American Express fait les frais du marasme dans le secteur des voyages

Il n'y aura pas eu de miracle au quatrième trimestre pour American Express. Durement touché par la récession aux Etats-Unis et les attentats du 11 septembre, le groupe a enregistré une chute de 56% de son bénéfice net à 297 millions de dollars au quatrième trimestre, soit 22 cents par action. Ce résultat est en ligne avec les attentes des marchés. Ce bénéfice tient compte d'une provision de 279 millions de dollars passée par American Express afin de couvrir ses frais de restructuration et des milliers de licenciements (lire ci-contre). L'année écoulée aura vu American Express se séparer d'un salarié sur six. Sur l'ensemble de l'exercice, le bénéfice net du groupe a reculé de 53% à 1,311 milliard de dollars. Commentant ces résultats, Kenneth Chenault, PDG du groupe, a estimé que ces chiffres reflétaient "la faiblesse généralisée de l'économie tout au long de l'année et le fort ralentissement des dépenses de consommation, des voyages d'affaires et des activités d'investissement après les attaques terroristes du 11 septembre".Les attentats ont provoqué des annulations en masse de voyages de vacances ou de voyages d'affaires, touchant de plein fouet les métiers de la société financière de New York, qui émet des cartes de crédit pour les entreprises et les particuliers et assiste les entreprises pour tout ce qui touche aux voyages. La récession a par ailleurs grevé les dépenses de consommation, et par contrecoup le volume des achats par carte bancaire. Mesuré par les factures de cartes bancaires, ce volume s'est contracté de 6% chez American Express, à 74,4 milliards de dollars au quatrième trimestre, avec une facture moyenne de 1.897 dollar par titulaire contre 2.113 dollars un an auparavant.Pour l'avenir, la direction d'American Express voit certes une progression des volumes, mais Kenneth Chenault préfère rester prudent et prévoit que l'économie restera faible durant toute l'année 2002. latribune.f

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.