Proche des 3.700 points

Le marché parisien termine la semaine sur une note positive. Le repli des cours du pétrole et les nouvelles créations d'emplois aux Etats-Unis rassurent les investisseurs. A la clôture, le CAC 40 gagne 1,22% à 3.698 points. A Londres, le Footsie prend 0,43% à 4.454 points et, à Francfort, le Dax s'adjuge 1,14% à 3.961 points. Côté statistiques, les commandes à l'industrie ont progressé de 2,5% en avril en Allemagne, soit une croissance de 7,4% sur un an, tandis que, dans la zone euro, les ventes au détail ont rebondi de 1,3% en avril, après deux mois de baisse consécutives. Outre-Atlantique, le département du Travail a annoncé que l'économie américaine avait créé 248.000 emplois non agricoles en mai, contre 346.000 (révisé de 288.000) en avril et 216.000 anticipés par le consensus établi par Reuters.Le cours du brut léger américain (WTI) cède 93 cents à 38,55 dollars le baril au lendemain du relèvement des quotas de l'Opep et de l'annonce d'une hausse des stocks d'essence aux Etats-Unis la semaine dernière. A Londres, le baril de Brent baisse de 82 cents à 35,91 dollars. L'euro se renforce face au billet vert, à 1,2242 dollar.France Télécom gagne 0,66% à 19,83 euros. Le groupe envisage de faire coter les Pages Jaunes très prochainement. Dans le document de base publié par la société en vue de son introduction en Bourse, la filiale annuaires annonce tabler sur une croissance moyenne de 4% à 6% de son chiffre d'affaires chaque année entre 2004 et 2006. Pages Jaunes France anticipe par ailleurs un résultat d'exploitation avant amortissements de 400 millions d'euros.Parmi les valeurs, Michelin signe la meilleure performance de l'indice avec un gain de 4,23% à 42,09 euros. Le groupe a annoncé le départ en retraite ou en pré-retraite de 6.000 salariés alors que 3.100 postes seront remplacés.STMicroelectronics progresse de 2,01% à 18,26 euros, soutenu par les prévisions d'Intel. Le premier fabricant mondial de semi-conducteurs table désormais sur un chiffre d'affaires compris entre 8 et 8,2 milliards de dollars au deuxième trimestre, contre 7,6 à 8,2 milliards précédemment estimés. Les autres valeurs technologiques sont également bien orientées, Alcatel gagne 1,41% à 11,51 euros et Thomson 3,2% à 15,82.Vivendi Universal s'apprécie de 1,63% à 21,79 euros. Son président, Jean-René Fourtou, devait se rendre à Bercy aujourd'hui pour tenter de bénéficier du régime du bénéfice mondial consolidé, plus favorable sur le plan fiscal.Adecco avance de 3,72% à 41,8 euros. Le numéro un mondial du travail temporaire a dégagé un bénéfice net de 30 millions d'euros au premier trimestre, en baisse de 53%. Le bénéfice d'exploitation ressort à 59 millions d'euros, contre 112 millions un an plus tôt, et à 96 millions avant amortissements et frais d'audit. Par ailleurs, John Bowmer, le président exécutif du groupe, a annoncé qu'il renonçait à ses fonctions à compter de mai 2005.Carrefour engrange 1,64% à 40,27 euros. Le président du groupe s'est engagé à faire baisser les prix dans ses magasins, comme l'a demandé hier Nicolas Sarkozy aux distributeurs et aux industriels. Casino progresse de 2,38% à 73,2 euros et Pinault-Printemps-Redoute de 1,66% à 85,60 euros après avoir versé son dividende (2,4 euros net) ce matin.Publicis s'apprécie de 1,74% à 24,54 euros. Le géant américain du logiciel Oracle a confié à Starcom, filiale du groupe français, son budget de communication, rapporte l'agence Bloomberg. Le budget annuel est compris entre 40 et 50 millions de dollars.Nexans s'adjuge 4,44% à 28,20 euros. Après un bon début d'année, le fabricant de câbles a confirmé ses objectifs de résultats pour le premier semestre, à savoir un chiffre d'affaires en hausse de 4% à 5% à périmètre et taux de change constants et une marge opérationnelle voisine de 2,6%, contre 1,9% il y a un an.Inter Parfums s'octroie 7,91% à 59,35 euros. Fortis a relevé sa recommandation sur le titre de "conserver" à "achat". Le distributeur et Lanvin ont entamé des négociations exclusives en vue d'un accord de licence à long terme pour la création, le développement et la distribution de parfums sous la marque Lanvin.Enfin, Nestlé perd 0,32% à 214,7 euros après une rumeur d'OPA peu probable du groupe sur l'américain General Mills. Johan Deschamps Copyright Invest

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.