Profits en berne et restructuration pour Sony Ericsson

Le groupe Sony Ericsson a publié ce vendredi un bénéfice net en chute de 97% pour le deuxième trimestre 2008. Il a annoncé la suppression de 2.000 emplois. Un plan de restructuration visant 300 millions d'euros d'économies.

Pour son deuxième trimestre 2008, le fabricant de téléphones mobiles Sony Ericsson, a vu son bénéfice net s'effondrer de 97% à 6 millions d'euros contre 220 millions un an plus tôt. Le groupe nippo-suédois accuse également une perte opérationnelle de 2 millions d'euros alors qu'un an plus tôt, il générait 315 millions d'euros de bénéfice. En terme de marge opérationnelle, celle-ci recule et passe de 10,1% du chiffre d'affaires au deuxième trimestre 2007 à une marge négative de 0,1%.

Dans le même temps, le chiffre d'affaires baisse de 9,4% à 2,82 milliards d'euros. Le nombre d'appareils vendus sur cette période a baissé de 2% à 24,4 millions. Quant au prix de vente moyen, il a décliné à 116 euros contre 125 euros un an plus tôt. Le groupe explique cette baisse par la vente d'un plus grand nombre de téléphones à bas prix et à une concurrence plus vive dans le secteur des modèles haut de gamme. Sony Ericsson détiendrait toujours 8% de parts de marché pour le deuxième trimestre, inchangé par rapport au trimestre précédent.

Conséquence de ces mauvais résultats, le groupe a annoncé la mise en oeuvre d'un plan de restructurations destiné à réduire ses coûts opérationnels. "Notre objectif est de réduire les dépenses opérationnelles de 300 millions d'euros par an avec un plein effet attendu dans l'année", a précisé Dick Komiyama, le PDG du groupe dans le communiqué publié par le groupe. Parmi les mesures évoquées, Sony Ericsson a annoncé la suppression de 2.000 emplois dans le monde au cours de l'année, soit près de 17% des effectifs du groupe.

Pour le patron, "Les mesures que nous prenons sont destinées à faire de Sony Ericsson une entreprise plus réactive, plus agile, et plus rentable, capable de continuer à créer des produits innovants qui séduisent les consommateurs".

Pour 2008, le groupe se montre optimiste et prévoit une augmentation d'environ 10% de ses ventes en volume. En 2007, le fabricant avait écoulé 1,1 milliard d'appareils.

Des nouvelles appréciés par les investisseurs. A la Bourse de Stockholm, le titre Ericsson était en hausse de près de 2% à 71 couronnes dans l'après-midi. Mercredi soir à la clôture, l'action avait grimpé de 6,24%.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.