La Grèce va avoir besoin de 11 milliards d'euros supplémentaires

 |   |  482  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2011. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
Selon le FMI, il manquera beaucoup d'argent à Athènes après la fin du programme d'aide européen. La question de la restructuration de la dette se pose à nouveau.

Il manquera donc 11 milliards d?euros à la Grèce d?ici 2015. C?est le FMI lui-même qui confirme ce que beaucoup soupçonnait déjà dans une étude parue ce mercredi. Et encore, cette évaluation est optimiste, selon l?institution de Washington.

11 milliards d?euros de trou, au mieux

Le rapport du FMI estime à 4,4 milliards d?euros les fonds qui manqueront à Athènes à la fin de l?année 2014, une fois que le plan d?aide du FESF aura officiellement été clos en juillet. Sur l?ensemble de l?année 2015, les finances publiques grecques auront encore besoin de 6,5 milliards d?euros pour satisfaire leurs engagements. Mais ces estimations sont elles-mêmes fondées sur un présupposé qui est loin d?être acquis : la reprise de la consommation et de l?investissement et un large soutien politiques aux « réformes. » Surtout, il faudra qu?Athènes tiennent ses engagements en matière de privatisations.

Risques persistants

« Les risques sont clairement ceux d?une dégradation », a déclaré Poul Thomsen, le responsable de la mission pour le FMI. Il est vrai que la reprise en Grèce ne se laisse pas facilement apercevoir, même si on peut attendre un ralentissement de la dégradation conjoncturelle. De même, la stabilité politique de la Grèce demeure problématique. Depuis le départ du parti Dimar de la coalition gouvernementale, sa majorité est très mince. Or, en cas de scrutin anticipé, l?actuelle majorité est loin de pouvoir compter sur ...une majorité

Les causes du dérapage

Pourquoi cette dérive ? Les raisons ne manquent pas : la croissance des revenus est loin d?être satisfaisante compte tenu de la baisse du PIB. Les privatisations sont très difficiles à mener, en grande partie en raison du manque d?acheteurs. Enfin ? et surtout ? il y a le poids de la dette. Le refus de plusieurs banques centrales nationales de renouveler les obligations grecques arrivant à échéance génère une nouvelle charge pour le budget grec.

Vers une nouvelle restructuration ?

Immanquablement, donc, va se poser la question de l?annulation d?une partie des dettes grecques. Même si Wolfgang Schäuble, le minsitre allamend des Finances, a, ce week-end, a refusé de discuter de cette option, elle semble incontournable. A moins de prévoir un nouveau plan d?aide qui, à terme, alourdira encore le stock de dette de la Grèce. Selon le FMI, il faut prévoir une annulation de 4 % du PIB, soit environ 12 milliards d?euros pour que, dans l?hypothèse optimiste du FMI, le ratio dette sur PIB soit conforme en 2020 aux 124 % du PIB prévus.

Reste à savoir qui participera à cette nouvelle restructuration et quelle sera son ampleur. Si, comme celle de 2012, elle repose sur des prévisions extravagantes et est limitée aux créanciers privés, elle pourrait être inutile. Une fois de plus.
 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 13/08/2013 à 9:34 :
La Grece ne va pas tenir et il lui faudra une nouvelle coupe de cheveux avant la fin de l´année. Le Probleme c´est cettre fois ce ne sera pas au depend des créanciers privés (banques etc.) mais des CONTRIBUABLES. Et ce sont les contribuables allemands qui porteront 30 % de la charge. Autant dire que le sujet est tabou juste avant les elections de Septenbre.
a écrit le 07/08/2013 à 18:52 :
Ils y prennent goût aux milliards
Réponse de le 14/08/2013 à 13:55 :
il suffit d'aller à Mykonos pour le constater!!! lire le Match de la semaine dernière et... écouter les gens du pays qui confirment; une certaine catégorie s'entend;
a écrit le 07/08/2013 à 16:55 :
On est toujours à 20 % dans l'affaire? et 27% pour l?Allemagne,attention l'ardoise va finir par être salée.
a écrit le 06/08/2013 à 15:22 :
Que de fautes d'orthographe
a écrit le 01/08/2013 à 20:14 :
Pourquoi ne pas faire un Téléthon pour le peuple grec qui souffre tant?
Réponse de le 14/08/2013 à 20:45 :
LE PEUPLE GREC SE NOURRIT TRES BIEN, comparativement au peuple français.
LES FRUITS ET LEGUMES NE SONT PAS CHERS ET TRES TRES BONS, ce qui n'est pas le cas chez nous!!! nous avons juste les soins qui sont mieux adaptés et encore: ici dans la classe moyenne, ça devient difficile ( dentiste, spécialiste... hors de prix, mutuelles très chères, on coupe on coupe pour rééquilibrer les budgets )
Les marchés regorgent de bonnes choses et croyez-moi, même si la situation se dégrade vraiment, je ne vois pas que ce soit mieux chez nous. Là, en août, Athènes est vide: tout le monde part soit dans les campagnes ( au bord de la mer tout de même), soit dans les îles,
Juste les quartiers de Plaka et Thisio sont animés le soir avec les touristes et des Grecs restés sur place.
la Grèce, si elle sombre, ET ELLE VA SOMBRER, nous la suivrons très vite!
a écrit le 01/08/2013 à 14:43 :
Moi aussi, finalement, je vais avoir besoin de 11 Mrds. SVP ; À vot' bon coeur m'sieurs dames !
a écrit le 01/08/2013 à 14:16 :
La dette grecque cache la dette Allemande.
Réponse de le 01/08/2013 à 15:18 :
Comment voyez vous ça ?
Réponse de le 01/08/2013 à 20:33 :
@Yves: comment t'as pas de boule de crystal et tu n'es pas invité à la table de la reine d'Angleterre ? bon, alors fais comme certains, invente le scénario qui t'arrange :-)
a écrit le 01/08/2013 à 13:43 :
qui ne tente rien n'a rien ! et comme il y a des couillons pour dire oui .. alors . heureusement il y a DSK et son experbétise pour donner des leçons au monde entier ... des "soluceshalaquon "et ils disent ! amen .
dans quelques temps nous apprendrons qu'une partie de toutes ces sommes a été détournée et le reste gaspillé ..
a écrit le 01/08/2013 à 13:21 :
Ce qui est incroyable, c'est que le FMI et l'UE ont déjà reconnu que la gestion de cette crise était une bêtise qui, au minimum, ne menait pas au résultats espérés (pour ne pas dire à la catastrophe !), ... mais on continue la même politique ! Et en plus après on vient faire les étonnés en constatant qu'il manque de l'argent !! Qu'est-ce qu'on attend pour virer tous ces incapables ?!
a écrit le 01/08/2013 à 10:25 :
Une pression va faire faire perdre la valeur de l'euro. Un seule pays qui voudrait maintenir l'Euro fort. Bon exemple du Japon qui a entrain de relancer sa croissance avec l'inflation.
Réponse de le 01/08/2013 à 11:30 :
Le Japon en est à son dixième QE et les 9 précédents ont été un échec total alors que le monde n'était pas en crise. Le Japon est mort : Game Over !
a écrit le 01/08/2013 à 10:16 :
EN UN SEUL MOT...FAILLITE...a qui le prochain tour ???
a écrit le 01/08/2013 à 9:55 :
Il n'y a pas que la Grèce qui est en faillite. Neuf pays européens sont en faillite. Pronostic :

Les pays européens qui vont faire défaut sont les suivants :

Grèce, Italie, Portugal, Irlande, Belgique, France, Espagne, Royaume-Uni, Chypre, et plus si affinités.

1- Médaille d?or : Grèce. Dette publique de 305,291 milliards d?euros, soit 160,5 % du PIB.

2- Médaille d?argent : Italie. Dette publique de 2034,763 milliards d?euros, soit 130,3 % du PIB.

3- Médaille de bronze : Portugal. Dette publique de 208,284 milliards d?euros, soit 127,2 % du PIB.

4- Irlande : dette publique de 204,054 milliards d?euros, soit 125,1 % du PIB.

5- Belgique : dette publique de 394,220 milliards d?euros, soit 104,5 % du PIB.

6- France : dette publique de 1870,294 milliards d?euros, soit 91,9 % du PIB.

7- Espagne : dette publique de 922,828 milliards d?euros, soit 88,2 % du PIB.

8- Royaume-Uni : dette publique de 1385,701 milliards de livres sterling, soit 88,2 % du PIB.

9- Chypre : dette publique de 15,342 milliards d?euros, soit 86,9 % du PIB.

http://epp.eurostat.ec.europa.eu/cache/ITY_PUBLIC/2-22072013-AP/FR/2-22072013-AP-FR.PDF
Réponse de le 01/08/2013 à 11:02 :
AH! LA BELLE "UE" ....c'est un bonheur, un vrai de vrai !
Réponse de le 01/08/2013 à 11:25 :
Le royaume uni peut pas faire defaut puisque sa banque centrale est libre. Elle detient deja un tiers des titres de dette souveraine du gouvernement et personne ne s'en emeut.
Réponse de le 01/08/2013 à 12:11 :
ttt, bien sûr que si ! Le Royaume Uni peut ne pas pouvoir rembourser ses emprunts en devises étrangères. Que la banque centrale soit libre ne change rien !
Réponse de le 01/08/2013 à 12:14 :
Techniquement ce n'est pas faux. Mais qu'on ne rembourse pas ou qu'on rembourse avec des bouts de papier gras, il n'y a pas bcp de différences...
Les créanciers vont se faire plumer. Point barre.
Réponse de le 01/08/2013 à 14:15 :
Dans votre classement, étrangement, vous avez oublié l'Allemagne, @BA. Le pays, ses collectivités locales et ses retraites! Il serait temps de penser que c'est cet oubli siginfiant qui nous fait taire la vérité : Pour boucher le trou allemand on pille le reste de la zone qui plonge à son tour mais ... plus tard, permettant au final comme de titriser la dette allemande. En quelque sorte l'histoire du pyromane qui revient en pompier.
Réponse de le 01/08/2013 à 15:58 :
Yves ne comprend décidémment rien à l'économie ni à la finance mais tient absolument à eructer ses absurdités c'est désespéré.
Réponse de le 01/08/2013 à 16:45 :
Un état emprunte tjrs dans sa monnaie pour justement éviter d'emprunter dans une devise étrangère. (comme l'Argentine en 2000). donc, techniquement, la GB en peut faire faillite, elle remboursera tjrs, mais en monnaie de singe ...
a écrit le 01/08/2013 à 9:37 :
Signer sous Sarkozy accepter par Hollande

Le MES aura un immense pouvoir au sein de la zone euro et prendra la place du FESF en Juillet 2012 (si le processus de ratification se passe sans problème dans les 17 Etats signataires).

Le capital pourra être modifié à l?unanimité des gouverneurs, offrant donc une flexibilité potentielle tout en gardant la possibilité pour un membre d?user de son droit de véto.

La France y est engagée à hauteur de 142,7 milliards d?euros, dont 16,3 milliards d?euros de capital à libérer dans les cinq ans suivant 2013, soit environ 3,26 milliards d?euros par an.

Bien sûr, si la décision d?augmenter le capital était prise, la France et les autres membres devraient augmenter leurs transferts vers le MES.

Certains transferts de capital non libéré pourraient être exécutés par les Etats, dans les cas extrêmes, dans les sept jours suivant l?appel du directeur général.

Facteur à ne pas négliger non plus : aucun acteur de ce système n?est élu ni responsable devant les peuples européens.
a écrit le 01/08/2013 à 9:09 :
Mouahahaha, "bloody september". Mais Sarkozy et Hollande l'ont dit, la crise est finie. C'est l'EURSS qui va être finie et ce sera un vrai bonheur. Pour une fois ...
a écrit le 01/08/2013 à 9:03 :
Ce qui est étonnant c'est que ce genre d'article ne soit pas encore censuré par les "sbires" de la commission de Bruxelles, mais ils vont y être forcé s'ils ne désirent pas un retournement de situation, car les peuples se réveillent!
Réponse de le 01/08/2013 à 9:31 :
Il n'y a pas que les peuples qui commencent à se réveiller certains journalistes et économistes aussi cela me rappelle le référendum de 2005 ou le gouvernement et les partis UMPS en autre étaient persuadés que le oui allait l'emporter que nous n'étions que des ânes batés et que nous allions tout avaler mais la vague de la catastrophe arrive et nous allons être inondé. Quand à la commission de Bruxelles elle est comme l'euro morte.
Réponse de le 01/08/2013 à 10:22 :
oui, mais avant de mourir, que de mal cela aura occasionné...TOUT CA POUR CA!, franchement !!
Réponse de le 01/08/2013 à 11:30 :
Ben oui c'est ce qui arrive quand on laisse nos gouvernant faire n'importe quoi. les peuples ont les dirigeants qu'ils meritent.
Réponse de le 01/08/2013 à 20:25 :
Parce que nous avons le choix, pour commencer ? ensuite, n'importe qui, une fois élu fera ce que bon lui semble! adieu les promesses, etc???et ne dites pas que ce n'est pas vrai ! mais, vous avez sûrement une proposition à faire...?.....
a écrit le 01/08/2013 à 8:04 :
Nos impôts "fonciers locaux et l'énergie augmentent tellement que nos maisons ne sont plus vendables. L'immobilier va faire un plongeon à la rentrée c'est inévitable et la Grèce tous les quinze jours doit-être renflouée. Ce n'est pas la peine de perdre du temps à critiquer la Grèce car l'euro et cette Europe sont morts. Tout cela était bien préparé les uns critiquant les fonctionnaires les autres les fainéants de rstistes et la guerre civile au bout. Bien entendu tous les oiseaux de malheurs ainsi que leurs enfants seront épargnés.
a écrit le 01/08/2013 à 8:01 :
sortir de l'euro pour la grèce et repartir sur de nouvelles bases
Réponse de le 01/08/2013 à 10:24 :
nous ferions bien de faire DE MEME !!
Réponse de le 01/08/2013 à 10:46 :
tous les pays moribond devraient sortir de l'Euro et créer l'écu pour sortir de la coupe des bankster .
a écrit le 01/08/2013 à 7:39 :
Pourquoi repousser la mise en défaut du pays aux calendes grecques? Pour que les créanciers puissent encore tirer un maximum d'intérêt un maximum de temps.
Réponse de le 01/08/2013 à 10:25 :
Ben, tiens ! pas folle, la guêpe !
a écrit le 01/08/2013 à 6:47 :
Ce pays est "drogué" à l'aide publique et l'Europe s'est piégée dès le début en ne laissant pas tomber ce pays qui avait menti pour rentrer dans l'euro.En 2009 quand la Grèce est devenue le quatrième importateur d'armes au monde, cela arrangeait bien certains pays, mais maintenant il faut payer l'addition et ce n'est plus nous qui tenons les grecs mais les grecs qui tiennent l'Europe, sachant qu'elle payera encore et encore !
Réponse de le 01/08/2013 à 9:08 :
Les armes achetées sous le chantage politique contre «illégales et amicales facilités» le 2009, étaient français et germaniques. Jeux honnêtes entre amis et «lupus».
a écrit le 31/07/2013 à 23:12 :
Hiiiiiiiiiiiiii han! Les politiques de dévastation, c est de ce niveau là!
a écrit le 31/07/2013 à 22:49 :
Et qui le roi des çons, les laxistes qui mettent la fonction publique sur la paille, les chômeurs on s en balance, l entreprise à la poubelle, ex l automobile, le pouvoir d achat et le social en chute libre, des chômeurs en veux-tu en voila, retraites madoff nous voici, innovation technologique ne sait pas ce que c est, compétitivité, connait pas, les universités ne sont pas classées, il faut supprimer les notes ou bien le bac ? On fait venir des étrangers, on ne leur donne vi voiture, ni maison ! Quand aux diplômés français, c est la rue, un quart d ingénieurs, et nombre d ingénieurs d Etat. Ralliez le maquis ! Qui dit vive le sud : faillite, chômage, pas d emploi ni de retraite ? Qui est pour ?
a écrit le 31/07/2013 à 22:40 :
C est le problème des pays en faillite dans le sud de l europe dont on nous dit que nous faisons partie. Il parait que nombre d espagnols s en vont ! Le problème c est que chez eux, le public perd entre 25 et 50% de salaire. Qu on aille danser le sirtaki avec onladanslos ! C est une aberration cette europe, les américains vont sur 2% de croissance ! On fait de l Europe une machine infernale à fabriquer des pauvres, c est le règne de l idiot !
Réponse de le 31/07/2013 à 23:14 :
..et dire que ce sont les grands" de ce monde" qui dirigent les états, quelle troupe d'imbéciles heureux ! et qui c'est, qui trinque?...Je vous le donne en mille, on ne peut se tromper....
Réponse de le 01/08/2013 à 10:51 :
@Pop : les USA à 2% ? Voilà quelqu'un qui prend pour argent comptant tout ce qu'on lui dit sans broncher ! Vous faites quoi des QE à répétition (la FED achète pour plus de 80 Mds de dollars par mois en bons du Trésor) et de la nouvelle méthode de calcul du PIB qui inclut les dépenses de recherche et développement ? Les USA sont en déclin et leur dollar ne les sauvera plus.
a écrit le 31/07/2013 à 21:28 :
On finance le laxisme à fonds perdus. Nous avons des petits Hitlers et Staline à la fois en politique : je détruis, je m enrichis ! On va dans l Europe pour faire des dettes à bon compte sur le crédit de l euro, on met les Etats en faillite et on fait payer les autres. On a des guignols dans la politique qui font n importe quoi ! Dans le nord on fait des efforts pour l industrie, dans le sud on déglingue l économie ! Prenons l exemple du Portugal : retraites en baisse, chômage en hausse, impôts et taxes tous azimuts, salaires en baisse. Dans cette Europe funeste qui exclut largement les jeunes générations, on refuse le progrès économique et social, on squize le financement des entreprises, on met les usines à bas et les Etats en faillite, on apprend que 25% des européens sont en passe de devenir pauvres. Nous avons affaire à des calamités ambulantes ! Il n y a pas de politique économique de développement dans notre pays qui récessionne et accumule les dettes improductives. Le système social est une farce, nous avons deux fois plus de chômeurs que les allemands, un pib par tête bas menacé par le déficit qui grandit et de mauvaises perspectives comme une tva compétitivité. Les salaires allemands augmentent et l export fonctionne, pas chez nous. Qu on en juge, nous avons démolition man à l ?uvre qui s amuse à bousiller l humanité?
a écrit le 31/07/2013 à 21:18 :
c'est juste voulu .. mise à terre des états nations avec des grandes faillites des états pour une grande europa avec pleins de petits drones de surveillance des populations d'ici 10 ans .. Un vrai rêve cette EuropeRSS
Réponse de le 31/07/2013 à 22:35 :
+1: les discours convenus n'arrivent d'ailleurs plus à masquer cette réalité que vous affirmez.
L'aspect ironique de tout ça, c'est leur calendrier ..en 2020, ...en 2030, etc...
Des gens comme Armstrong, Panarin, et d'autres spécialistes des cycles ont depuis longtemps calculés que cette machine basculera vers la fin 2015, et que la purge sera en gros achevée vers 2020. On est peu de chose!
Réponse de le 31/07/2013 à 23:00 :
+ 10000 0000 !
Réponse de le 31/07/2013 à 23:16 :
ça fait belle lurette que je dis aussi "que c'est voulu"...Certains, pourtant n'y croient pas..
Réponse de le 01/08/2013 à 0:45 :
Une petite citation qu'il est bon parfois de rappeler :

"Nous sommes à la veille d'une transformation globale. Tout ce dont nous avons besoin est la bonne crise majeure, et les nations vont accepter le Nouvel Ordre Mondial."

David Rockefeller
Réponse de le 01/08/2013 à 10:12 :
oui, la machine est bien rod?e : prendre du recul et avoir des doutes sur des faits = th?orie du complot....pour ma part ce nouvel ordre sera sans moi...au temps de l'invasion allemande des fran?ais ont resist?s....il n'y a pas de fatalit?. En Islande le peuple s'est pris en main
Réponse de le 01/08/2013 à 10:30 :
@ Mario oui, en Islande s'est pris en main, mais en France, on a pas assez de C...illes ! on se complet dans la médiocrité, personne ne bouge, parlez, ça oui, mais faire vraiment voir notre mécontentement, pour cela il n'y a personne! Les Islandais sont des gens de grande volonté, pas nous, hélas !
a écrit le 31/07/2013 à 21:11 :
Arrêtons de donner à ce pays, dans 3 mois il leur faudra encore 10 milliards puis encore 10 milliards au mois de décembre, et ainsi de suite.
a écrit le 31/07/2013 à 20:50 :
TROP C EST TROP ..
a fond perdu
a écrit le 31/07/2013 à 19:40 :
quelle surprise
a écrit le 31/07/2013 à 19:38 :
et c est qui va payer ?
Réponse de le 31/07/2013 à 20:55 :
c est pas nous nous nous
a écrit le 31/07/2013 à 19:36 :
Voilà ce qui arrive quand on donne une monnaie forte à un pays qui n'a que des olives à vendre et des parasols à louer l'été
Réponse de le 31/07/2013 à 21:22 :
Ben non on leur donne des euros pour acheter des BMW et des frigo pour y mettre des yaourghts à la grecque mais des Danone... Comprenez un peu.. tout l'interet des distributeur d'euros dans ces pays ..Un vrai cauchemar au final ..Mais avant de faire un grecque .. il faut 2 turques et faire un turques il faut 2 juifs et pour faire un juif il faut 2 libanais ..et pour faire un libanais il faut ...2 grecques... Pas de soucis les gagnants dans l histoire ce sont eux au final..et tant mieux car au départ on avait pas de bonnes intentions non plus....
Réponse de le 31/07/2013 à 21:42 :
Vous oubliez la fêta et l'ouzo.....
Réponse de le 01/08/2013 à 11:49 :
@ reponse-Formidable! Classification des peuples selon la méthode néogoebbelsienne.
a écrit le 31/07/2013 à 19:34 :
Encore ? mais nos poches sont vides ne le savent-ils pas les bougres ? Nous sommes à sec (exception faite de notre petite caste politicienne qui elle continue à s'en foutre plein les fouilles)
Réponse de le 31/07/2013 à 20:12 :
La caste politicienne dans ce cas n'a qu"à payer! ils veulent les garder de force dans l'EU, qui se sent s'étend", ils payent et pis c'est tout !
a écrit le 31/07/2013 à 19:28 :
Toujours le fameux tonneau des Danaides...

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :