La Bourse de Paris reste au-dessus des 3.500 points

 |  | 763 mots
La Bourse de Paris termine quasiment inchangée. Le CAC 40 cède 0,03% à 3.502,04 points. Il s'agit tout de même de la deuxième clôture consécutive au-dessus des 3.500 points. Ce matin, l'indice parisien a touché un nouveau pic annuel à 3.525,80 points. A New York, le Dow Jones avance de 0,13% à 10.261 points mais le Nasdaq recule de 0,39% à 1.948 points. A Londres, le Footsie gagne 0,34% à 4.412 points et, à Francfort, le Dax progresse de 0,71% à 3.898 points. Sur le marché des changes, l'euro se replie à 1,2377 dollar.Les marchés ont suivi des mouvements erratiques en raison de l'arrivée à échéance de nombreux contrats futures et d'options sur indices, tant en Europe qu'aux Etats-Unis. Sont notamment concernés, les indices SMI, Footsie, DJ Stoxx et Dax, tandis que New-York connaît sa journée des "quatre sorcières".Sur le plan économique, les prix à la consommation ont bien augmenté de 0,1% en France le mois dernier, portant le taux d'inflation à 2,3% sur un an. En Allemagne, les prix à la production sont restés stables en novembre, faisant ressortir une hausse de 2% sur douze mois. Enfin l'excédent commercial de la zone euro s'est accru à 9,7 milliards d'euros en octobre, contre 9,2 milliards en septembre.Pinault-Printemps-Redoute perd 1,55% à 76,00,5 euros après avoir gagné jusqu'à 0,81%. Gucci, sa filiale à près de 70%, a dégagé au troisième trimestre un résultat d'exploitation, avant amortissement des survaleurs et des marques et dépenses de restructuration, en hausse de 17% à 90,9 millions d'euros. Le chiffre d'affaires progresse de 4,9% à 373,1 millions d'euros (+12,8% à taux de change constant). Concernant le quatrième trimestre en cours, le couturier italien indique que la performance continue à être "extraordinaire", ce qui devrait permettre de réaliser "d'excellents résultats sur le reste de l'année". LVMH s'adjuge en revanche 1,06% à 56,95 euros, profitant de la baisse de l'euro, tout comme Thomson (+2,91% à 16,97 euros) ou Thales (+1,79% à 26,75 euros).Axa s'apprécie de 1,39% à 16,72 euros. Alliance Capital Management, filiale américaine de gestion de fonds de l'assureur, va payer 250 millions de dollars de dédommagements à des investisseurs lésés par des pratiques de marchés interdites, ont annoncé Alliance Capital et la Securities and Exchange Commission. Interrogé sur la radio BFM, le président du directoire d'Axa, Henri de Castries, a estimé que l'affaire Alliance Capital est aujourd'hui terminée, et se dit confiant dans une issue favorable à son offre de rachat sur l'assureur new-yorkais Mony.Crédit Agricole prend 1,17% à 18,95 euros. La Réserve fédérale américaine a annoncé que le Crédit Lyonnais avait accepté de payer 100 millions de dollars pour mettre un terme aux accusations de violation de la législation américaine sur les compagnies d'assurance dans le cadre du rachat d'Executive Life.Total perd 1,03% à 143,70 euros. Selon le quotidien russe Vedomosti, le groupe envisage de racheter Sibneft pour 12 milliards de dollars, lequel a annulé son projet de fusion avec Ioukos. Total et Sibneft se refusent à tout commentaire.Parmi les valeurs technologiques, Alcatel cède 0,10% à 10,34. Cap Gemini recule de 0,22% à 36 euros. La presse allemande rapporte que le parquet de Munich a ouvert une enquête pour soupçons de corruption concernant des responsables de la filiale allemande du groupe. Le directeur général du groupe de services informatiques a quant à lui annoncé aux actionnaires qu'il tablait sur une croissance de son chiffre d'affaires l'an prochain. STMicroelectronics perd 1,52% à 21,45 euros. Semiconductor Equipment and Materials International (SEMI) a pourtant annoncé que les commandes d'équipements pour les semi-conducteurs reçues par les fabricants nord-américains avaient progressé de 7% sur un mois en novembre, et de 20% sur un an. En revanche, Sagem progresse de 2,58% à 85,35 euros. Les actionnaires du groupe d'électronique ont approuvé la fusion-absorption des filiales Coficem et Sagem International. Une opération destinée à simplifier les structures du groupe et à doper ses résultats.Kaufman & Broad s'octroie 2,54% à 24,25 euros. Le promoteur immobilier a annoncé une progression de 13,2% de son bénéfice net 2003 à 35,4 millions d'euros. Le résultat d'exploitation ressort à 72,5 millions, en hausse de 10,3%. Le chiffre d'affaires affiche une croissance de 11,1% à 788,2 millions d'euros. Le groupe ajoute que les perspectives de l'activité logements "se présentent favorablement pour 2004".Sans nouvelle des négociations avec les banques, les investisseurs, en particulier les fonds spéculatifs, mettent de nouveau Rhodia sous pression. Le titre du chimiste chute de 8,75% à 2,92 euros.Deux fortes déceptions. Wavecom dévisse de 19,48% à 10,50 euros à la suite d'un nouvel avertissement sur chiffre d'affaires. Le fabricant de modules pour téléphones mobiles a prévenu que son chiffre d'affaires du quatrième trimestre serait compris entre 57 et 63 millions d'euros, contre 70 à 78 millions précédemment estimés. Enfin, au Nouveau marché, High Co plonge de 25,33% à 7,84euros, affecté par son "profit warning".Olivier Pinaud Copyright Invest

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :