Espagne : le taux d'emprunt au plus bas depuis 2005

Sur le marché secondaire, le taux de référence espagnol à dix ans a terminé la journée de vendredi à 2,976% : une nouvelle preuve de l'attrait pour la dette de pays "fragiles" de la part des investisseurs.
Le secteur manufacturier espagnol a crû en avril, pour la cinquième fois de suite. (Photo : Reuters),
Le secteur manufacturier espagnol a crû en avril, pour la cinquième fois de suite. (Photo : Reuters), (Crédits : reuters.com)

Une première depuis 2005 : le taux d'emprunt à dix ans de l'Espagne sur le marché obligataire est passé sous 3% vendredi. Sur le marché secondaire (où s'échange la dette déjà émise), le taux de référence espagnol à dix ans a terminé la journée à 2,976%. Mercredi, à la clôture de la session précédente (puisque le marché obligataire en zone euro était fermé le 1er mai), il s'était établi à 3,015%.

Il s'agit d'une nouvelle preuve de l'attrait pour ce type de dette de la part des investisseurs. Rassurés par de bons indicateurs, ceux-ci se tournent en effet massivement, depuis plusieurs mois, vers les obligations de pays considérés jusqu'à présent comme fragiles.

Cinq mois consécutifs de croissance pour le secteur manufacturier

La croissance du secteur manufacturier, qui s'est confirmée en avril en zone euro et gagne désormais l'ensemble des pays de la région, devrait contribuer au maintien de cette tendance. Selon les résultats de l'enquête Markit, le secteur manufacturier espagnol a lui aussi crû en avril, pour la cinquième fois de suite, ce qui a impliqué une légère accélération des créations d'emplois.

L'indice des directeurs d'achat (PMI) s'est notamment établi à 52,7 le mois dernier en Espagne, en légère baisse par rapport au niveau de 52,8 du mois de mars. Au premier trimestre 2014, l'économie espagnole a enregistré sa croissance économique la plus soutenue en trois ans. Ces chiffres nourrissent les espoirs d'une reprise économique durable.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 8
à écrit le 03/05/2014 à 18:07
Signaler
Et après les Européennes que fera t il ?

à écrit le 03/05/2014 à 12:00
Signaler
Espagne, Grèce etc etc embellie financière avant les élections Européennes après nous verrons si la tendance persiste....

à écrit le 03/05/2014 à 9:30
Signaler
il y a 26% de chômage en Espagne et plus de 55% de chômage chez les jeunes de moins de 25 ans. Question idiote : qui remboursera les dettes, même à 3% d'intérêts?

à écrit le 03/05/2014 à 8:20
Signaler
tant mieux pour l'Espagne, mais je m'interroge: Comment les investisseurs peuvent ils prêter à des pays, avec des taux aussi bas, à l'Espagne ,mais pas que, loin de là, sachant que ces pays ne pourront jamais rembourser leurs dettes? Cela m'inspire 2...

à écrit le 02/05/2014 à 22:42
Signaler
Le problème c'est que on ne peut pas indéfiniment avoir un euro qui s'apprécie et en meme temps une baisse des taux. Cherchez l'erreur. (dixit les économistes)

à écrit le 02/05/2014 à 21:13
Signaler
l'Espagne a battu son record de chomage et ses taux baissent...

à écrit le 02/05/2014 à 21:13
Signaler
l'Espagne a battu son record de chomage et ses taux baissent...

à écrit le 02/05/2014 à 20:56
Signaler
Une baisse des taux des pays dits fragiles de la zone euro...signifie une hausse mécanique des taux français !!! On a fini de manger notre pain Blanc !!!

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.