,pour sauver leur nation.
a écrit le 12/10/2012 à 12:30 :
Et les îles vidées peuvent ainsi être.. revendues. Exactement ce que l'Allemagne demande à la Grèce.
Si les grandes puissances pouvaient arrêter de promouvoir le nettoyage ethnique, ce serait sympa et humaniste, merci !
Réponse de le 12/10/2012 à 14:46 :
Heeeeu... Non. Ce n'est pas personnel, c'est pour affaires... Pragmatisme US.
a écrit le 12/10/2012 à 12:25 :
faut surtout pas traumatiser ces pauvres petits grecs en leur demandant de payer leurs impots, ca serait du ' stigmatisme sur leur dos laborieux et exploite'....... tt le monde en a ras le bol de ces petites lecons de morale bien pensante deplacees... la comparaison avec l'affaire turque est sans nom
Réponse de le 14/10/2012 à 15:57 :
Où avez-vous lu qu'il était question ici de refuser de payer ses impôts ? Si vous aviez pu consacrer 2 minutes de votre temps pour vous renseigner sur le sujet (c'est à dire le temps qu'il vous aura été nécessaire pour rédiger ce commentaire), vous auriez pu savoir que les grecs sont justement submergés par de nouvelles taxes et des hausses d'impôts.
Réponse de le 24/10/2012 à 15:33 :
le problème c'est que ne pas payer d'impôts en Grèce est le sport national; pour votre info il n'y a pas en Grèce de cadastre -résultat personne ne sait qui possède quoi et donc ne paie pas d'impôt foncier ; par ailleurs il n'y a pas non plus d'administration fiscale à proprement parler et de lieux spécifiques où payer ses impôts; enfin la fraude aux allocations et autres subventions est un autre sport national; que les gouvernants grecs aient triché sur leurs comptes publics n'est malheureusement que la conséquence d'une ambiance grecque allergique aux impôts
a écrit le 12/10/2012 à 12:23 :
Oauf ouaf ouaf ! Prendre Delos (sanctuarisée) comme exemple tient de la "galéjade" ! Si tout est à l'avenant ...
a écrit le 12/10/2012 à 12:16 :
Avant, on ne plaignait pas trop les Grecs, coupables à nos yeux, d'un évident laxisme budgétaire. Mais à répéter un peu trop souvent ce genre de c...ries, la Troika va réussir à faire l'inverse : se faire détester, et faire détester l'Europe et faire aimer la Grèce !
a écrit le 12/10/2012 à 12:08 :
Ce qu'il y a de terrible là dedans, c'est que je suis convaincu qu'à la base, il ne s'agissant pas d'une mauvaise blague et que ces abjections troïkanes y pensaient sérieusement. Quand les Grecs vont-ils les envoyer paître ?
Réponse de le 12/10/2012 à 12:18 :
Je partage totalement votre sentiment ! C'est clairement ce qui se passe quand on demande à des "zozos" administratifs d'appliquer bêtement un programme à pays, à des gens, à une histoire dont ils ignorent pratiquement tout...
Réponse de le 12/10/2012 à 13:11 :
Même chose pour moi. Déplacer de petites communautés pour faire des économies, et rendre la vente de certains îles possibles. Terrible...
a écrit le 12/10/2012 à 11:05 :
Bonjour,
Je propose de vider les îles qui abritent les banques qui se gavent d'argent détourné des impôts y compris des grandes fortunes grecques dont on ne parle pas beaucoup et qui sont très discretes ( un journal Suisse faisat état de 250 Milliards d'Euros . Tous les jours dans le presse il est êtat des sacrifices de la population mais quid des grandes fortunes? cela devient indecent.
a écrit le 12/10/2012 à 9:38 :
Chez nous on pourrait rapatrier tous les Corses, Antillais, Réunionnais, Mahorais vers la Métropole pour économiser des milliards d'euros.
Réponse de le 12/10/2012 à 12:26 :
vous etes pas rendu! donnez leur plutot leur independance definitive, vu que c'est ce qu'ils veulent...
Réponse de le 12/10/2012 à 14:41 :
Courte vue, Churchil. TRES courte vue. TOUTES ces îles représentent un trésor qui vaut bien plus que quelques petits milliards car elles étendent de façon ENORME le territoire national. Renseignez-vous avant d'écrire. Ca vaudra mieux.
Réponse de le 21/10/2012 à 22:29 :
en quoi le fait d'étendre le territoire national est il un trésor?
si vous pouviez développer....
a écrit le 12/10/2012 à 9:33 :
Pourquoi ce serait une mauvaise blague ? C'est pourtant la tendance de l'économie libérale délocalisée : les plus riches s'accaparent les plus beaux coins de la planète pour éviter de cotoyer le bas peuple et les zones polluées par leurs activités débridées. Déjà c'est le cas avec les plages privées, les parties du littoral rachetées à prix d'or par les européens les plus aisés.
Réponse de le 12/10/2012 à 12:28 :
d'ailleurs en chine communiste, personne n'est jamais deplace, meme pour construire des barrages; la preuve, il n'y a pas de temoins de cela, ils ont ete executes ' avec des methodes de gauche' qui n'ont effectivement rien de liberales
Réponse de le 12/10/2012 à 13:45 :
"tout à fait" confond gauche et totalitarisme ! quel est le rapport entre chine communiste et démocrates de gauche ou centristes ? A perdre le sens des mots votre réponse se dévalue d'elle même !
Réponse de le 12/10/2012 à 14:44 :
Encore un qui croit que la Chine est communiste... MDDRRR !! Et en plus, elle VEUT être reconnue comme économie de marché pour pouvoir gagner du pouvoir dans les organes de décision mondiaux. Sont comme nous, les Chinois. Veulent plus de money...
a écrit le 12/10/2012 à 9:21 :
Pas du tout. L'étape d'après sera de confier les-dites îles à la gestion éclairée de quelque ONG financée par nos deniers, afin de permettre à quelques initiés d'y recréer des conditions de vie écologiques et d'y recevoir les donateurs et autres élus...

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :