Fin de séance mouvementée, Michelin chute de 7%

 |  | 773 mots
Lecture 4 min.
Séance de consolidation à Paris. Après avoir gagné 1,27% hier, le marché parisien a abandonné 0,56% ce soir, accentuant son recul en toute fin de séance alors qu'Al Qaida revendiquait l'attaque contre l'hôtel des journalistes étrangers à Bagdad.Finalement, le marché parisien termine la séance sous les 4.400 points à 4.396,99 points, au plus bas de la séance. A Londres, le Footsie perd 0,49% et, à Francfort, le Dax recule de 0,59%. L'échéance novembre sur le brut léger américain, en repli tout au long de la journée, bondit finalement de plus d'un dollar à 61,35 dollars le baril à la veille des statistiques pétrolières américaines hebdomadaires.L'indice de confiance des consommateurs américains, tel que calculé par le Conference Board, a reculé à 85 en octobre, contre 87,5 (révisé de 86,6) en septembre. Les ventes de logements anciens sont restées stables en septembre aux Etats-Unis, au rythme annualisé de 7,28 millions d'unités, selon les chiffres publiés par l'Association nationale des agents immobiliers.En Europe, la progression de l'indice Ifo du climat des affaires en Allemagne, au plus haut depuis cinq ans, a eu pour effet indirect de faire remonter l'euro au-dessus de 1,20 dollar à 1,2098 dollar précisément. Le billet vert avait pourtant bénéficié de l'annonce de la nomination de Ben Bernanke à la tête de la Fed où il succédera à Alan Greenspan en janvier (lire). Du côté des valeurs, Michelin dévisse de 7,74% à 45,99 euros. Le géant du pneumatique a revu en baisse sa prévision de marge opérationnelle pour l'ensemble de l'exercice 2005, désormais attendue " au moins aussi bonne " qu'en 2004, contre une hausse précédemment prévue. BNP Paribas a dégradé le titre de " surperformance " à " neutre " et Citigroup a abaissé son objectif de cours de 55 à 50 euros, tout en maintenant son opinion à " conserver ". L'Oréal abandonne de 2,86% à 61,15 euros. Le numéro un mondial des cosmétiques a fait état d'une croissance de 7,1% de son chiffre d'affaires du troisième trimestre à 3,58 milliards d'euros (+5% en comparable). Pour l'ensemble de l'exercice, L'Oréal table sur une croissance de 5% à 6% de son chiffre d'affaires en données publiées, et sur une progression d'au moins 10% de son bénéfice par action. SG Securities est passé de " achat " à " conserver " sur le titre.En hausse, Alcatel progresse de 1,43% à 10,61 euros dans le sillage de la hausse de 1,61% du Nasdaq. Le britannique Marconi a annoncé la vente de la plupart de ses actifs au suédois Ericsson pour 1,2 milliard de livres. Alcatel était candidat à la reprise des actifs mis en vente par Marconi. Capgemini monte de 0,71% à 31 euros.Dassault Systèmes avance de 2,46% à 43,74 euros. L'éditeur de logiciels de conception assistée par ordinateur a dégagé un résultat net avant coûts d'acquisition de 38 millions d'euros au troisième trimestre, en hausse de 18%. Sur cette même base, le résultat d'exploitation progresse de 10% à 50,8 millions d'euros. Le chiffre d'affaires s'apprécie de 14% à 213,8 millions d'euros. Le groupe a relevé ses prévisions pour l'ensemble de 2005 et table désormais sur un chiffre d'affaires compris entre 930 et 935 millions d'euros, contre 910 à 915 millions précédemment, et sur un bénéfice net par action de 1,56 à 1,58 euro.Nexans s'apprécie de 0,94% à 39,75 euros. Le spécialiste des câbles a réalisé un chiffre d'affaires de 1,13 milliard d'euros au troisième trimestre à cours des métaux constants, en hausse de 16% (+4,3% à périmètre, taux de change et nombre de jours ouvrés comparables). Le président du groupe précise que cette performance nous " conforte dans l'atteinte de nos objectifs annuels ".Belle journée également pour Ipsos qui s'illustre sur le SRD avec un gain de 4,38% à 100 euros. Le spécialiste des sondages a annoncé que les 1.250.000 titres nouvellement créés ont déjà trouvé preneur auprès des investisseurs institutionnels, le livre d'ordres ayant même été couvert plus de deux fois dans la matinée. Le prix a été fixée à 92 euros par action. Vivendi Universal recule de 1,05% à 25,44 euros. Le groupe a procédé à l'annulation anticipée de la structure dérivée portant sur 5% du capital de Veolia Environnement. Dans le cadre de ce dénouement, la Société Générale sera amenée à céder 4,5% du capital de Veolia correspondant à la couverture du dérivé par le biais d'un placement accéléré (lire). Le placement s'est fait à 34,2 euros, de source bancaire. Veolia Environnement lâche 1,67% à 34,22 euros.Enfin, Eutelsat a abaissé la fourchette indicative de prix pour son introduction en Bourse, jugée trop élevée par le marché. Le prix de l'action sera fixé entre 12 et 13,80 euros. L'opérateur de satellites proposait initialement une fourchette de 15,25 à 17,75 euros par action.Johan Deschamps Copyright Invest

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :