Sondage : Sarkozy remonte la pente

 |   |  182  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : Reuters)
Le chef de l'Etat poursuit sa remontée dans les sondages avec 36% d'opinions favorables en juin, contre 30% en avril, selon un sondage LH2 publié par Le Nouvel Observateur.

La reconquête de l'opinion menée tambour battant par Nicolas Sarkozy commence à porter ses fruits. En deux mois, La cote de popularité du chef de l'Etat mesurée par LH2 pour le Nouvel Observateur a regagné six points pour atteindre 36%.

"Cette légère tendance à la hausse semble d'abord s'expliquer par une forte progression de la popularité du chef de l'Etat auprès des catégories socio-professionnelles dites supérieures (44% d'opinions positives contre 25% le mois dernier, soit une augmentation de près de 20 points)", note LH2. Nicolas Sarkozy progresse auprès des sympathisants de droite (+8 points, avec 68% d'opinions positives) mais aussi auprès des Français qui apprécient ouvertement Marine Le Pen (+5 points, à 38%).

La cote de popularité de François Fillon se stabilise, elle, à 51%, comme dans la précédente étude. Le Premier ministre enregistre un gain de popularité de 12 points (57%) chez les catégories socioprofessionnelles supérieures. Le sondage a été réalisé par téléphone du 10 au 11 juin 2011 auprès d'un échantillon de 967 personnes représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 21/06/2011 à 11:31 :
Nicolas Sarkozy, c'est le pire président de la 5ème république!
Comment les français ont pu se faire avoir de cette manière?
C'est tout simplement Hallucinant!
Nicolas Sarkozy n'a rien à voir avec la France et sa grandeur.
Oui ce président c'est une honte pour la France et les français.
Tout sauf lui pour 2012, la France a perdu trop de temps avec ces gens là qui ne pensent qu'à eux!!
a écrit le 18/06/2011 à 6:40 :
il peut bien la remonter " cette pente" son problème va être ses électeurs de 2007 oui j'assume avoir vote pour lui en 2007 mais même si il devait être le seul a droite je ne revoterai plus pour lui que la droite réflechise bien ! ok pour un candidat de droite au pouvoir ou du centre mais il vaut mieux un candidat de gauche plutot que notre président ..............
Réponse de le 20/06/2011 à 20:58 :
A skippaco - Malgré une crise économique et financière terible, Sarko a réussi à tenir la France à flot. Mis à part l'Allemagne, nous nous en tirons beaucoup mieux que beaucoup d'autres pays de même importance économique. Quant à notre endettement, notrre taux est inférieur à celui des allemands. Vous croyez sans doute encore au messie!
Réponse de le 02/07/2011 à 6:37 :
cela fait bien longtemps que je ne crois plus au " MESSIE en politique ?" mais une chose est certaine je ne crois encore moins à Mr sarkozy ça cest certain !!!!
a écrit le 18/06/2011 à 1:04 :
Pour remonter la pente, Sarko devrait faire des referendum! sur le nucléaire - de quoi avoir peur - sur la dette, si des gens ou le pays s'endette c'est bien au profit de quelqu'un... il faudrait peut être arrêter la pompe a vider nos poches et celle du pays. Sur les banques: le peuple les a financer, maintenant elles le pompe a nouveau; le peuple a son mot a dire et doit décider souverainement sans passer par un président non éclairer mais partisan.
a écrit le 16/06/2011 à 13:48 :
Mais OUI, vous lisez le graphique à l'envers !!! La courbe s'effondre dans les abimes !! .... En tout cas je ne savais pas qu'il y avait autant de gens aisés pour voter encore pour lui....
a écrit le 16/06/2011 à 11:39 :
Peut d'homme politique de la 5° république, ont été confrontés avec autant de crises et d'évènements internationaux. Reconnaisons lui le courage de prendre des positions fermes, positions unanymement appréciées en dehors de la France.. Notre président à montré ses capacités à gérer les crises les plus fortes, et grace à sa clairvoyance, il a évité que laFrance tombe comme l'Espagne. Oui il reste beaucoup à faire pour remodeler notre pays, lui donner envie d'étre parmi les meilleurs. Je ne pense pas que le programme démago de la gauche puisse apporter des solutions pour dynamiser le pays, au contraire, avec leur proposition nous voyons renaitre les vieilles lunes, les mesures d'aide toujours au meme, au détriment de ceux qui travaillent. Voyez-vous quelqu'un qui sache se mesurer aux plus grands de la planétés? Ah oui il y a Hollande parainé par Chirac. Quand on connait le bilan catastrophique de ce dernier ne faisons pas confiance à son jugement car il est à son image "dépassé"
Réponse de le 16/06/2011 à 15:19 :
oui c'est vrai il faut faire confiance à NICOLAS SARKOZY, il a bien géré la crise économique surtout en commençant par se servir le premier.
charité bien ordonné commence par soi même et il a su mettre l'adage en application.

Gageons que ce sera la première et la dernière fois. Car maintenant il faut se débarrasser de l'hyper MATUVU.
Réponse de le 21/06/2011 à 10:05 :
à cadoudal : la crise n'est pas finie et sera longue - le système financier n'est toujours pas régulé et une nouvelle crise peut se produire - les banques qui ont repris leur spéculation ne sont pas contrôlées, elles sont même soutenues par sarko : voyez en grande bretagne où des mesures ont été prises ! la désindustrialisation de notre pays continue car aucune mesure n'est prise pour limiter les excès de la mondialisation car la politique de sarko demeure ultra libérale....
a écrit le 16/06/2011 à 11:37 :
Je ne sais pas pourquoi, mais les français sont souvent les meilleurs, dans beaucoup de domaines, professionnels, artistiques, culturels, éducation, etc, mais collectivement on a le comportement d'un troupeau d'ânes, voire de veaux. Et ça, souvent dans l'histoire. Car penser que Sarkozi est le meilleur, et en plus le comparer au socialistes qui n'ont rien à proposer, c'est déjà partir battu pour 5 ans suppplementaires, alors que le pays a vraiment besoin d'une élite hors du commun. Ce que la politique ne propose pas aujourdhui, collectivement nous devrions nous montrer exigeant, et refuser de prendre le bonimenteur médiatique du moment, issu des campagnes médiatiques. Peut-être alors, par l'abstention, sortiront les vraies élites capables de porter le pays dans le succès.
Réponse de le 16/06/2011 à 13:51 :
J'ai TOUJOURS voter BLANC (même en 2002), on n'a JAMAIS parlé de moi. Que faut-il faire pour exprimer son ras-le-bol au politique qui ne nous représente pas ?
a écrit le 16/06/2011 à 8:26 :
Jeunesse effort: il faut éviter les clichés: d'un côté la jeunesse pro "UMP" qui se lève tôt le matin, qui est entreprenante et ambitieuse et "l'autre" qui est fainéante, révolutionnaire voire anarchiste car elle ne supporte pas les injustices criantes de notre société. La réalité est plus nuancée, mais il est vrai qu'un peu d'outrance donne l'impression que sa cause est juste.
a écrit le 16/06/2011 à 5:17 :
Sans donner de grandes leçons, je voudrai seulement signaler que mes deux enfants ( jeunes adultes ) voteront SARKOZY car pour eux l'effort et l'initiative sont prioritaires.
Ils ne sont pas nantis ni des salauds.
Ils pensent que rien n'est donné et qu'il faut mériter ce qu'on obtient.
Réponse de le 16/06/2011 à 11:16 :
Si même les jeunes donnent le pouvoir aux menteurs narcissiques... Ou allons nous ? Ne confondons pas jesticulation et actes.
a écrit le 15/06/2011 à 20:50 :
Marrant, on titre qu'il remonte la pente et sur la photo il a l'air de la descendre la pente ;-)
a écrit le 15/06/2011 à 18:53 :
On peut apprécier Marine Le Pen et voter Sarkosy.
a écrit le 15/06/2011 à 18:52 :
Et il faut espérer qu'il montera encore dans les sondages et que s'il se représente aux présidentielles il sera réélu, car si c'est Hollande qui gère la France comme il a géré le PS, alors pauvre France.
Réponse de le 16/06/2011 à 6:24 :
Le pseudo c'est Clara ou Carla?
Réponse de le 21/06/2011 à 11:44 :
Après 4 années de Sarko on constate que le déficit du pays a doublé , que l'économie financière n'est pas régulée pire qu'une nouvelle crise peut venir ! la crise de l'europe du sud est là et l'euro menacé ! sarko a laissé faire la bulle financière et même entretenue comme tous ses confrères européens ! quelle UTOPIE - en quoi Sarko qui n'a rien vu venir est le "meilleur" ?
Réponse de le 21/06/2011 à 17:44 :
A mimosa - Sarko n'est peut-être pas le meilleur mais il est, à l'évidence, le moins mauvais. Il faut éviter de parler déficit mais plutôt d'endettement et, sur ce plan, nous sommes meilleurs que les allemands ou moins mauvais.
Réponse de le 28/06/2011 à 16:04 :
Ne nous comparons pas toujours aux allemands de grâce ! ils sont meilleurs que nous dans leurs productions, nous on perd des marchés, on a trop désindustrialisé et surtout pas innové !
à lucifer : sarko aurait dû proposer le grand emprunt plus tôt ! c'est déjà trop tard -sarko le roi de la com n'a guère de résultats positifs pour l'économie - n'a-t-il pas doublé le déficit du pays, pas de quoi "pavoiser" les riches ont été caressés avec de belles niches fiscales et cadeaux - les pauvres augmentent et les francais moyens paient "la note" et paieront en priorité un plan de rigueur s'il y a à l'avenir
qui est plutôt gris..
a écrit le 15/06/2011 à 15:16 :
Paradoxe plus il est "actif" plus il baisse moins il est présent il remonte. Méfiance les français ont bien réélu CHirac triomphalement en 2002 alors que parait -il ils n'en voulaient plus de même les américains ont bien réélu leur président le plus catastrophique: Georges Bush Junior. A trop suivre l'amérique il pourrait y avoir des déçUs. Sarko a malheureusement un socle d'électeurs indécrottables: agriculteurs en particuliers retraités agricoles et électrices du 3ème et 4ème âge qui voteront toujours pour le président de la sécurité et le mari de Carla qui aura fait un beau bébé! quelque soit les atteintes qu'il aura pu faire à leur pouvoir d'achat. Mais que vaut un Pays où le président est élu par le 3ème âge et rejette les jeunes (sauf les fils à papa des jeunes Pop!)
Réponse de le 15/06/2011 à 16:56 :
Que de leçons, heureusement que vous êtes là pour nous expliquer le mécanisme électoral, même si on peut avoir 20 ans comme moi, être d'une classe moyenne du secteur tertiaire, et sarkozyste !
Réponse de le 15/06/2011 à 19:01 :
Heureusement que Sarkosy a été là pour vous éviter d'avoir un pouvoir d'achat semblable aux grecs.
Réponse de le 15/06/2011 à 19:18 :
vous avez 20 ans , le droit de rêver au Père Noel - il y a longtemps que je n'y crois plus - j'ai 62 ans et connu mieux que la société actuelle, je me veux réaliste et je trouve le monde actuel inquiétant ... soit on écrase, soit on est écrasé -
Réponse de le 15/06/2011 à 19:40 :
à moi,
que c'est triste d'être sarkozyste à 20 ans !
vous faîtes donc partie de l'Union pour la Minorité Présidentielle.
préservation de castes et d'avantages au détriment des faibles
belle mentalité.
faites donc un tour du monde et ouvrez un peu les yeux (et les oreilles!). vous vous ête fait hypnotiser, il est temps de se réveiller.
son altter ego italien va se faire éjecter et ce ne sera que justice.
Réponse de le 16/06/2011 à 2:25 :
s'il n'y avait pas eu14 ans de PS et 5 ans de cohabitation, si nous étions resté avec la politique Giscardienne, nous n'en serions pas là, la France aurait toujours sa souveraineté et les malfrats ne feraient pas la loi en terrorisant des villes entières comme Sevran, l'Europe serait morte dans l'oeuf et nous serions économiquement leader, bravo à ce garçon de 20 ans (moi de son pseudo) il a tout compris!
Réponse de le 16/06/2011 à 6:52 :
@moi le privilège de la jeunesse c'est que l'on a le droit de se tromper. Je dois avouer qu'à votre âge j'aurai pu voter en 1974 Giscard qui me paraissait moderne (heureusement je n'avais pas le droit de vote!)Ce que je voulais surtout attaquer ce sont les jeunes Pop. Ce qui me révolte c'est l'usage par la droite Sarko du terme populaire alors qu'elle méprise le peuple.@pieds sur terre il y a les inconditionnels de la droite (dont vous êtes ) et les inconditionnels de la gauche dont je suis. la solution comme souvent est certainement au milieu à condition que ce milieu ne soit pas un mirage créé par les média genre Borloo. mais que pensez vous de quelqu'un comme Martin HIrsch?
Réponse de le 16/06/2011 à 7:57 :
A bientôt 62 ans, je me dis que si j''avais 20 ans aujourd'hui, je ne suis pas certain que je serais pas un "malfrat" dans une société qui offre des perspectives uniquement aux enfants du cac 40 et des contrats sans lendemain à ceux de la France d'en bas. A 20 ans à mon époque, ouvrier, je pouvais fonder une famille. Aujourd'hui, on prône l'argent comme finalité existentielle mais avec des salaires ridicules. Merci l'ultralibéralisme !
Réponse de le 16/06/2011 à 9:30 :
vous devriez faire comique, Martin Hirsch... faut oser, idem Borloo, ce sont des pantins!
Réponse de le 16/06/2011 à 10:38 :
Que dire mis a part qu'ici il ya bien un conflit generationnel et qu'il est possible de l'interpreter comme on l'entend

exemple papy de 62 ans si vous aviez fait le bon choix hier lors de vos présidentielles aujourd'hui nous "jeunes ou moins jeunes" ne seriont pas obligé de voter pour ce que la majorité pense etre le"moins pire" pour reparer les degats des précedents gouvernements !

Réponse de le 16/06/2011 à 11:14 :
A sourire du chat : oui l'ascenseur social existait ( j'ai aussi 62 ans) - on pouvait commencer au bas de l'échelle et finir en haut : une de mes amies partie de presque rien paie maintenant l'isf car elle a beaucoup travaillé pour réussir : actuellement ce ne serait plus possible vus les salaires trop bas et des loyers élevés : on ne peut plus économiser ! mon oncle ouvrier avait réussi a acheter son appart et conserver la maison de famille - ses enfants ont récupéré l'appart qui a plus que quadruplé ( doublé en 10 ans) ...........
Réponse de le 16/06/2011 à 12:07 :
Et allez voir messieurs les socialistes comment Mr Bernard Arnault, qui a investi dans ce journal soit dit en passant, a pu constituer sa fortune notament en rachetant le groupe BOUSSAC avec l'argent public, argent public accordé par qui ? les socialistes. Ceci étant je ne cherche pas à nous monter les un contre les autres car nous ne sommes pas dupes du haut de nos 20 ou 62 ans, quelque soit notre gouvernement, notre quotidien ne sera pas boulversé
a écrit le 15/06/2011 à 13:01 :
En même temps ça fait toujours 64% des Français qui jugent négativement le bilan de M. Sarkozy...
Réponse de le 15/06/2011 à 13:23 :
méfions nous des titres d'appel de la Tribune ! comme nous devons nous méfier les journaux télévisés qui nous manipulent .. chaque français doit se faire son opinion !
ne rêvons plus au père noel : quelle société voulons nous ? qui peut répodre le mieux à nos souhaits ? une alternance n'est-elle pas aussi une solution ?
a écrit le 15/06/2011 à 12:55 :
Nous apprécierons les efforts de la Tribune pour accompagner l'article d'une photo du Président apaisante, style "de Gaulle se recueille en campagne", qui aurait cependant pu donner un style tout différent si par un montage habile on aurait pu mettre un de Gaulle à gauche et un Chirac à droite (il faudrait simplement agrandir le cadre vers le haut).
Réponse de le 15/06/2011 à 13:39 :
LE Général de Gaulle : aucun politique ne pourra le remplacer il aimait trop sa FRANCE , c'etait un Grand Homme d'Honneur - Il avait des valeurs morales lui - Merci mon Général je vous regrette -
a écrit le 15/06/2011 à 12:50 :
il remonte la pente car strauss khann est retiré de la course ! mais faites gaffe Sarko demeure un libéral radical qui ne protège pas les plus faibles ! les bénéficiaires de sa politique sont d'abord ceux qui voient leur isf allégé voire supprimé - après 2012 une politique d'austérité frappera les plus humbles et retraités : fo boucler le trou des finances - n'oublions pas !
a écrit le 15/06/2011 à 12:16 :
Enfin un peu de clairvoyance de la part de certains, qui se rendent compte que malgré son impulsivité qui entraine des maladresses, le pays n'a pas été si mal géré que ça durant ce quinquenant. Regardez le Portugal, l'Espagne, la Grèce, dirigés par des socialistes, ces pays sont dans la panade.
Réponse de le 15/06/2011 à 12:37 :
le partisanisme rend aveugle... et l'italie, l'irlande, les etats-unis, ils sont gérés par des socialistes aussi?
Et le déficits français / et les coupes budgétaires, elles ne vont pas faire mal non plus?
Et la performance de l'allemagne, elle ne serait pas le résultat d'une décennies d'efforts menés par... les socia-démocrates (Schroder)?

Réponse de le 15/06/2011 à 12:40 :
faudrait quand même que sarko arrête de faire des cadeaux aux plus aisés alors que "les jeunes sont les oubliés et les perdants de la mondialisation" ! les plus modestes doivent payer un carburant beaucoup trop cher que les aisés paient "facilement" : leur isf est allégée voire gommé !
Réponse de le 15/06/2011 à 17:08 :
Quel beau bouquet de haine dans ce MIMOSA, de haine et d'aveuglement ou d'ignorance ?
Réponse de le 15/06/2011 à 18:40 :
A FARON - S'agissant de mimosa, je n'utilise pas les même mots mais je suis totalement d'accord avec vous.
Réponse de le 15/06/2011 à 19:14 :
je n'ai pas de haine ! je constate que les moins de 25 ans ont très souvent de bas salaires opu pas de travail , des difficultés de logement- j'aide mes 2 enfants majeurs dont l'un en difficulté et je ne ne comprend pas votre "aveuglement" ....à .Faron
Réponse de le 16/06/2011 à 8:45 :
...."Ne demandez pas à votre pays ce qu'il peut faire pour vous, mais plutôt ce que vous pouvez faire pour votre pays",
Réponse de le 16/06/2011 à 9:53 :
Oui mais Viviane, les problèmes de la Grèce ne vienne pas de ce gouvernement, mais du gouvernement conservateur qui a maquillé ses finances publiques à l'aide de Goldmann sachs. A chacun ses convictions, mais un peu d'objectivité quand-même!
a écrit le 15/06/2011 à 12:10 :
les français sont dans l'ensemble sensés et il se rendent compte qu'il y a mieux valu avoir Sarkosy comme président pour faire face à la crise financière et écononmique qui s'est déclarée peu de temps après son élection, car avec un ou une autre pésident les français se seraient retrouvés comme les grecs.Je ne pense pas que la majorité d'entre eux souhaitent vivre ceux que vivent les grecs maintenant.
Réponse de le 15/06/2011 à 15:01 :
c'est extraordinaire ce qu'on peut dire au nom des français, surtout quand on veut prêcher pour sa paroisse. même Fernandel (en référence au pseudo barnabé) ne pourrait mieux faire rire
Réponse de le 15/06/2011 à 16:43 :
ne pas comparer la France à la Grèce du moins "pour l'instant" ! les grecs ont toujours beaucoup triché et évité l'impôt ....LES RICHES NE SE CACHAIENT MËME PAS -ne versait-on pas des pensions à des retraités grecs même après leur mort ?
Réponse de le 15/06/2011 à 17:27 :
c'est le genre de remarque qui élève le débat...!!!
Réponse de le 15/06/2011 à 17:50 :
@mimosa, en France on a bien trouvé des corses qui bien que mort votent et touchent des pensions; quant aux riches français, ils n'ont pas eu besoin de se cacher face à l'allègement fiscal du célèbre bouclier (incluant CSG et CRDS),...
Réponse de le 15/06/2011 à 19:10 :
à dédé35 : les députés ont allégé voire supprimé l'isf : des amis concernés se voient donc exonérés très bientôt et m'ont avoué : on vit bien on n'avait pas vraiment besoin de cela ? Eh oui sarko fait des cados fiscaux pour que les plus aisés revotent pour lui - les pauvres, retraités, vous et moi paieront donc !
a écrit le 15/06/2011 à 11:11 :
on commence à voir 1 peu plus clair? on essaie de se renseigner sur les actes utiles de notre président, il est temps, je me voyais mal avec 1 dictatrice au pouvoir, ou 1 parti qui choisit si mal ses leaders
Réponse de le 15/06/2011 à 12:42 :
Le paradoxe françois... Il faut connaître l'électeur moyen et reconnaître que ce n'est pas en se renseignant qu'il fait ses choix (en fait il ne se renseigne pas la plupart du temps, il suffit de regarder la majorité des commentaires passionés et délibérément non informés pour s'en rendre compte).
Si Sarkozy regagne en popularité c'est parce qu'il a été silencieux ces derniers temps et l'opinion passe à autre chose / oublie / pardonne.
Réponse de le 15/06/2011 à 12:44 :
personne ne fera des "miracles" ! la mondialisation financière mise en place dès 1988 a montré ses "échecs" - le libéralisme radical de Sarko et de Barroso n'amène plus de croissance en europe : il fo autre chose sinon notre modèle social va dans un mur ! l'europe du sud se soulèvera d'ailleurs : après la Grèce ?
Réponse de le 16/06/2011 à 2:37 :
que voulez vous, après l'européanisation, la mondialisation qui nous guette depuis 1988, qui a déclenché ça? qui régnait à cette époque, qui manipulait les Français à coups de sondages ciblés et d'images subliminales, ce n'était pas M. Sarkosy ni M. Chirac à ce que je sache!
a écrit le 15/06/2011 à 9:26 :
au premier tour SARKOZY, LEPEN!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
a écrit le 15/06/2011 à 9:12 :
Notre petit roitelet a suscité l?adhésion de ceux qui, en 2007 voyaient en lui
Le libérateur de leurs frustrations inavouées. Le Fouquet?s ; les 4x4 ; les
Bagnoles de sport ; les yachts, ? c?était pour les classes moyennes désormais.
Ne craignez rien, il vous est toujours permis de le croire, notre candidat président
Bonimenteur vous les resservira comme « La minute de Mr Cyclopède » lors de
la campagne 2012. Etonnant, non !
Réponse de le 15/06/2011 à 10:00 :
Enfin... pour l'instant, sans même aborder le c?ur de l'affaire, ce que l'on constate surtout c'est que DSK, l'ex sauveur de la gauche, s'avère finalement bien plus dispendieux, bling-bling et irrespectueux des citoyens de base que Sarkozy. Alors quand le PS et ses membres seront capables de s'appliquer les bons conseils et les leçons de morales qu'ils prodiguent généreusement à leurs adversaires politiques à longueur d'années, ils retrouveront peut-être un peu de crédibilité.
Réponse de le 15/06/2011 à 13:30 :
Je n'ai pour ma part jamais considéré DSK comme un "sauveur" mais plutôt comme un "viveur".
a écrit le 15/06/2011 à 8:18 :
Bis repetita. Comme en 2007, en 2012 on aura le choix entre la peste et le coléra. Donc au deuxième tour, on ira à la campagne. Quand à son bilan, il n'y a qu'à regarder le niveau de vie des salariés et retraités de ce pays. Il ne cesse de se dégrader.
Réponse de le 15/06/2011 à 12:33 :
Vous êtres de mauvaise foi! Pour 2012 il va vous promettre des baisses d'impôts, des hausses de salaires et du pouvoir d'achat.....
a écrit le 15/06/2011 à 8:10 :
Aucune information sur les modalités de ce sondage (mode, taille, etc...). Donc article à négliger
Réponse de le 15/06/2011 à 11:18 :
STAMPLE FAIT PREUVE D'UN MANQUE DE CONNAISSANCES EN MATIERE DE SONDAGE EVIDENT
PARTICIPATION ET AVIS A NEGLIGER
a écrit le 15/06/2011 à 7:45 :
Comme tout président sortant, s'il arrive à fermer sa gu... sur les sujets brûlants, en jouant les pères de famille (!) rassurants plutôt que le va-t-en-guerre habituel, il repasse haut la main, contre Marine svp. Je parie cela, j'ai pas dit que c'était mon souhait, mais avec DSK hors jeux , ça va ramer à gauche.
Réponse de le 16/06/2011 à 2:42 :
sûr q'avec un 1er leader "présumé" délinquant sexuel et 1 second leader qui flirte avec la droite, ils ne sont pas encore près de passer, le PS,, et ce n'est pas Martine et ses addictions qui va relever le parti, quand à Ségo, elle continue à le ridiculiser, le FN, hélas , est plus dangereux mais les Français vont réagir à temps, du moins je l'espère!
a écrit le 15/06/2011 à 6:41 :
cela reste INCROYABLE? il faut qu'il se taise completement pour qu'il reprenne quelques points dans les sondages . Mais alors a quoi sert il notre " president" a faire bien dans le cadre! au fait vous avez vu Mr SARKOZY les americains ne prennent même plus position pour CH LAGARDE au FMI ? en fait a quoi servez vous la FRANCE aujourd'hui ( un ancien électeur 2007 de votre programme)
a écrit le 15/06/2011 à 6:19 :
N'importe quoi. 89% des français souhaitent son départ. C'était 83% il y à trois mois.
Réponse de le 15/06/2011 à 11:19 :
parce que vous vous fiez aux sondages vous? allez dans les cités, on ne votera pas Sarkozy ni Le Pen, allez dans les quartiers chics on ne votera pas PS ni Le Pen, allez dans les milieux glauques on ne votera pas Sarkosy ni PS, alors les sondages... ce n'est que de la manipulation comme 1 certain président qui utilisait des images subliminales, de la foutaise!
a écrit le 15/06/2011 à 5:54 :
un politicien habile!
J'espère que sa cote continue de remonter lorsque les candidats doivent s?affronter ouvertement. Un deuxième mandat est tout-à-fait envisageable.
a écrit le 14/06/2011 à 20:58 :
Ne vous inquiétez pas: Il va bien dire ou faire une nouvelle bétise .....
Réponse de le 15/06/2011 à 6:15 :
faut pas sans faire ONT EN VEUT PLUS il peut nous faire sont cinéma dehors sarko tu a assez fait ch???
Réponse de le 15/06/2011 à 8:20 :
Ton orthographe et ta grammaire sont abominables ;-)
Réponse de le 15/06/2011 à 11:21 :
@ "pleb" ce n'est rien de le dire, entièrement d'accord!
Réponse de le 15/06/2011 à 17:32 :
...et les arguments sont au même niveau que l'orthographe....bas, très bas...
a écrit le 14/06/2011 à 19:54 :
VAS PRENDRE T CONGES PATERNELLE ONT VEUX PLUS DE TOI
Réponse de le 15/06/2011 à 12:49 :
Il faudrait faire un sondage (une étude?) sur le niveau d'orthographe moyen des électeurs et leur sensibilité politique; cela donnerait une belle image de l'avenir de la France (surtout, j'aimerais savoir ce que cette étude donnera chez les électeurs du FN ;-)).
Réponse de le 15/06/2011 à 14:04 :
sardine84 va être déçu en 2012
Réponse de le 16/06/2011 à 2:47 :
@ "ttt" si l'on classait la parution des avis sur ce forum sur le niveau orthographique, il n'y aurait plus autant à lire, et probablement moins de "conneries"
a écrit le 14/06/2011 à 19:09 :
Tout ça c'est du vent, de la désinformation organisée, Sarko ? Les français ont été dupés.
Réponse de le 15/06/2011 à 6:19 :
oui , avant il nous la jouer avant les élections maintenant ont ai pas dupe de leurs cinéma
Réponse de le 15/06/2011 à 6:48 :
@ gigi, Vous n'en voulez plus je suis pret a le concevoir, le président a un style irritant, mais il est et il a été pragmatique. Il a mené un vrai politique protectrice de gauche pendant la crise et de vraies réformes structurelles de droite. Ce que propose la gauche n'est que mensonges: un retour de l'age de la retraite à 60 ans, de nouveaux emplois jeunes, réembauches de fonctionnaires et avec ceci une diminution de la dette, qui peut y croire ? Face au pragmatisme (certes irritant) du président il y a le dogmatisme du PS. Dans notre pays un vrai parti de gauche social démocrate manque cruellement, DSK hors jeu est une occasion manquée de faire évoluer le PS vers un peu plus de réalisme. A défaut il ne reste plus qu'à esperer la réelction de Sarko meme si l'enthousiasme ne sera pas aussi fort qu'en 2007.
a écrit le 14/06/2011 à 17:02 :
A mon avis les rêveurs de tous poils feraient bien de se méfier.Cet homme est un guerrier,un brave des braves ,qui ne craint pas le premier sang...On peut au moins lui accorder ces qualités..
Réponse de le 15/06/2011 à 12:50 :
C'est sûr, s'il a au moins une qualité, c'est de ne pas avoir froid aux yeux...
Réponse de le 16/06/2011 à 2:51 :
dommage qu'il se laisse encore 1 peu influencer par la gauche et par les magistrats, car la plus belle des réforme qui devrait aboutir, ce serait notre justice trop laxiste depuis 1981, et qui engendre de plus en plus de délinquants, cette justice devrait être durcie et ne laisser passer aucune faute de parcours, aucune remise de peine(créatrice de récidivistes)

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :