Si la crise empire, la BCE prendra "sans aucun doute" de nouvelles mesures (Noyer)

 |   |  216  mots
La BCE se réserve le droit d'intervenir pour lutter contre la crise en zone euro.
La BCE se réserve le droit d'intervenir pour lutter contre la crise en zone euro. (Crédits : © 2009 Thomson Reuters)
La BCE a choisi de laisser pour le moment ses taux inchangés, elle n'hésitera pas à prendre de nouvelles mesures pour éviter la crise dans la zone euro, assure Christian Noyer.

Le gouverneur de la Banque de France, et à ce titre membre du conseil des gouverneurs de la BCE Christian Noyer a affirmé que la BCE prendrait "sans aucun doute" de nouvelles mesures pour soutenir l'économie en zone euro.

Sur Europe 1, Christian Noyer a expliqué :

On l'a toujours fait ces dernières années, on a été très audacieux et, si besoin est, on prendrait de nouvelles mesures, ça ne fait aucun doute.

Les mesures nécessaires

La semaine dernière, le président de la BCE Mario Draghi avait assuré que l'autorité prendrait toutes les mesures nécessaires pour lutter contre la déflation, que la présidente du FMI Christine Lagarde a qualifié jeudi d'"ogre à combattre".

Que la BCE laisse ses taux inchangés ne l'empêche pas de vouloir lutter contre la baisse des prix :

Nous avons le mandat d'assurer la stabilité des prix. Dans les deux directions. Et je veux être clair : tous les instruments autorisés par les traités sont éligibles à notre action.

Si Mario Draghi n'a pas souhaité entre dans le détail de ces « instruments », il avait évoqué deux conditions dans lesquelles la BCE pourrait agir : une détérioration du marché monétaire à court terme, ou une détérioration des anticipations d'inflation à moyen terme.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 16/01/2014 à 18:38 :
"Si la crise empire !!!", c'est lui qui le dit, on n'est pas quitte !
a écrit le 16/01/2014 à 14:03 :
et encore des discours pour rien dire, on paye vraiment des gens à rien faire alors qu'il devrait préconiser une baisse de l'euro.
Réponse de le 16/01/2014 à 18:20 :
préconiser une sortie de l'euro plus tôt.
a écrit le 16/01/2014 à 12:52 :
Et avec çà ils ont confiance dans l'euro, alors que chaque pays a un problème avec cette monnaie qu'ils ne peuvent résoudre qu'en faisant une guerre économique avec leurs voisins! Autant reprendre sa monnaie nationale!
a écrit le 16/01/2014 à 12:49 :
Scregneuneu ! la BCE peut noyer le chagrin en inondant de liquidités composées d'artifices.
a écrit le 16/01/2014 à 12:10 :
La crise mais elle est finie c'est Hollande qui l'a dit il n'y a pas si longtemps !
a écrit le 16/01/2014 à 11:45 :
La crise mais elle est finie c'est Sarkozy qui la dit il y a 3 ans.
a écrit le 16/01/2014 à 11:18 :
Comme bien des Français les décisions de la BCE m'indiffèrent désormais. Le minima en banque et l'organisation de ma survie et de celle de mes enfants comme ont su le faire nos anciens. Je n'ai plus l'intention de participer à rien d'autre avec une crise qui ne cesse d'empirer pour le plus grand nombre et qui va très mal se terminer.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :