Thales et DCN scellent leur rapprochement

 |   |  136  mots
Le groupe d'électronique militaire et professionnelle prend 25 % du capital des chantiers navals militaires publics français qui ont, entre autres, fabriqué le porte-avions nucléaire Charles de Gaulle (photo).

Les dirigeants de DCN (ex-direction des constructions navales), de Thales et les représentants de l'Etat français annoncent ce mardi avoir signé l'accord de rapprochement entre les deux groupes dont le principe avait été annoncé le 15 décembre 2005.

Thales prend une participation de 25% au capital de DCN, jusqu'ici entièrement détenu par l'Etat, en échange de l'apport aux chantiers navals militaires publiques français.de l'essentiel des activités navales du groupe d'électronique professionnelle.

Ce "regroupement majeur" des activités du domaine naval de défense en France, "s'inscrit dans la perspective de la constitution d'un pôle naval de défense européen dans lequel DCN aura un rôle actif à jouer", indiquent les deux groupes industriels et les ministères de l'Economie et de la Défense dans un communiqué commun.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :