Commission européenne : Lagarde ne sera "pas candidate" à la présidence

La directrice générale du FMI était créditée du soutien d'Angela Merkel. Elle estime prioritaire de terminer son mandat à la tête de l'instance internationale, qui court jusqu'en 2016.

1 mn

Selon Reuters, Angela Merkel aurait demandé à François Hollande s'il souhaitait soutenir la candidature de Christine Lagarde à la présidence de la Commission européenne. | REUTERS
Selon Reuters, Angela Merkel aurait demandé à François Hollande s'il souhaitait soutenir la candidature de Christine Lagarde à la présidence de la Commission européenne. | REUTERS (Crédits : reuters.com)

Le FMI est sa priorité. Christine Lagarde, directrice générale du Fonds monétaire international (FMI), a exclu vendredi de briguer la présidence de la Commission européenne.

"Concernant cette affaire de l'UE, je ne suis pas candidate. C'est un travail qui me paraît assez important en ce moment", a affirmé l'ancienne ministre française de l'Économie, en marge d'une conférence de presse à Londres, où elle présentait les conclusions d'un rapport du FMI sur la situation économique du Royaume-Uni. Son mandat court jusqu'en 2016.

Discussions tendues

Les chefs d'Etat et de gouvernement de l'Union, qui sont pour le moment divisés sur le sujet, doivent désigner le successeur de José Manuel Barroso avant le sommet prévu fin juin. L'ancien Premier ministre luxembourgeois, Jean-Claude Juncker, est considéré comme le favori mais sa candidature se heurte à l'opposition de plusieurs pays, Grande-Bretagne en tête, qui le jugent trop fédéraliste.

>> LIRE L'ANALYSE : Europe, la grande désunion

Ces dissensions ont relancé mercredi les spéculations sur une candidature de la directrice générale du FMI. La sociale-démocrate danoise Helle Thorning-Schmidt est aussi créditée d'être intéressée.

>> Christine Lagarde à Bruxelles, le coup de maître d'Angela Merkel

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 23
à écrit le 08/06/2014 à 18:56
Signaler
Euh....et en passant par un tribunal d'arbitrage, elle serait peut être intéressée ?

à écrit le 08/06/2014 à 13:59
Signaler
Je suis sûr que Lagarde a déjà pris ses dispositions afin d'échapper à la Chypriotisation à venir de nos comptes bancaires et autres assurances-vie. Un peu à la manière des dirigeants chypriotes et autres initiés, qui à l'époque j'imagine avaient bie...

à écrit le 08/06/2014 à 13:56
Signaler
La mère Lagarde qui veut spolier vos économies via un "bail in" histoire de payer la facture des 40 années d'immigrationnisme et d'euro-mondialisme qu'elle a toujours défendu. En tout cas elle commence à être tapée physiquement mémère... Elle ferait ...

le 09/06/2014 à 10:07
Signaler
Bien couleur "pain d'épice", en tout cas, ne se laisse pas aller de ce côté....

à écrit le 07/06/2014 à 16:58
Signaler
Chrichri restez là bas avec vos 600 000 US$. Le reve pas d'emmerde pas du charlot qui grossit à vue d'oeil à cause de sa Jujule qui souffe au lieu aspire Le pauvre ;-(

le 08/06/2014 à 13:00
Signaler
???dur à lire!

le 09/06/2014 à 10:05
Signaler
c'est quoi comme dialecte..?

à écrit le 07/06/2014 à 15:24
Signaler
Elle a raison ! toute façon on en veut pas !

à écrit le 07/06/2014 à 12:30
Signaler
cette dame est assez friquée comme ça, celle qui "se dévouait corps & âme à Sarkozy !! MDR!

à écrit le 07/06/2014 à 9:13
Signaler
Heureusement on a assez de calamités avec l'Europe. On l'a échappé belle.

à écrit le 07/06/2014 à 0:21
Signaler
je réagirai comme elle.

le 07/06/2014 à 9:14
Signaler
Heureusement que vous n'y êtes pas sinon ça se saurait.

à écrit le 06/06/2014 à 22:59
Signaler
on l'a échappé belle. Mais de toute façon on n'attends rien de ces gens là.;;;;;gavés au fric et au caviar et aux marques chics.

à écrit le 06/06/2014 à 20:05
Signaler
Quand je vois les commentaires dans certains forums journaux qui implorent pour le retour de Sarkozy, en l'appellant de "sauveur", c'est macabre, je ne crois plus à l'électorat français. Ce matin, lors de la cérémonie du débarquement Sarkozy a lâché ...

le 08/06/2014 à 13:02
Signaler
comme vous avez raison! certains devraient regarder les anciennes vidéos, où en somme, ils se parjurent ! mais, hélas, ils n'en sont plus à ça près! AUCUN! n'est crédible! aucun! aucun ! des NAZES!

à écrit le 06/06/2014 à 17:42
Signaler
Il ne faut surtout pas que CAMERON arrive à faire nommer un collabo atlantiste comme BAROSO.

le 06/06/2014 à 19:35
Signaler
Et sinon ça changera quoi ? les anglo-saxons ont déjà mis leur grappin en Europe avec le TAFTA, ils ont réussi et peu importe désormais qui sera le prochain président(e) de la CE.

à écrit le 06/06/2014 à 16:55
Signaler
Non merci au libéralisme à l'américaine: le bazar européen a été crée par la technocratie européenne victime d'une cohorte de fonctionnaires qui ruine les citoyens européens par leurs suffisances et leurs dépenses pharaoniques. Pourquoi avoir 28 pays...

le 06/06/2014 à 19:45
Signaler
Le bazar européen a été créé par des agents américains, les fameux "pères de l'Europe" ("les pères" : comme si l'Europe était née après la deuxième guerre mondiale!).

à écrit le 06/06/2014 à 16:16
Signaler
Si Mme Merkel veut garder une française pro-américaine au coeur de Bruxelles, alors qu'elle La... garde, quoi !

à écrit le 06/06/2014 à 15:17
Signaler
Elle n'est pas débutante et ne se fera pas piégé au moins dans cette aventure. Curieux ce journal économique qui ne parle pas des problèmes économiques de la France qui est mal gérée au niveau du bidget de l'Etat. Je suis certain que si les journali...

le 06/06/2014 à 19:46
Signaler
C'est Sarko qui lui a pas donné l'autorisation, il voulait pas la prêter à Merkel.

le 07/06/2014 à 14:10
Signaler
tu parles ! elle est "toute dévouée " ! à Sarko, vous souvenez vous de cette lettre "torride"?.....MDR

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.