Euronext soigne ses marges

La "maîtrise des coûts": tel a été le maître mot chez Euronext l'an passé. Et cela s'est révélé payant. Car si les produits d'exploitation ont stagné (-0,6%, à 991 millions d'euros), les charges d'exploitation ont pour leur part reculé de 5,5%, à 717,4 millions d'euros. Parmi les principaux postes, les coûts informatiques ont été réduits de 1% et les frais de personnel de 9,7%. Conséquence: le résultat d'exploitation (avant goodwill) a fait un bond en avant de 15,1%, à 273,7 millions d'euros.Ce chiffre, ressorti dans le haut des attentes du marché, a bien entendu dopé la marge d'exploitation de l'opérateur des places de Paris, Amsterdam, Bruxelles et Lisbonne. De 23,9% en 2002, elle a grimpé à 27,6%, bien au-delà de ce qu'espérait le marché et des 27% ambitionnés jusqu'alors par le groupe lui-même.Il n'en est en revanche pas de même dans le bas du compte de résultat. Le bénéfice net, bien qu'en hausse de 27,4% (211,8 millions d'euros), est en effet inférieur aux 278 millions anticipés par le consensus Reuters. Toutefois, il faut reconnaître qu'il a été soumis à de très nombreux éléments non-récurrents, positifs (comme le gain de 137,9 millions lié à la fusion LCH-Clearnet), mais aussi négatifs (telle un perte de 47,1 millions sur l'investissement dans Euroclear).Concernant 2004, la bonne surprise de 2003 (en termes opérationnels) n'a pas amené le groupe à revoir à la hausse ses ambitions. Il maintient viser un chiffre d'affaires de 880 millions d'euros et une marge opérationnelle de 27% (hors Clearnet).Pour y parvenir, "nous poursuivrons en 2004, l'amélioration de nos services de négociation et de notre offre tarifaire", a déclaré le président du directoire Jean-François Théodore. L'un de ses objectifs est notamment d'aller séduire des clients outre-Manche puisque Euronext veut proposer des services sur une centaine d'actions du Footsie. "Nous en dirons davantage sur cette initiative bientôt", a promis Jean-François Théodore.En fin de journée, l'action lâche 2,91%.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.