Londres conteste l'imposition de la taxe Tobin devant la justice

 |   |  544  mots
Nous ne sommes pas contre le principe même de taxer les transactions financières, mais nous nous inquiétons des effets extra-territoriaux de la proposition de la Commission et je pense que cette préoccupation est partagée par quelques autres pays, a expliqué George Osborne, le chancelier de l'Echiquier. Copyright Reuters
"Nous ne sommes pas contre le principe même de taxer les transactions financières, mais nous nous inquiétons des effets extra-territoriaux de la proposition de la Commission et je pense que cette préoccupation est partagée par quelques autres pays", a expliqué George Osborne, le chancelier de l'Echiquier. Copyright Reuters
Le gouvernement britannique a déposé vendredi un recours auprès de la Cour de justice européenne pour contester l'application de la taxe dite Tobin sur toute transaction financière par onze pays de l'Union européenne, en raison des conséquences pour son secteur financier présent dans les pays concernés.

Le gouvernement britannique a lancé un recours auprès de la Cour de justice européenne contre le projet de taxe sur les transactions financières que comptent mettre en place onze Etats de l'Union, a annoncé vendredi soir le ministre des Finances George Osborne, lors d'un déplacement à Washington.

La Taxe sur les transactions financières (TTF) ne serait adoptée que par les pays membres de la zone euro signataires, mais affecterait les investisseurs du monde entier. Bien que la Grande-Bretagne n'ait pas l'intention d'appliquer cette taxe, ses détracteurs craignent qu'elle n'affecte les entreprises britanniques actives dans des Etats qui l'auront mise en place -- dont la France et l'Allemagne --, et par ricochet, ne réduise la croissance du pays.

Une taxe de 0,1% sur les actions et les obligations, et de 0,01% sur les produits dérivés

"Nous ne sommes pas contre le principe même de taxer les transactions financières, mais nous nous inquiétons des effets extra-territoriaux de la proposition de la Commission et je pense que cette préoccupation est partagée par quelques autres pays", a affirmé George Osborne. Le projet de la Commission, rendu public à la mi-février, prévoit la création d'une taxe de 0,1% sur les actions et les obligations, et de 0,01% sur les produits dérivés.

En vertu du "principe du lieu d'émission" énoncé dans le projet, les instruments financiers émis dans les 11 pays participants seront imposés même s'ils sont négociés en-dehors de cette zone. Et le "principe de résidence" prévoit, lui, que si l'une des parties à la transaction est établie dans l'un des 11 pays, la taxe sera due, indépendamment de l'endroit où la transaction aura lieu.

Des recettes de 30 à 35 milliards d'euros par an

Le gouvernement britannique s'est opposé au projet dès sa première mouture, en septembre 2011, affirmant craindre ses conséquences pour la place financière londonienne. Devant l'impossibilité de convaincre l'ensemble des 27 pays de l'UE d'y participer, 11 pays ont lancé une coopération renforcée : la France, l'Allemagne, la Belgique, le Portugal, la Slovénie, l'Autriche, la Grèce, l'Italie, l'Espagne, la Slovaquie et l'Estonie. Selon la Commission européenne, la taxe sur les transactions financières devrait générer des recettes de l'ordre de 30 à 35 milliards d'euros par an.

La crainte est que cette taxe n'affecte les "économies et les retraites des gens, ainsi que les emplois et la croissance", a déclaré un porte-parole du Trésor britannique. "Nous n'adopterons pas une taxe purement européenne, et nous avons dit aussi que nous n'empêcherions pas d'autres pays de le faire, mais seulement si les droits des pays qui ne prennent pas part au projet sont respectés", a-t-il ajouté.

De son côté la Commission européenne s'est déclarée "confiante" dans la "solidité légale" du projet. "Du point de vue de la Commission, il n'existe pas d'extra-territorialité pour la TTF," a expliqué un porte-parole de la Commission. "Elle est totalement conforme au droit international et aux principes du marché unique". "Les transactions ne seront taxées que s'il existe un lien économique établi avec la zone TTF, dans le respect total des principes de la taxation transfrontalière", a ajouté cette source.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 22/04/2013 à 14:19 :
@hamster les rentiers comme vous dites ne sont pas des nababs car les retraitres ne sont pas responsables de ce probleme et je dis qu avec une rente de 50000 c'est pas le PEROU qyand on a ete cadre privéset fonctionnaire d etat je ne crois que l on a pas beaucoup de place pour faire cuire la marmite . Alors que les rentiers soient les fossoyeurs de l etat cela me parait etre quelque peu difficile a vivre quand on a eu quatre enfants;
Réponse de le 22/04/2013 à 14:37 :
Quand une génération possède 70 % du parc immobilier, se "paye" une sécurité sociale par endettement et s'octroie des revenus supérieurs à ceux des actifs en moyenne (et jusqu'il y a peu, totalement indexés), on peut parler de comportement prédateur vis à vis de la jeunesse ! Ne vous faites pas d'illusions, les très jeunes l'ont bien compris et ils quittent le pays (du moins les plus talentueux). Votre dépendance sera gagée sur vos biens et vos héritiers directs n'auront rien !
Réponse de le 22/04/2013 à 14:52 :
EXACTEMENT, en rajoutant , qui endette la jeunesse et les générations a venir
Réponse de le 22/04/2013 à 15:39 :
@@doudou: faut arrêter le manuel mon gars et aller bosser. Où t'as vu que les retraités (du moins la grande majorité) avaient des revenus supérieurs aux actifs ? le " parc immobilier" c'est toute une vie de travail et d'économies et les prestations retraite, c'est 42 ans de cotisation. Et je suppose que tu ne profites pas non plus de la sécu, de l'enseignement (pas beaucoup certes compte tenu du niveau de ton commentaire), du RSA, des allocations familiales, etc. Toujours plus facile de partager les biens des autres quand on est incapable de faire quoi que ce soit soi-même, non :-)
Réponse de le 22/04/2013 à 16:14 :
Toutes les études le dise, les retraités forment la classe dominante du pays
en rajoutant encore lorsqu un quinquagénaire coute de 5000 a 9000 Euros l année au systeme de santé , un nourisson jusqu a 20 ans coute de 500 a 1000 E , sa fait une jolie marge sans des soins gratuit
look: www.youtube.com/watch?v=i9Sn4qI0LCk
Réponse de le 22/04/2013 à 18:12 :
Mon cher Patrick, vous vous permettez des remarques désobligeantes sur les autres commentateurs mais je vous fais remarquer que vous n'avez toujours pas compris le principe de la retraite par répartition. On vous l'a pourtant répété pendant 42 ans ! Comment voulez-vous qu'on vous règle une retraite moyenne supérieure aux revenus moyen des actifs avec un nombre de cotisants en chute libre (correspondant au pire moment, en 2030 selon les projections démographiques à 1,5 actif cotisant pour 1 retraité) ? C'est tout simplement mathématique : vous avez cotisé 42 ans pour des classes creuses et à un taux de cotisation moyen largement inférieur à ceux des générations actuelles qui payent vos retraites. Bref vos propos dénotent une mentalité soixanthuitarde, ce qui ne m'étonne guère de vous...
Réponse de le 22/04/2013 à 19:15 :
"Où t'as vu que les retraités (du moins la grande majorité) avaient des revenus supérieurs aux actifs ?" : Les chiffres sont publics. Si les anciens (75/90 ans) sont globalement mal loti, ce n'est pas le cas de l'immense majorité des 55/65 ans. Si ces revenus ne s'expliquaient pas par l'immobilier subventionné, entre autre à coup d'APL, on s'en moquerait : Mais non, ils aspirent les revenus des actifs sur un marché libre et subventionné!
a écrit le 22/04/2013 à 14:11 :
ils ont peut etre peur que la taxe tobin ne soit trop forte aussi il serait bon de revoir cette taxe s il elle est vraiment au dessus de toutes les taxes deja mises sur le tapis aussi j éspère que l on aura des nouvelles de BRUXELLES le plus rapidement possible de façon a si elle est trop forte qu elle soit immédiatement recalée et ou diminuée selon que l on aura peut etre une nouvelle taxe mais plus en forme que celle que l on veut nous faire avaler:.
a écrit le 22/04/2013 à 13:57 :
Vous êtes amnésiques les papys rentiers ? Scellier, Borloo, De Robien, Girardin, Bouvard ? Ou comment annuler son IR ... Des prix multipliés par 4 à Paris et 200.000 logements vides dans la capitale dans le même temps...
Réponse de le 22/04/2013 à 15:40 :
@@hamster: si c'est si facile que cela, pourquoi t'es pas sur le coup :-)
a écrit le 22/04/2013 à 8:59 :
Dans la liste des assistés, ne pas oublier les rentiers, veritables assistés immobiliers qui encaissent les APL et ne payent pas d'IR. Pendant ce temps les boîtes et les productifs sont étranglés de taxes ...
Réponse de le 22/04/2013 à 10:12 :
C'est à cause de l'interventionnisme étatique que le marché immobilier en est la. A coup de subventions payées les contribuables l'état a fait gonfler la bulle immobilières, les prets à taux zéro, les APL, les défiscalisations Scellier, Malraux, Duflot, etc..ont boosté artificiellement le prix de l'immobilier par rapport aux revenus moyens des habitants. En France un salarié a un loyer pouvant atteindre 40 % de ses revenus, et 35 % en moyenne, en Allemagne, la ou le pays n'a pas fait les memes erreur que la France, le loyer représente environ 15% du salaire moyen, et le prix de metre carré à Berlin est deux fois inférieurs à celui de Paris, les prix sont au niveau de ceux de la France des années 80. Voila ce que donne 40 ans de collectivisme et de conservatisme français, la misére pour tous et des prix immobiliers dans une bulle qui éclatera bientot.
Réponse de le 22/04/2013 à 10:47 :
Facile de comparer avec Berlin. Comparez avec Londres par exemple, la il y a eu tres peu d'interventionnisme étatique... et pourtant les prix y sont juste délirants. Votre démonstration est donc fausse.
Réponse de le 22/04/2013 à 12:34 :
"encaissent las APL et ne payent pas d'IR" ? Il ne faut pas hésité à m'expliquer...Soit c'est l'IR soit c'est l'IS (ou alors on sort des clous et il faut faire comme Cahuzac...mais pas facile j'imagine avec des revenus fonciers). Maintenant à l'IR, c'est la TMI + les prélèvements sociaux (15.5% pour l'instant). En clair, si ta TMI est de 30% (à partir de 26400? de revenu annuel), tu donneras pour 100 euros de revenu foncier (loyer moins travaux, moins impôt foncier, moins assurance....) 45.5 euros à l'état sur ce qu'il te reste. Après à chacun son avis, personnellement pour être emmerdé avec des impayés, des contentieux et des travaux à suivre..., moi je n'y vais pas. Fiscalité trop lourde. Après, il y a le DUFLOT mais pour être emmerdé avec des papiers, en plus des locataires, je trouve que c'est encore pire...Enfin cela fait vivre les banques et les intermédiaires...
Réponse de le 22/04/2013 à 14:12 :
La comparaison avec Berlin est juste Abusée avec une population allemande qui passe d un 80 / 60M (en rappelant que ce sont les vieux qui meurent et que ce sont justement eux qui détiennent la grande majorité des logements) a un France qui en prend 1M chaque années aillant l un des systèmes de santé les plus étendu qui maintient nos pti vieux en vie (a 20 ans je coute 900E par an quand une francais de 60ans coute 3000E et 80ans 6000E tout cela en moyenne)
pour finir , si le foncier n' etais pas si rentable, son prix n' aurai pas atteint ces plafonds innateignablable pour la jeunesse s' ils ne sont pas héritiés.
Réponse de le 22/04/2013 à 14:17 :
Un rentier par définition ne fout rien et s'enrichit en dormant. Il a largement profité de tout un tas de dispositifs pour minorer son impôt et réaliser de grasses plus values. La fête est finie et le rentier va payer, comme tout le monde. Je ne le plains pas : il ne travaille pas.
Réponse de le 22/04/2013 à 14:27 :
Exactement! sans vouloir mentionner le nombres de niches fiscale dont elles benéficient
Réponse de le 22/04/2013 à 14:42 :
Vous plaisantez ? Les jeunes diplômés européens affluent en Allemagne pour trouver du boulot ! Il n'y a ni subventions, ni défiscalisation immo, au contraire ! Les prix ne font pas + 10% par an. La soit disant pénurie immo en France ? 200.000 apparts vides d'occupants à Paris ou comment créer une fausse pénurie pour justifier le passage de 2.000 euros à 8.000 euros le m² depuis 1995 !
Réponse de le 22/04/2013 à 15:12 :
Je parles des niches fiscale Français autrement dis, subvention a la rente, Et je répète, pourquoi vouloir faire une comparaison avec l' Allemagne Lorsque leur population vieillissante diminue et a ce que je sache on ne meurt pas avec son appartement Donc une baisse naturel du prix de l' immobilier
Réponse de le 23/04/2013 à 8:06 :
dans ce cas, comme assistés et comme rentiers, n'oubliez pas les fonctionnaires (en particulier les flics premiers créateurs de chomage) et les politiques
a écrit le 22/04/2013 à 8:49 :
Bizarre plus on paie d'impot en France, et plus la misère s'accroit. Il semble que tout ce qui s'oppose à l'économie libre et non étatisée dans un pays plus libéral et moins enfer fiscal que la France, ça fonctionne mieux. Et des exemples il y en a plein. Le collectivisme et le conservatisme sont des escrocs, seul le libéralisme fonctionne pour une nation prospère, le reste ne fait que répéter les erreurs du passé.
Réponse de le 22/04/2013 à 16:28 :
En effet c' est très BIZARR , Mois je constate exactement le contraire
Au meme moment où on a commencer a tout déréguler et multiplier les exonérations d' impots tout est parti en cacahuete
Mais comme je campe jamais sur des sujets dogmatiques j aimeri bien que tu me cites ces exemples si nombreux où le libéralisme fonctionne (je ne te parles pas des 10 premieres où tu liberes une economie sous le joue d une dictature) je te parle d' un vrai projet de société .
a écrit le 21/04/2013 à 17:15 :
Suposons qu'il gagne ET... on va ENFIN pouvoir contester nous aussi l'infâme ISF inventé par des débiles dont le souci principal et d'assouvir leur jalousie et de vivre aux crochets des autres
Réponse de le 21/04/2013 à 18:33 :
@Verygood
Disons que les heureux contribuables à l'ISF vivent aux crochets de la grande majorite des francais ce serait plus juste.
Réponse de le 21/04/2013 à 20:18 :
Sans aller jusqu'à la contre phrase (dire à l'inverse de toi) que c'est la grande majorité des français qui vivent au crochets des généreux donateur de l?isf. Je me permet de te faire remarquer qu'il est facile de trouver un pays qui soit exempt de cet impôt. Alors sincèrement je pense que tu devrais remercier ses généreux donateurs de l'ISF (et ils deviennent de moins en moins nombreux,de jour en jour...) qui te permettent d'avoir ton APL, tes allocs, et sans doute de pouvoir encaisser sans trop de souci un salaire de fonctionnaire ou d'assisté.
Réponse de le 21/04/2013 à 20:30 :
@Hamster
+10000
Réponse de le 22/04/2013 à 8:13 :
L'ISF rapporte moins que la fraude fiscale. Les riches fraudent en volume plus que le reste de la population.
Enfin l'ISF RAPPORTE MOINS DE 0,4 % des dépenses publiques...pas assez pour faire tourner yn état juste assez pour financer une ou deux niches fiscales qii ne profitent qu'aux plus riches.
Mais sur le fond je suis d'accord, supprimons l'ISF impôt destructeur de patrimoine et piur compenser supprimons quelques niches comme les investissements dans les oeuvres d'art ou l'investissement sur les yacht outre mer....
Réponse de le 22/04/2013 à 8:46 :
Évidement que les "riches" cherchent d'avantage à échapper au matraquage fiscal, puisque par définition ils gagnent plus, ce n'est que pour logique (au fait c'est à partir de combien etre riche pour toi ? Ah oui comme tous les jaloux c'est uniquement celui qui a plus que toi). S'es tu que la moitié des français ne paient pas d'impot sur le revenu ?
Réponse de le 22/04/2013 à 10:45 :
Max petite leçon d'économie pour les nuls :
tous ceux qui travaillent payent la CSG, et tout le monde paye de la TVA. Enfin tout le monde paye des impots locaux...
Soit 100 % des consomateurs. Le savais tu ?????
Quand à la richesse, je te retournes la questiin : quand est on pauvre en travaillant ?
Enfin je ne suis pas jaloux de celui qui a plus s'il le mérite...mais de tous ceux qui ont aucin mérite.
Commentaire posté de quelqu'un qui appartient au dernier décile de la population la mieux rémunérée
Réponse de le 22/04/2013 à 12:29 :
100 % des consomateurs payent l'impot appelé TVA
Tout revenu d'activité est soumis à la CSG et presque 100% des foyers payents des impots locaux...très loin donc fu vieux cliché éculé qui veut sue 50 % seulement payent des impots.
derniere donnée l'impôt prélevé sur les revenus ne représente en France que 5 % des prélévement de toute nature que la très grande majorité des français payent. Quand à la définition de la richesse j'ose te répondre qie pour un travailleur pauvre ce serait simplement de pouvoir vivre de son travail et sans aides. Mais les apotres du libéralisme pensent que c'est trop cher payé
Réponse de le 22/04/2013 à 14:25 :
Sans oublier les taxes professionnel les multiples contributions aux services attribués
Sans bien vouloir mentionner que 99,X% de imposable(pardon les "genereux donnateurs" @hamster) a ISF le sont grâce a L'Heritage x)
alors qui qui sont aux crochet de qui ?????
Réponse de le 22/04/2013 à 19:17 :
Non, les deux tiers, souvent grâce à de l'immobilier : Ça suffit pour donner l'ambiance en France.
Réponse de le 23/04/2013 à 8:15 :
dans le même temps, il semble que pour certain l'impôt soit une somme qui appartienne à l'Etat. l'impôt est une partie du revenu que l'on veut bien apporter à la collectivité, quand cette partie est raisonnable. Quand cette partie est déraisonnable, on fait tout pour ne pas la donner.
Car quand même, c'est celui qui a travaillé qui a gagné cette somme : il a gagné cette somme honnêtement, elle est donc a lui.
et si on a un patrimoine reçu (qui a donc fait déjà l'objet des droits de succession) il n'y a aucune raison pour payer encore dessus.
a écrit le 21/04/2013 à 15:30 :
Bravo et bien résumé : les boomers geignards n'ont qu'à bosser plutôt que de se plaindre !
a écrit le 21/04/2013 à 11:58 :
les gens sont trop bêtes et trop dogmatiques pour se rendre compte que cette taxe Tobin n'est rien d'autre qu'une taxe sur leur épargne, un impôt et que infine ça seront les caisses de retraites, les sicavs, les OPCVM, les fonds de pensions, les contrats assurance vie qui vont voir leur perf morfler ..je pourrais vous parler du désastre que cela serait pour le financement des entreprises et des états, mais bon..Ceux qui sont veaux le resteront et ce qui ne sont pas dogmatiques s'en rendront vite compte en regardant quel type de transaction est sujet à cette taxe...le sage montre la lune, l'idiot regarde le doigt...salut les moutons.
Réponse de le 21/04/2013 à 14:33 :
majeur si les fonds de pension, assurances vie et autres dépendent de flash trade fait par des machines... Encore une fois, un investissement normal, ne sera quasiment pas impacté. 0.1%*2, sur un investissement sur plusieurs mois ou années, c'est rien
Une machine folle qui fait 100 000 transaction la journée parceque l'algo truc est programmé pour cela, elle le sera. Et c'est pas grave, cette machine ne sert absolument à rien. Juste à faire des désastres comme les flash crack et à faire croire à des pseudo sage comme vous qu'ils ont tous compris EUX...
Réponse de le 21/04/2013 à 16:37 :
Cette taxe est faite pour freiner la spéculation par les systèmes de robots qui ne sert en rien l'économie réel.Nous sommes en train de vivre les conséquences de la catastrophe financière causée par des excès du libéralisme débridé.Il faut de la régulation et dans le système capitaliste, la régulation se fait par contrainte financière et non par les bonnes paroles.
Réponse de le 21/04/2013 à 20:33 :
@Réponse du veau à l'âne,
Sauf qu au final, le montant qui sera facture a la banque, et bien il sera ajoute aux frais que paient des clients !!!! donc TOI !
Réponse de le 22/04/2013 à 9:27 :
Dans ce cas, les clients feront jouer la concurence, on ira là on s'est moins couteux de deposer son argent. Certaines banques jouent moins à ce genre de jeu speculatif que d'autres.
Réponse de le 22/04/2013 à 10:06 :
Faire supporter ses couts de production sur son prix de revient, et son prix de vente, ce n'est pas de la spéculation mais de l'économie. Si vous croyez que toutes banques ne vont pas faire payer leurs clients vous révez, si comme si vous demandiez à un boulanger de ne pas inclure dans son prix de vente la hausse de la TVa, ou simplement celui du prix de la farine.
Réponse de le 22/04/2013 à 10:07 :
Y'a pas de concurrence possible puisque toutes les banques francaise, et en Europe sont également soumises à ce nouvel impot, donc les clients paieront, merci les technocrates européens, et les politicards franchouillards.
Réponse de le 22/04/2013 à 16:50 :
MDR , @Max essais de nous faire croire que 0.1% / 0.01% augmentera de 5 Euros ta cotisations trimestrielle
Mais en faite sa confirme tout le reste, si on dis a certains qu' ils devront payer un peu plus pour améliorer la situation de tout le mondes , ils refuseront pour des positions politiques et dogmatiques; Me faites pas croire que si Sarkozy l' avait réclamer vous auriez été tous contre
a écrit le 21/04/2013 à 11:36 :
si la taxe tobin est approuvée par londre on affirmera que la vie sociale dépendant de ce terme effectif qu'est la matière première essence est en baisse les ressources s' affaiblissant, on ne peut pas permettre de tels actes économiques sans le blé ou l' orge ne baisse, il y a alors de la progression économique et sociale par ce genre de semences car de l' innovation suit le progrès et pas l' inverse, on ne peut pas considérer que londre ait tord sur ce sujet mais est ce la question, non, la réle question, c'est le retour sur investissement que represente ces deux nouvelles taxes, la première est une rélle taxe financière ce qui reduit l' attrait du marché boursier et qui en termes de loan et de management permet l' augmentation du crédit à l' innovation, la deuxième sur les produits dérivéspermet d' affirmer d' un cran second, permet d' affirmer la première thèse.
evidement les produits dérives permettent
a écrit le 21/04/2013 à 10:19 :
Partant de très bas, il est un peu normal que les pays d'Asie soient en forte croissance...allez-y si ça vous dit.
Réponse de le 22/04/2013 à 8:59 :
Merci j'y suis déjà depuis 6 ans, mon salaire est passé de 15OO euro en France à plus de 4000 euro en Asie, je ne le regrette pas lorsque je vois l'usine à fabriquer des pauvres qu'est la France. Je ne suis pas près de revenir dans ce pays devenu un enfer fiscal et une terre de désespoir. Les français veulent un état providence, mais pas question de payer pour ca, donc vous tuez les seuls qui peuvent encore payer, et ils s'envont, c'est bien normal, donc l'endettement sur les marchés financiers continue de plus belle. Je n'ai pas envie non plus que mon enfant soit endetté dès sa naissance pour payer les privilèges actuels de toute cette classe mafieuse que sont les fonctionnaires en France, enfin pas tous, mais trop d m onde à nourrir pour les quelques contribuables taxés (la moitié des français ne paient pas d'impot sur le revenu).
Réponse de le 22/04/2013 à 16:10 :
@Patou
Prochaine étape : ne plus commenter sur les sites francais mais sur les sites asiatiques.
a écrit le 21/04/2013 à 9:59 :
Encore et toujours des taxes. Pendant ce temps l'Asie continue de se développer.
Réponse de le 21/04/2013 à 11:41 :
Les pays émergents se dévéloppent à un rythme soutenu parce qu'ils s'installent sur les marchés ou leur coûts salariaux font la différence. Mais qui dit croissance rapide, dit aussi dégringolade aussi rapide. C'est une loi naturelle. Et je crains qu'elle se verifie cette fois encore lorsque les pays dit riches (aujourd'hui) n'auront meme plus les moyens d'acheter chinois ou coréen ou indiens.
Réponse de le 21/04/2013 à 20:21 :
Mon Dieu que de bêtise...
Réponse de le 22/04/2013 à 9:02 :
à "pierreb78" et oui l ne reste plus qu'à prendre ses illusions pour de la réalité, cela vous rassure mais ne change rien. La France s'écroule alors plein d'autres pays progressent, et pas seulement asiatiques. Mais voila il est difficile pour un français ultra conditionné anti libérale pour avoir la simple honnêteté intellectuelle de reconnaitre que trop d'impot tue l'impot, et les pays moins taxeurs ont comme par hasard une santé économique meilleur.
a écrit le 21/04/2013 à 9:32 :
Permettez que j'ecrase une petite larme en pensant à ces pauvres boucs émissaires : les fraudeurs, les corrompus, les trafiquants, les mafieux... bref tous ces pauvres malheureux qui souffrent avec leur argent dans les paradis fiscaux. Je propose qu'en solidarité vous refusiez désormais qu'on vous verse votre pension et qu'on rembourse vos soins maladie.
Réponse de le 21/04/2013 à 14:14 :
ne versez pas de larmes, les gens qui bossent et qui créent de la richesse n'ont aucun besoin ni de pension ni de remboursement maladie. Leur travail leur permettent de vivre sans pension ni remboursements, et c'est pourquoi ils partent en masse !!!
il n'y a que ceux qui attendent tout de l'Etat qui vont VRAIMENT souffrir dans l'avenir. Les autres seront partis !!!
Réponse de le 22/04/2013 à 9:10 :
+ 1000 !!
Réponse de le 22/04/2013 à 14:38 :
Arrêtez de faire croire que celui qui gagne de l' argent en 2013 c' est celui qui Boss dur et que les grandes victimes de la société ce sont ceux qui ont de l' oseil
On sait tous que ce sont les grands héritiés , les rentiés , les corrompus , grands trafiquants et entrepreneurs a pratiques frauduleuses
Réveillez vous, les victimes sont ceux qui se lèvent a 6h
a écrit le 21/04/2013 à 9:08 :
0.1 %, vous croyez qu'ils vont nous rembourser les 0.2% qu'ils prelevent deja sur chaque transaction ?
Je ne comprends pas bien ou ils veulent en venir avec cette taxe qui existe deja ?
Réponse de le 21/04/2013 à 9:44 :
elle existe dejà que pour les particuliers en France... Là ils parlent de la faire payer à tous lemonde....
Réponse de le 22/04/2013 à 7:29 :
Merci
Si cela pouvait faire taire robots et nous permettre de revenir a des criteres d'achat
moins mathematique.
a écrit le 21/04/2013 à 9:04 :
En quoi est il injuste de ponctionner des gens, qui au lieu de "travailler", font travailler l'argent?
Réponse de le 21/04/2013 à 10:00 :
Sans argent pas de développement économique. Ceux qui ont connu la belle époque de l'ex-URSS devraient y penser. Les autres aussi.
Réponse de le 21/04/2013 à 10:39 :
@Gilles1:C vrai que l'Europe depuis qu'elle est sous un courant neo liberal est en forte croissance,vous irez dire ca au grecs,portugais,espagnols,irlandais,chypriotes,italiens.....
Réponse de le 21/04/2013 à 14:17 :
je peux vous dire qu'aucun pays de la zone euro n'est libéral !!!!!
le vrai pays libéraux seraient plutot l'Australie
mous en sommes bien loin ! nous serions plutot communiste
Réponse de le 21/04/2013 à 20:37 :
@rb,
Il vous faut lire Schumpter et Hayeck, alors vous comprendreez que vous dites des erreurs. Que le liberalisme n est pas en europe !!!
Réponse de le 22/04/2013 à 16:41 :
"Aucun pays de la zone euro n' est libéral" MDRRRRRRRR
Tu as déjà entendu un etranger se plaindre d' un quelquonque defaut libérale des europeeen toi? N' importe quel commerce peu s' installer quand il veut où il veut .
Arretez de délirez là ;(je rappel donc pas que l irlande et la grande bretagne n' est pas en UE? )
Meme les USA sont moins libérale que nous , Allez essayez de vendre des ordinateurs a un maires des US, ou des metros a la villes de New-York ; Meme s' ils le voulaient ils ne pouraient pas, c' est dans leurs lois
A moins que les USA n' est pas un pays libéral d' après tes criteres
a écrit le 21/04/2013 à 8:31 :
"Taxer pour résoudre" est un principe communiste qui n'a jamais marché. C'est aussi débile que les fenêtres qui ont été murées au 18iem ou ne pas terminer l'étage d'un maison (en Espagne par exemple) ... Soit on change le système soit on l'accepte, l'hypocrisie actuelle est de faire du populisme avec une taxe qui sera détourné immédiatement via je ne sais quel nouveau produit et via je ne sais quel pays ! La logique est de taxer la finance et ses voleurs mais dans quel but et pour financer quoi ? d'autres voleurs, glandeurs ?!
Réponse de le 21/04/2013 à 9:26 :
Vous ne devez pas savoir de quoi vous parlez.Dans les régimes communistes, la propriété privée n'existe pas. Il n'y a donc pas besoin de taxer. La taxe a été crée par les états capitalistes pour inciter les possédants à optimiser leurs allocations d'actifs dans le sens souhaité par la politique économique de l'état. Dans le régime communiste, c'est la contrainte par la force, dans les régimes capitaliste, c'est la contrainte par la taxe.
Réponse de le 21/04/2013 à 20:26 :
"Régime communiste, c'est la contrainte par la force". Si je comprend bien, c'est un peu comme a Chypre. Le vendredi soir, tu as 100 euros sur ton compte en banque, le samedi matin t'en as plus que 70. Là, il me semble en tout cas que la propriété privé n'existe plus.
Réponse de le 22/04/2013 à 9:09 :
à "Jeannot.."votre raisonnement est absurde, car imposer un impot par la coercition c'est toujours un impot, pas le choix il faut le payer. La France est un pays collectiviste (PS) et conservateur (UMP), bref deux idéologie très anti libérale, d?ailleurs si n'y a jamais eu un parti libéral au pouvoir, et la France est le seul pays de l'OCDE qui n'a pas de parti libéral dans le monde politique. L'ultra fiscalisme, le tout état, l'état providence, les fonctionnaires en surnombre de plusieurs millions, la taxation de la richesse du pays au dela de 57 % du PIB, tout cela confirme que la France est profondément anti libérale et déjà écrasée par un état mafieux colossal, et bouffi. Le communisme c'est quand la taxation passe à 100 %, encore un peu de temps et je suis sur que les français y arriveront, bientot...enfin si les marchés financiers continuent à lui preter des dizaines de milliards d'euro chaque année, pour continuer à payer son système collectiviste. Aprés.....
a écrit le 21/04/2013 à 8:22 :
Le RU a orienté une grande partie de son économie sur la City et le monde de la finance.
Ce modèle économique ne fonctionne dans le contexte actuel que si les régles que vous imposez au monde de la finance sont plus concurentielles que dans les autres pays.....or la crise économique partie des subprimes a bien mis en évidence les risques d'une trop grande dérégulation. L'UE et d'autres puissances commencent seulement à imposer des règles qui forcément sont un frein au développement de la City et donc du RU compte tenu de son modèle économique.
Seulement les anglais oublient un peu vite que leur dette a explosée ces cinq dernières années par le rachat massif de leurs banques dont la faillite généralisée menait le pays tout droit à la banqueroute. Et qu'ils s'imposent maintenant une cure d'austérité dont les effets se répercutent sur le déficit qui cette année est le double de la moyenne de l'UE. Tout ceci pour maintenir un modèle économique très libéral qui privatise les gains et paradoxalement nationalise les pertes.
Au RU la city sait qu'elle peut compter sur le contribuable mais voudrait bien ne pas contribuer.....
Réponse de le 22/04/2013 à 14:47 :
Bon raisonnement, Mais privatisé les recettes et collectiviser les pertes c' étais ingénieux mais sa suffis de moins en moins il leurs en faut plus.
Le nouveau BisnessPlan deviens : Servons nous , enrichissons nos vieux et endettons nos jeunes et générations pas encore nés
a écrit le 21/04/2013 à 3:28 :
certes la monnaie du ru n'est pas dans l' euro mais en politique financière internationale le ru joue par jeux boursiers et marchés communs un role dans le positionnement international de l' euro faisant partie de l' europe, l ue dans son contexte habituel a pour habitude de ne pas pratiquer a taxe tobin car les produits derives, les sous classes de produits proche de la matière première ne sont pas l' enjeu et pourtant la sous traitance est un secteur ayant été le plus touché par la crise de ces dernières années au detriment du tourisme peu touché, d' où un rééquilibrage nécessaire
a écrit le 21/04/2013 à 2:56 :
A lire les commentaires delirants de tous ces francais envieux qui ne desirent qu'une chose c'est que FH taxe, que EU taxe, que je ne sais qui encore taxe, et taxe et taxe, et....... Eh bien, j'espere que Francois et comperes vont vous taxer a mort. Vous ne meritez que cela, car vous avez sans aucun doute vole l'argent que vous avez.
a écrit le 21/04/2013 à 0:51 :
Rien de surprenant de la part de gens qui mangent de la viande bouillie avec de la sauce à la menthe... UK, Go Home !
Réponse de le 21/04/2013 à 7:37 :
quelque chose me dit que vous travaillez a Londres.
a écrit le 21/04/2013 à 0:51 :
Une fois de plus les anglais vont vouloir la jouer sur le tapis vert de la judiciarisation, version américaine. La Commission doit tenir bon sur ce sujet, elle en a les moyens si elle s'appuie les 350 millions d'européens.
a écrit le 20/04/2013 à 23:08 :
Ils ne sont pas contents par la nouvelle loi Tobin, les Anglais. ça ne m'étonne pas! Je lis sans surprise que les Pays-Bas ne coopèrent pas à la nouvelle loi non plus. Pays-Bas, pays plaque tournante de transfert des bénéfices des entreprises hors d'Europe, ni vu ni connu. Pays très discret et peu dans l'actualité, mais qui fait ses affaires en douce.
a écrit le 20/04/2013 à 20:42 :
Le système étant pourri de la racine à la sphère politique : Il est illusoire d'espérer le faire plier avec des lois... Il y aura toujours un état pour tirer parti de ce parasitisme et le défendre. Il serait plus judicieux de s'attacher à faire naître un marché parallèle régulé qui rendent le pouvoir aux entreprises et aux petits investisseurs : "Vous avez besoin d'un financement? Demandez un prêt direct à un taux de votre choix, pour une durée de votre choix! Vous voulez investir dans une entreprise sans vous faire spolier par des banksters? Venez prêter votre argent à taux fixe à des entreprises de votre choix!"
a écrit le 20/04/2013 à 19:53 :
je suis taxé quand je vends trop de produits sur eBay (+400 Euros par an dans mon pays) et les banquiers ne sont pas taxés quand ils vendent des Millions d'Euros? C'est inégalitaire, vache, et ne fait qu'attiser les extrémistes. Achetez vous la paix sociale Messieurs les banquiers! donnez de l argent pour que toute la société ne vous saute pas à la gorge.
a écrit le 20/04/2013 à 19:51 :
J'espère que vous êtes installé aux USA ? C'est bien quand des gens comme vous ne coûtent rien aux contribuables français. Déjà qu'on a payé pour votre instruction et vos vaccins, faut pas trop nous en demander non plus...
a écrit le 20/04/2013 à 19:47 :
Non , mais il y en a encore qui font confiance à un pays criblé de dettes privées et publics !!! . Ce pays est hors zone Euro , et dieu merci...Jamais de proposition pour faire avancer l' Ue , toujours en train de freiner des quatres fers . Ces intérêts....toujours , M..à la fin . Et puis les faux billets....si c'est ça la finance?
Réponse de le 21/04/2013 à 7:57 :
"un pays criblé de dettes privées et publics" Et oui une vraie bombe la GB.
a écrit le 20/04/2013 à 19:26 :
Fou le nombre de commentateurs qui se permettent d'asséner des propos qui ne veulent rien dire comme : "les investissements iront dans les paradis fiscaux". On "n'investit " pas dans un paradis fiscal : on y planque son pognon car il n'y a aucune économie réelle dans un paradis fiscal (confer Chypres). Et ce pognon ne "s'investit" pas, il va au mieux gonfler une bulle spéculative quelque part dans le monde ! Et dire qu'ils votent, pleurent de payer trop d'impôts et hurlent quand on fait mine de leur reprendre leurs petits avantages !
Réponse de le 20/04/2013 à 23:02 :
La disparition des paradis fiscaux n?empêcherait pas les états de dépenser sans compter comme ils le font depuis 40 ans.
Les paradis fiscaux sont le bouc émissaire facile du moment.
a écrit le 20/04/2013 à 19:14 :
Bien entendu que Londres et surtout le gouvernement cameron sont contre, l'intérêt personnel a depuis longtemps primé sur celui de la nation.
a écrit le 20/04/2013 à 19:10 :
La GB est le "modèle" à éviter,elle vit largement au dessus de ses moyens depuis des années. Informez-vous.
Réponse de le 20/04/2013 à 23:03 :
C'est faux, le ratio dette sur PIB était autour de 40% avant la crise, et il n'a explosé qu'avec la crise immobilière et bancaire au UK.
La tendance est en revanche moins bonne dans les pays socialistes type France.
Réponse de le 20/04/2013 à 23:54 :
"C'est faux, le ratio dette sur PIB était autour de 40% avant la crise, et il n'a explosé qu'avec la crise immobilière et bancaire au UK" : Un détail...
Réponse de le 21/04/2013 à 7:35 :
Vous avez parfaitement raison, la dette des banques privées anglaises tourne autour de 600% de PIB, une bombe! La GB vit donc au-dessus de ses moyens.
Réponse de le 21/04/2013 à 7:49 :
Et que dire de l'endettement des ménages qui est supérieur à celui des US.
Réponse de le 21/04/2013 à 23:26 :
Messieurs, vous avez sûrement raison, attendons et regardons lequel des deux pays partira en défaut le premier...
Quant à la dette des banques anglaises à 600% du PIB, ça ne veut rien dire puisqu'il y a des actifs en face de cette dette, ce que vous semblez ignorer...même chose pour l'endettement des ménages.
a écrit le 20/04/2013 à 17:51 :
Bravo les anglais, cette taxe est une connerie, elle va faire fuir tous les investisseurs meme en france et sans investisseurs, pas d'entreprises, pas de boulot, des chomeurs, des français dans la pauvreté, qui va leur donner a manger !!! personne ? l'état n'a plus de sous ... IL FAUT ARRETER DE DECONNER A PLEIN TUBE
Réponse de le 20/04/2013 à 18:18 :
En parfait accord. Les Français ne comprennent strictement rien en économie. Continuons dans cette voie et il y aura 15 millions de chômeurs en France...! Mais vous savez, face à tant d'aveuglement je pense que les carottes sont cuites pour la France.. Les Anglais ne veulent pas l'euro car ils sont intelligents...!
Réponse de le 20/04/2013 à 18:49 :
En quoi les vrais investisseurs sont ils concernés par cette taxe. Bon il la paierons deux fois sur un investissement soit deux fois 0.1%... C'est pas cela qui va empêcher un investissement (un vrai). Un vrai cela veut dire, un vrai, pour quelques années, le temps de voir une entreprise evoluer. Par contre le fou furieu qui trade comme un malade des titres plusieurs fois par jour sans même savoir comment se porte l'entreprise qu'il y a derrière, alors lui celui là paiera un peu plus, mais franchement, ce gars est tous sauf un investisseur utile pour l'economie. Quant au flash trading, le top du top ou c'est des machines qui crachent des ordres par dizaine de milliers par jour. Oui, là cette taxe peut vite calmer les fous qui sont deriières ces stupidités qui n'ont rien à voir avec un investissement... IL FAUT ARRETER DE DECONNER A PLEIN TUBE. Je suis d'accord avec vous, cette taxe va mettre fin à ces conner.....
Réponse de le 20/04/2013 à 18:55 :
"elle va faire fuir tous les investisseurs" Sur, ils iront dans de jolis paradis fiscaux .
Réponse de le 20/04/2013 à 19:00 :
Pauvre petite europe qui croie qu'elle va ,comme au 19eme siecle, imposer sa volonté au reste du monde. Le business se fera tout simplement ailleurs. A New York, à Hong Kong, à Sao Polo, aux Bahamas, à Singapour, à Kuala Lumpur, aux Bermudes, à Toronto, à Johannesburg, à Sydney, etc,etc,etc..... Le village gaulois....sans la potion magique.
Vous allez être pauvres !
Réponse de le 20/04/2013 à 19:01 :
"Les Français ne comprennent strictement rien en économie" Et vous, connaissez l'état de la dette globale de la GB?
Réponse de le 20/04/2013 à 20:09 :
En matière d'inculture économique, vous avez l'air bon! Combien de personnes seraient plus enclin à investir en bourse en l'absence d'algo-trader et autres saloperies réservées à l'élite de la finance?
Il faudra faire naître une concurrence à cette finance pourrie, histoire de la tuer avec ses propres armes : Une bourse parallèle, régulée où madame Michu pourrait planquer son pognon pour faire tourner des entreprises et non faire vivre des parasites "too big to fail" qui dominent les états!

a écrit le 20/04/2013 à 17:39 :
eux defendent leur interet nationale, l allemagne aussi avec sa compétitivité, seule la france se fait plumer de toute part
a écrit le 20/04/2013 à 17:14 :
Les anglais ne sont pas dans l'ue(n'ont pas la monnaie commune),en meme temps ils ne vont pas nous dicter notre politique.Les boys ils font tourner la planche a billets,ont une place financiere ou tout est permit et massacre l'economie relle....ils n'avaient qu'a sortir de l'ue,et ils n'ont qu'a,au prochain referendum,sortir totalement de l'ue.Ils veulent le marche unique mais pas le reste....Out les britishs!
a écrit le 20/04/2013 à 16:05 :
si la taxe Tobin a un mauvais effet sur la monnaie anglaise c' est que la politique économique anglaise est conservatrice et préfère se réserver un taux de conservation de la planche à billet pour pouvoir faire basculer les taux de change comme en chine, la guerre économique est très imprtante
a écrit le 20/04/2013 à 15:40 :
La perfide Albion montre, encore une fois, qu'elle n'a rien à faire dans une Europe solidaire!
Réponse de le 20/04/2013 à 23:07 :
L'Europe solidaire et socialiste n'a pas besoin de la perfide Albion pour crever toute seule sous le poids de ses états hypertrophiés.
La France solidaire c'est celle qui fait fuir ses talents (400.000 français à Londres) et qui ne leur donne ni boulot ni perspectives...
Réponse de le 21/04/2013 à 1:00 :
Mouais, sauf que l'Europe reste la première puissance économique mondiale. Ce serait bien de s'en souvenir, non? Ps si mal pour des couillons...
a écrit le 20/04/2013 à 15:36 :
enfin, on va le faire!!!!

Taxer un peu le capital spéculatif plutôt que le capitalisme entrepreneurial!:
Réponse de le 20/04/2013 à 16:28 :
Le capitalisme entrepreneurial est taxé en France à 75%. Il est parti, durablement.
Le chômage n'est pas prêt de reculer.
La question est : combien faut il de chômeurs et de pauvres pour que l'on fasse enfin ce qui a marché ailleurs ?
Réponse de le 20/04/2013 à 17:16 :
@Odilon:
Qu'est ce qui a marche ailleurs?L'explosion des inégalités,de la pauvrete aux usa et au r-u? L'inegalite de plus en plus grande face a l'education et des frais exhorbitant? Allez vivre aux states sans couverture maladies,pouvant vous faire licencier du jour au lendemain sans indemnités si c un pays de cocagne.Bon voyage ;)
Réponse de le 20/04/2013 à 17:35 :
Vous avez certainement raison, après tout plus de 10% de chômage et ce avec presque la moitié de la population "employée" par l'état et ses filiales à ne rien faire (si, pardon, la grève), en voilà un de "modèle" que le monde entier se doit d'embrasser, et vite !
Réponse de le 20/04/2013 à 18:24 :
Tout à fait d'accord. Peut-être que lorsque nous en serons à 25 millions de chômeurs en France, l'on commencera à se poser des questions...?? Un enfant comprendrait que le secteur privé est exsangue à force de supporter financièrement toutes les conneries de l'état et près de 7 millions de fonctionnaires. Crevons en paix...!
Réponse de le 20/04/2013 à 19:12 :
@rb
Ce qui marche ailleurs : avec 3% de croissance, le monde est en plein boum économique, jamais dans l'histoire le globe ne s'est autant enrichi, en 20 ans le capitalisme a sortit de la misère 800 millions d'individus, ce que n'avait pas réussi le communisme en un siècle, le nombre de pauvres à moins de 1$ par jour a été divisé par 2 depuis la chute du mur de Berlin, la faim dans le monde a reculé dans des proportions équivalentes, 300 millions de chinois ont maintenant un niveau de vie égal à la classe moyenne européenne, etc... Ce qui marche dans le monde, c'est très simple, c'est le capitalisme ! Comme 90% de la population mondiale a compris que c'était le meilleur système pour augmenter le niveau de vie général, vous n'avez que peu de chance de le renverser. Vous avez donc le choix, ou vous adaptez ou mourir.
P.S. : Les USA ont 15% de pauvres, 20% en France ( pour l'instant ). Et on ne mange pas les petits enfants, ni laisse les malades mourir au seuil des hopitaux.
Réponse de le 20/04/2013 à 21:14 :
Odilon@ « le monde est en plein (boum) économique », explosion économique !!!, c'est de l'humour noir ??? « ni laisse les malades mourir au seuil des hôpitaux. », non pas sur le seuil, mais aux États Unis, sur le trottoir devant la porte d'une association si votre assurance privé arrive en limite de la garantie . Descendez de votre tour d'ivoire avant de décrire le monde, s'il-vous plait.
http://blogs.rue89.com/california-dreamin/2009/06/24/lassurance-maladie-aux-etats-unis-un-cauchemar
Réponse de le 20/04/2013 à 23:10 :
@rb et lafronde : arrètez de lire les blogs qui racontent n'importe quoi.
J'ai vécu plus de 20 ans au UK et on y vit très bien. Vous bossez, et vous avez une assurance santé.
Ceux qui souffrent là bas sont les parasites que l'on traite si bien en France.
D'ailleurs, au lieu de dire n'importe quoi, comparez les espérances de vie, elles sont identiques entre la France, les USA et le RU...CQFD
Réponse de le 21/04/2013 à 1:04 :
Bon, donc on est d'accord? Vive le capitalisme entrepreneurial, à bas le capitalisme de rente (dit aussi capitalisme financier)

Puis, peut-être, essayer de se souvenir que l'Europe est quand même la première puissance économique mondiale!!!!!!
Réponse de le 21/04/2013 à 7:52 :
@Odilon. Je pense que vous vous tromper totalement quand a votre analyse et les conséquences de la mondialisation. 3% de croissance ce n'est pas assez pour créer un nombre d'emplois qui suive la démographie. Et malheureusement on sa rend compte que les inégalités dans les pays pauvres n'ont jamais été aussi élevé et que des pays "prometteur" on vu leur niveau de vie a peine augmenté par rapport a celui des pays riches...sans compté que le ruissellement économique de Friedman n'a jamais marché. Et le taux de pauvre en France est de 14%. Sans oublier que 40millions d'américain sont dépendant de l'aide alimentaire. Vous dites que taxé les échanges financiers c'est horrible?? au niveau ou l'on se trouve je ne pense pas. Tout les jours le volume des exportations est d'environ 64Mds dans le mondes. Les échanges sur les places financières sont de 3200mds.... 50 fois plus. Je pense que vous confondez comme bcp de personne capitalisme et libéralisme. Le libéralisme c'est ce qui c'est passé entre 1920 et 1930 au US et depuis 1970 dans le monde.... avec sont lot de bulles, crack boursier, tension sociales etc etc. C'est aussi des pays comme les US ou 10% de la population a presque 80% des richesses. C'est aussi des pratiques inverses aux doctrine de Smith ou Taylor...qui étaient, c'est bien connu, des communistes fervent.
a écrit le 20/04/2013 à 14:59 :
Rien d'étonnant venant de la GB! Le contraire m'eût étonné.
Réponse de le 20/04/2013 à 17:16 :
On parle là du secteur d'activité le plus important du pays. Imaginez une seconde la levée de boucliers gaulois si jamais cette chère Europe nous sortait une nouvelle taxe sur le tourisme. C'est normal que les anglais se défendent, ils ont bien raison.
Réponse de le 20/04/2013 à 18:30 :
"secteur d'activité le plus important du pays" Sauf que le rapport de "Morgan Stanley Research" de 2012 précise que 600% de la dette totale de la GB concerne les dettes des banques privées anglaises..
Réponse de le 20/04/2013 à 18:31 :
Ne vous fatiguez pas, une majorité de Français est étriquée du cerveau ...! Elle préfère une économie stalino-bolchévique, ou la richesse pour tous.......!?
Réponse de le 20/04/2013 à 21:12 :
Le tourisme obéis à des lois. D'ailleurs, souvenez vous : La France a eu à défendre le droit d'appliquer son taux de TVA préférentiel pour la restauration. En quoi est-ce si choquant qu'on s'attache à chasser des marchés des pratiques qui consistent à passer et annuler des milliers d'ordres à la seconde pour manipuler les cours? Les anglais auront beau se débattre : Ils vont devoir envisager de produire autre chose qu'une fiscalité attractive.
a écrit le 20/04/2013 à 14:44 :
"Cette préoccupation est partagée par quelques autres pays"... en effet, tous les pays qui ont basé leur économie à 100% sur la finance et le pillage de leurs voisins et donc particulièrement les paradis fiscaux comme la City.
a écrit le 20/04/2013 à 14:43 :
Nos amis anglais sont bien sur d'accord pour que certains appliquent la TTF à conditions qu'ils ne soient pas impliqués. Ainsi ils pourraient renforcer l?attractivité de la city au détriment des autres.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :