Zone euro : hausse famélique de la production industrielle

 |   |  198  mots
Par rapport à septembre, la progression de 0,1% est due à des hausses de 1,8% pour les biens de consommation non durables, de 0,9% pour les biens de consommation durables.
Par rapport à septembre, la progression de 0,1% est due à des hausses de 1,8% pour les biens de consommation non durables, de 0,9% pour les biens de consommation durables. (Crédits : reuters.com)
Elle a augmenté de 0,1% en octobre, après une croissance de 0,5% en septembre, selon les données publiées vendredi par l'office européen de statistiques Eurostat. Elle a été portée par des hausses de 1,8% pour les biens de consommation non durables.

Une hausse de la production moins bonne que prévue. Alors que les analystes interrogés par Dow Jones Newswires prévoyaient une progression de 0,2%, la production industrielle de la Zone euro n'a grimpé que de 0,1%, après une croissance de 0,5% en septembre (chiffre révisé), selon les données publiées vendredi par l'office européen de statistiques Eurostat.

Le plongeon de la production d'août toujours pas effacé

Par rapport à septembre, la progression de 0,1% est due à des hausses de 1,8% pour les biens de consommation non durables, de 0,9% pour les biens de consommation durables et de 0,3% pour les biens intermédiaires. La production a en revanche baissé de 0,2% pour les biens d'investissement et surtout de 1,9% pour l'énergie.

"Il s'agit du deuxième mois consécutif de hausse" de la production industrielle, "ce qui indique que la pause de l'activité observée pendant l'été semble derrière nous", souligne néanmoins Peter Vanden Houte, d'ING. Ceci dit, malgré les deux hausses observées en septembre et octobre, "la production industrielle de la zone euro n'a toujours pas réussi à effacer complètement le plongeon de 1,1% enregistré en août", tempère Howard Archer, d'IHS Global Insight.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 13/12/2014 à 13:50 :
la zone euro va d'échecs en échecs.
a écrit le 12/12/2014 à 19:05 :
Alors on attend la croissance mondiale? Tic taac... toujours pas là?
N'a-t-on pas une croissance à 3 points qui demande des dents?
Ou alors Euroka la voila?
On parle de l'euro fort, à quand l'euro lourd?
a écrit le 12/12/2014 à 19:00 :
L'Euro et l'UE sont synonymes de solidarité, de prospérité et de paix et si nous en sortions, ce serait la catastrophe. Force est de constater que la catastrophe, on va de toute façon y avoir droit.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :