Psinet se lance dans le capital-risque avec un fonds d'investissement d'un milliards de dollars

 |  | 420 mots
Lecture 2 min.
/>L'activité de capital-risque ne semble plus réservée aux fonds d'investissement spécialisés comme Softbank ou Atlas Ventures. Des groupes industriels de plus en plus nombreux mettent en place leur propre fonds, afin de bénéficier d'une part des gigantesques valorisations actuellement constatées dans le secteur Internet, et d'autre part de nouveaux débouchés leur permettant de vendre leurs produits et services aux start-ups soutenues.Ainsi IBM a-t-il créé en janvier dernier un fonds de 500 millions de dollars, afin de soutenir des start-ups positionnées sur l'eCommerce b-to-b, dans lesquelles le constructeur compte prendre des participations. De la même manière, Sun Microsystems et Arthur Andersen ont mis en place des fonds d'un montant respectif de 200 millions de dollars et de 500 millions de dollars.C'est avec un montant beaucoup plus important que le fournisseur de services Internet américain PSINet se lance à son tour dans le capital-risque. La société vient de lancer PSINet Ventures, un fonds d'investissement doté de 1 milliard de dollars. « PSINet soutiendra des fournisseurs de services Internet (application, contenu et infrastructures), ainsi que des fournisseurs de solutions eCommerce et des incubateurs. Ces investissements pourront améliorer les compétences technologiques et la puissance financière de PSINet », déclarent les responsables du groupe américain, qui a déjà investi dans de nombreuses entreprises, comme Metrocall, Lucent Technologies ou Software.com. « Avec PSINet Ventures, nous souhaitons introduire de nouvelles idées et de nouvelles sociétés sur le marché, afin de soutenir notre stratégie commerciale et de disposer des meilleures innovations technologiques », explique William Schrader, président de PSINet.Afin de s'assurer de nouveaux débouchés, PSINet a créé parallèlement un programme permettant aux start-ups soutenues d'acheter les services de PSINet tels que l'hébergement de sites. Plutôt que de faire payer ses services, PSInet préfère prendre des parts du capital de la société cliente. PSInet est aujourd'hui présent dans 800 villes de 26 pays. En France, le groupe a procédé à l'acquisition de quatre FAI : Calvacom en 1997, puis Satelnet et Planete.net en 1999, et enfin PacWan en janvier dernier.Pour le troisième trimestre 1999, PSINet a réalisé un CA de 140,6 M$, soit une augmentation de 108 % par rapport à la même période en 1998. Le jour de l'annonce du lancement de PSINet Ventures, l'action de la société a fait un bond de 23,87 % à 48 dollars sur le Nasdaq. Une bonne nouvelle pour PSINet, car le titre accuse une perte de 22,27 % depuis le 1er janvier.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :