Exit le secrétariat d'Etat aux droits de l'homme

 |  | 177 mots
Lecture 1 min.
(Crédits : © 2009 Thomson Reuters)
Le passage de Rama Yade aux sports signe la fin du portefeuille des droits de l'homme, qualifié d'erreur par Bernard Kouchner.

Bernard Kouchner a eu gain de cause. Il avait qualifié "d'erreur" en décembre dernier, non sans provoquer des critiques, la création d'un secrétariat d'Etat aux droits de l'homme, expliquant : "il y a contradiction permanente entre les droits de l'homme et la politique étrangère d'un Etat, même en France", ajoutant qu'il ne fallait pas faire "d'angélisme".

De fait, ce poste disparaît dans le nouveau gouvernement de François Fillon. Rama Yade le quitte pour devenir secrétaire d'Etat chargée des Sports, auprès de la ministre de la santé et des sports, Roselyne Bachelot.

A son précédent poste, cette jeune femme, d'origine sénégalaise, dont Nicolas Sarkozy avait voulu faire un symbole de la diversité au sein du gouvernement, avait parfois pris des positions iconoclastes et non diplomatiques, notamment lors du voyage en France du leader libyen Khadafi.

Elle avait également refusé la proposition de Nicolas Sarkozy de mener une liste UMP aux élections européennes, ce qui lui avait valu une période de disgrâce.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Quelles sont ses compétences en sport ? Qu'a-t-elle démontré aux droits de l'homme ? Celà lui donne-t-il la légitimité requise ? Ou peut-être le niveau si pitoyable de B. Laporte marque le niveau des prestations attendues par NS à ce poste...
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
A ce nouveau poste, RAMA YADE sera a l'image de l'ensemble de nos sportifs Français, c'est a dire d'une NULLITE TELLE que cela m'en donne une vague notion de l'infini.
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
A quel titre cette donzelle se permet elle de demander publiquement à un grand journaliste qu'est Duamel, de se taire? A une autre époque il aurait fini à la Bastille ce couillon de Duamel..avec PPDA..
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Qu'elles étaient les compétences en sports de Marie-George Buffet? Aucune ou très faible et pourtant elle a marqué les sports du moins ceux qui entraines et qui pratiques. J'espère que comme Mme Buffet elle aura un regard suffisamment neuf et objectif pour apporter les réformes nécessaires afin que le sport devienne une des formes de la culture et non uniquement de la culture physique. Quand aux résultats sportifs, les responsables en sont les fédérations et pas les secrétaires d'état. Le sport c'est mettre les bonnes personnes aux bons postes aux bons moments. Avec y a put qu'a.
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Elle n'est certainement pas très compétente pour ce poste ! Elle subie "la punition " de la part du président pour avoir OSE ( crime de lèse-majesté !) refuser d'aller eu européennes comme le souhaitait N. Sarkozy ! Non seulement le président nomme n'importe qui pour faire n'importe quoi , et après il le vire !!! C'est lui le grand fautif , pas elle !!!!je lui souhaite une bonne chance et du courage à Rama .
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Non Versaillaise !
On subit (pour diverses raisons et dans son cas, celui de se raccrocher à un portefeuille ministeriel...Député Européen...What else bouffon ?)
ou
on se démet si on a un certain Amour propre, un certain orgueil..une vision très haute de la mission confiée. Oui se démettre c'est ce qu'elle aurait dû faire lors de la visite de Kadafi..Là j'aurais fait chapeau bas Madame, seulement elle ne l'a pas fait, plan de carrière oblige....Facile de s'émouvoir dans un salon feutré..
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
le secrétariat d'état aux droits de l'homme a sa place dans le gouvernement.

Article premier
Tous les êtres humains naissent libres et égaux en dignité et en droits. Ils sont doués de raison et de conscience et doivent agir les uns envers les autres dans un esprit de fraternité.

Le président de la république et le premier ministre connaissent la charge de travail lors de leur intervention auprès des nations unies afin de respecter l'article premier des droits de l'homme.

Le ministère des affaires étrangères doit faire face à un nombre grandissant d'associations internationales afin de préserver cet esprit de fraternité. Le site internet des nations unies fourni d'amples informations sur le nombre de formations et la nature de leur action.
Le gouvernement doit reconsidérer ce poste afin de le faire valoir sur la scène internationale.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :