Présidence de la Commission européenne : Juncker est confiant

Selon le journal allemand Bild, Paris aurait mis sur la table le nom de Pierre Moscovici.
(Crédits : reuters.com)

Le Luxembourgeois Jean-Claude Juncker s'est dit "confiant d'être élu prochain président de la Commission européenne d'ici mi-juillet" dans un entretien au journal allemand Bild dimanche même si, selon le journal, Paris se mettrait  en travers de son projet. "Au sein du Conseil européen, une large majorité de chefs d'Etat et de gouvernement chrétiens-démocrates et socialistes me soutiennent", a dit Jean-Claude Juncker, selon un extrait de l'interview diffusé à l'avance par Bild.

Londres, Stockholm, Budapest et Paris ne veulent pas de Juncker 

Il a promis de "rallier les autres" dans les trois à quatre semaines à venir. "L'Europe ne doit pas se laisser mettre sous pression", selon l'ex-président de l'Eurogroupe, candidat désigné des conservateurs lors de la campagne aux élections européennes mais dont un certain nombre de capitales européennes ne veulent pas. Parmi elles, Londres, Stockholm, Budapest mais aussi, selon Bild, le gouvernement français. Paris voudrait installer un Français à la tête de la Commission, écrit le journal, qui ne cite pas ses sources.

Paris militerait pour Pierre Moscovici 

Le président François Hollande a fait savoir cette semaine à la chancelière Angela Merkel qu'il avait besoin d'un "signal" en direction de ses électeurs, après le succès du Front national (extrême droite) au scrutin de dimanche dernier, écrit Bild. "Il a fait pression pour un programme d'investissement de grande ampleur et a mis sur la table (le nom de) son ancien ministre des Finances Pierre Moscovici", poursuit le tabloïd.

Jean-Claude Juncker a en tout cas les faveurs des Allemands, selon un sondage effectué pour Bild auprès de 500 personnes cette semaine. 43% d'entre eux étaient favorables à sa nomination, 34% étaient contre. Après quelques jours de flou, la chancelière s'est prononcée vendredi en faveur de Jean-Claude Juncker.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 42
à écrit le 02/06/2014 à 12:26
Signaler
Ha non! Pas MOSCOVICI! Un incapable pareil, dogmatique et sourd à toutes autres pensées que la sienne... Hollande n'a vraiment rien compris à ce qui se passe dans le pays! Bon, d'accord, les autres partis traditionnels non plus, y compris le FN... F...

le 02/06/2014 à 19:41
Signaler
La France n'est pas en mesure de proposer sérieusement un candidat pour la commission vu la raclée prise !

à écrit le 02/06/2014 à 11:05
Signaler
beaucoup d hommeS politique ont des proplemes avec la justisce ,? pouquoi les reutilissez , si on veut changer le monde politique, ils faut qu ils se votent des loies enpechent ces personnes de se continuez a faire de la politique ,? IL N Y QUE COM...

à écrit le 02/06/2014 à 8:17
Signaler
Son avenir est devant la justice du Luxembourg pour toutes les magouilles dont on l'accuse

à écrit le 02/06/2014 à 1:20
Signaler
Barroso ne valait pas grand chose mais ce Juncker lui et nul. Si l'Europe veut faire de la provocation qu'elle le nomme. Il vient du Luxembourg ce Pays le plus grand exil fiscal Européen...et il viendrait donner des leçons aux autres Pays....de qui s...

le 02/06/2014 à 19:43
Signaler
Le président de la commission devrait être choisi par les électeurs européens au suffrage universel direct et pas par les chefs d'états.

à écrit le 01/06/2014 à 19:58
Signaler
Angela Mercedes choisit tout. junker sera président !

le 01/06/2014 à 21:34
Signaler
N'oubliez pas que le candidat doit avoir la majorité au parlement. Or le ppe est le parti le plus important.

à écrit le 01/06/2014 à 19:54
Signaler
Junker est la continuité de Barosso : le résultat des élections européennes n'ont pas été compris.

le 01/06/2014 à 21:33
Signaler
Le résultat des élections c'est que les électeurs ont voté toujours pour le ppe, au pouvoir depuis 15 ans et ont renforcé les souverainistes et nationalistes et pas voté pour le pse. Or tactiquement seul le renforcement du pse aurait pu sortir le ppe...

le 01/06/2014 à 21:42
Signaler
Le résultat a été compris. Une forte minorité ne veut plus d'ue. Mais la commission doit quand même avoir un président. Ceux dont les députés qui voteront ou pas pour Junker. S'ils votent contre, les états devront présenter un autre candidat. Et ains...

le 02/06/2014 à 8:45
Signaler
de madame merkel a très bien compris que les votes extrêmes ne servent a rien et elle va demander encore plus en matière de budgets nationaux ici et là a serrer la vis , l'Italie par exemple doit pas être a 3% de déficits mais a Zero ce qui est inten...

à écrit le 01/06/2014 à 19:52
Signaler
l'ancien maoiste, maintenant ultralibéral Cohn bendit soutient Junker. quel soutien de poids !

le 02/06/2014 à 10:08
Signaler
Si c est pour faire partir la GB ce coup de billard à 2 bandes peut se révéler valable . Si ce n est pas le but , les verts ont du soucis à se faire.

à écrit le 01/06/2014 à 19:50
Signaler
si Junker passe, les extrèmistes de droite et gauche gagneront toutes les prochaines élections dans l'Union européenne.

le 02/06/2014 à 1:21
Signaler
je suis bien d'accord avec vous

le 02/06/2014 à 19:47
Signaler
La seule chose qui compte c'est le poids relatif du ppe par rapport au pse pur désigner le président de la commission. Les extrêmes ne pèsent pas, ou en complément du ppe ou du pse.

à écrit le 01/06/2014 à 19:38
Signaler
Il devra repondre de ses magouilles devant la justice Luxembourgeoise

à écrit le 01/06/2014 à 19:19
Signaler
Juncker c'est la continuité de cette Europe aveugle et bête. Au lieu d'aller au Mali envahissons ce petit pays qu'est le Luxembourg. Il y aura au moins du fric à grater dans les banques blanchisseries et peut être quelques louis d'or!. Juncker au lam...

à écrit le 01/06/2014 à 18:00
Signaler
Son futur est en prison pour les magouilles faites au Luxembourg

à écrit le 01/06/2014 à 17:29
Signaler
Le ministre des finances Allemand, a traité de fasciste le FN.....donc dans la continuité 25% de Français.....ben, oui....

le 02/06/2014 à 1:23
Signaler
Il ferait mieux de ne pas oublier ce qu'à fait son Pays qui devrait être au banc des nations

à écrit le 01/06/2014 à 16:13
Signaler
Pour lui l'avenir c'est plutot la justice du Luxembourg,il a des comptes a rendre

à écrit le 01/06/2014 à 13:48
Signaler
Est-ce une blague? Moscovici? J'espère qu'il retirera sa candidature car quand on représente moins de 15% des électeurs cette proposition ressemble plus à une volonté de sabotage de la candidature Juncker qu'à un choix raisonné. Mosco, non merci!

à écrit le 01/06/2014 à 13:43
Signaler
Il est peux probable que la démocratie indirect fonctionne.... Se serai une première.... Mais bon il faut que les chose change rapidement car nous somme très très mecomptant de cette construction peux démocratique, nous ne voulons pas de cette dictat...

à écrit le 01/06/2014 à 12:14
Signaler
Cette proposition de proposer Pierre Moscovici à la présidence semble tellement ridicule que l'annonce du journal allemand Bild ne peut qu'attirer la méfiance. Un français qui plus est socialiste à la présidence ! D'un coté Berlin qui soutient Junke...

à écrit le 01/06/2014 à 12:03
Signaler
Junker un apotre de l'austérité qui nous ruine. C'est ça l'avenir de 'Europe ?

le 01/06/2014 à 13:50
Signaler
Et oui, Etat de l'UE et pays le plus riche au monde par habitant, aucun chômage, etc.... il est vrai que les Luxembourgeois sont à plaindre?

le 01/06/2014 à 15:12
Signaler
Il faut le faire hein, surtout que le Luxembourg est loin d'être un paradis fiscal comme la Suisse, Monaco....

à écrit le 01/06/2014 à 11:58
Signaler
ça va être Junker. et ce sera un catastrophe encore de l'ultralibéralisme avec le traité transatlantique et bien d'autres cauchemars.

le 01/06/2014 à 17:37
Signaler
alors, LAISSONS FAIRE M arine!!

le 01/06/2014 à 21:38
Signaler
Oui, il sera très intéressant de voir pour qui votent nos députés FN au parlement européen ? S'opposeront ils a la nomination de Junker ? S'abstiendront ils, ce qui reviendrait à le laisser passer ?

le 02/06/2014 à 1:26
Signaler
S'il n'arrive pas à constituer un groupe ils n'ont aucun pouvoir

à écrit le 01/06/2014 à 11:35
Signaler
Pourquoi pas Desir ou Dati ou Morano ou Borloo ou Aliot Marie ou Royal

à écrit le 01/06/2014 à 11:34
Signaler
Juncker c'est la relève de Barroso en tout point rien ne change et se poursuit !

le 01/06/2014 à 15:11
Signaler
Barroso était un mauvais vendeur de voitures d'occase.

à écrit le 01/06/2014 à 11:33
Signaler
Rattraper par la justice luxembourgeoise Junker n'ira pas loin il sera oblige de quitter son poste et entrainera l'europe vers sa fin

à écrit le 01/06/2014 à 11:25
Signaler
Il suffit de mettre en lice quelqu'un de peu d'expérience pour ne pas gêner un "choix démocratique".

à écrit le 01/06/2014 à 10:43
Signaler
"Londres, Stockholm, Budapest et Paris ne veulent pas de Juncker"!! Londres n'est qu'à moitié en Europe !!! Stockholm de même !!! Budapest.... c'est où ça ?... et Paris a déjà un pied en dehors de l'UE. Juncker et Merkel doivent rigoler...

le 01/06/2014 à 13:00
Signaler
+ 2

à écrit le 01/06/2014 à 10:41
Signaler
Si l'Elysée a mis le nom de Moscovici sur une liste pour le Présidence de la Commission européenne alors là je quitte définitivement le PS et je voterai FN désormais, point à la ligne !!

le 01/06/2014 à 15:41
Signaler
C'est à MARINE LE PEN que revient la candidature française car c'est le FN qui est arrivé en tête des votes et non le PS

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.