Nouveau poste à pourvoir à la Caisse des dépôts après le départ de Philippe Auberger

 |   |  243  mots
Alors que le successeur de Francis Mayer, décédé en décembre, n'a toujours pas été désigné, la nomination de Philippe Auberger au comité monétaire du conseil général de la Banque de France l'oblige à quitter son poste de président de la commission de surveillance de la Caisse des dépôts.

Le député UMP Philippe Auberger a été nommé membre du comité monétaire du conseil général de la Banque de France par le président de l'Assemblée nationale Jean-Louis Debré, indique ce vendredi l'entourage de Jean-Louis Debré.

Cette nouvelle fonction étant incompatible avec un mandat parlementaire, Philippe Auberger va devoir démissionner de son siège de député de l'Yonne et donc quitter son poste de président de la Commission de surveillance de la Caisse des dépôts (CDC), qu'il occupait depuis 2002.

Privée de directeur général depuis le décès de Francis Mayer le 9 décembre 2006, l'institution financière publique qui est en particulier le gestionnaire de référence de l'épargne et des retraites des Français ainsi que le numéro 1 du financement social, se retrouve ainsi avec un nouveau problème de succession. Pour le poste de directeur général, désigné pour cinq ans, les noms les plus souvent évoqués restent ceux de Frédéric Salat-Barroux et Maurice Gourdault-Montagne, mais aucune décision n'a encore été prise.

Pour celui de président de la commission de surveillance, il pourrait s'agir de Pierre Hériaud, l'autre député (Loire-Atlantique) de la majorité membre de la commission de surveillance. Il serait alors élu par la commission, "au plus tard lors de sa réunion ordinaire du 7 mars", selon des informations parues ce vendredi dans "Le Figaro".

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :