La croissance des courtiers en ligne européens a nettement ralenti fin 2000

Le ralentissement de la croissance n'empêche pas le développement de nouveaux services chez les courtiers en ligne, souligne le cabinet d'études spécialisé BlueSky International dans sa dernière étude sur le secteur. La progression du nombre de nouveaux comptes ouverts par l'ensemble des acteurs du secteur a chuté au second semestre de 2000, montre l'étude, passant de 200% sur les six premiers mois de l'année à 30% seulement sur les six derniers. Pour les leaders, le ralentissement est encore plus net, passant de 234 à 8% pour Comdirect, de 185 à 17% pour Consors Allemagne ou encore de 826 à 24% pour Consors France. Face à ce ralentissement confirmé, les courtiers développent donc de nouveaux services, destinés à élargir leur gamme de produits et surtout à attirer une part croissante du patrimoine de leurs clients existant, extime BlueSky, qui étudie régulièrement 700 sites de courtage sur les huit principaux marchés européens (Royaume-Uni, France, Allemagne, Suisse, Espagne, Italie, Belgique et Pays-Bas). Pour Suzan Nolan, présidente de BlueSky, "le défi, pour les courtiers en ligne, consiste à attirer les 80% des avoirs disponibles de leurs clients existants qui peuvent soit être déposés dans d'autres comptes chez leurs concurrents, soit ne pas être investis en ligne, ainsi qu'à attirer les 80% des investisseurs qui n'investissent pas encore en ligne".Le cabinet souligne la multiplication des nouveaux supports d'investissement chez les courtiers en ligne, comme les trackers (fonds indiciels cotés reproduisant l'évolution d'un indice boursier) ou l'assurance-vie, mais également l'apparition de nouveaux canaux d'information, comme les interviews vidéo. Le classement du Top 15 des courtiers en ligne européens publié par BlueSky classe en tête les trois leaders du marché allemand, Comdirect, Consors et Brokerage 24. Le premier français, Self Trade (filiale de DAB), est à la onzième place.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.