Nouveau plancher annuel en clôture pour le CAC 40

Après Yahoo, Intel et Cisco, l'alerte aux résultats lancée par Ericsson a précipité la Bourse de Paris dans une nouvelle séance de forte baisse. L'indice CAC 40 a fini la journée en baisse de 2,36% à 5.242,40 points, son plus bas niveau de clôture depuis le 24 novembre 1999, alors que le Nasdaq dévissait sous les 2.000 points pour la première fois depuis décembre 1998 (-4,70% à 1.956,25 points). Le Nouveau marché a de son côté plongé de 3,69% à 2.089,57 points. Les autres places continentales ne sont pas parvenu à endiguer le courant vendeur. A Francfort, le DAX abandonnait 2,28% à 6.062,84 points vers 17 heures. Plus au Sud, Milan a plongé de 2,36% à 5.242,40 points. Outre-Manche, Londres a reculé de 1,53% à 5.826,5 points. A la Bourse de Paris, les TMT ont une fois encore payé le plus lourd tribut. Plus forte baisse de l'indice, Alcatel a chuté de 7,67% à 39,24 euros, suite à la nouvelle alerte aux résultats lancée par son concurrent Ericsson.Les éditeurs de jeux vidéo ont broyé du noir après les ventes catastrophiques de Kalisto. La société bordelaise, qui a annoncé un chiffre d'affaires près de 10 fois inférieur à ses objectifs, prévoit une perte de 27 millions d'euros en 2000. Dans la foulée, Infogrames Entertainment a plongé de 10,18% à 15 euros à la veille de la publication de ses résultats semestriels et UbiSoft de 9,62% à 34,30 euros. Les médias n'ont pas échappé à la morosité ambiante. Ainsi, Vivendi Universal a lâché 2,82% à 69 euros, en dépit d'excellents résultats. Pour la première présentation de ses comptes depuis sa fusion en décembre avec Seagram, le groupe de Jean-Marie Messier a publié vendredi un bénéfice consolidé à 2,3 milliards d'euros, en hausse de 60%, pour des ventes de 41,8 milliards d'euros. En revanche, Vivendi Environnement, sa filiale à 72%, s'est octroyé 3,36% à 47,70 euros. Victoire Multiméd
Replay - Transition Forum 2022

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.