Alain Bernard champion olympique, la France dans le Top 10

 |   |  819  mots
Grosse émotion ce jeudi avec le titre olympique pour le nageur Alain Bernard. Il devient le troisième champion olympique de la natation française. Hugues Duboscq décroche, lui, encore la médaille de bronze sur le 200 brasse. La grosse surprise française vient du gymnaste Benoît Caranobe qui s'adjuge contre toute attente la médaille de bronze au concours général individuel. Grâce à ces nouveaux exploits, la France entre dans le Top 10 du classement des médailles, à la huitième position.

C'est une journée olympique comme on les aime, avec exploit sportif et grande émotion à la clé. Après le lutteur Steeve Guénot hier, c'est au tour d'Alain Bernard de goûter au bonheur d'un titre olympique. Très attendu, le nageur s'est imposé ce jeudi matin sur la distance phare de la natation, le 100 mètres nage libre, battant son grand rival, l'Australien Eamon Sullivan. Alain Bernard devient ainsi le troisième nageur français à accéder à la plus haute marche du podium.

La natation française a aussi la couleur du bronze ce jeudi, avec une performance de taille pour Hugues Duboscq qui prend la troisième place sur 200 mètres brasse, après déjà une médaille de bronze sur le 100 mètres brasse. Le nageur améliore même son record de France.

En revanche, déception pour le relais 4x200 filles qui avait battu un record olympique et d'Europe en série. Les filles (Balmy, Etienne, Mongel, Muffat) ont terminé seulement à la cinquième place. Pour Aurore Mongel, engagée également seule sur le 200 mètres papillon, il n'y a pas eu de miracle: la Française finit à la sixième place.

Mais la compétition olympique réserve aussi de belles surprises, comme seuls les Jeux savent le faire. Le gymnaste Benoît Caranobe a ainsi surpris tout le monde en s'adjugeant la médaille de bronze du concours général individuel très disputé. Un véritable exploit. Cela faisait depuis 1920 qu'aucun Français n'avait décroché une médaille dans le concours général!

Le programme de la journée et les chances de médailles

Espoir de médaille déçu en lutte, avec le Français Melonin Noumonvi qui échoue au pied du podium. Le lutteur a pourtant réalisé une grosse performance en éliminant le Russe Alexey Mishin, champion olympique et champion du monde, en repêchage du tournoi olympique.

Décevantes en individuelles, les sabreuses féminines, lauréates des deux derniers titres mondiaux, vont également tenter de décrocher le bronze par équipe, en affrontant les Etats-Unis. Le combat s'annonce compliqué quand on sait que les trois Américaines ont été toutes médaillées dans l'épreuve individuelle.

Cela va être compliqué aussi pour le duo Forgit-Braud, qualifié pour la finale du Canoe biplace. Les Français ont pris la cinquième place des demi-finales mais affichent 4 secondes de retard sur le troisième et 8 secondes sur les leaders. Ce ne sera donc pas facile de grimper sur le podium.

A noter que plusieurs disciplines ont été retardées ou reportées ce jeudi. C'est le cas des épreuves d'aviron au parc olympique de Shunyi, de l'ensemble des régates sur le plan d'eau de Qingdao et des rencontres de baseball et softball. De la pluie et du brouillard se sont en effet abattus sur Pékin, obligeant les organisateurs à revoir l'emploi du temps.

Du côté du tennis, nos Tricolores réalisent un beau parcours. Gaël Monfils aura fort à faire ce jeudi en quart de finale, en étant opposé au numéro trois mondial Novak Djokovic. Paul-Henri Mathieu aura lui comme adversaire en quart le Chilien Fernando Gonzalez

Dans le cube d'eau, Laure Manaudou fait son retour. En pleine crise après ses échecs en 400 mètres nage libre et 100 mètres dos, la nageuse va disputer les séries du 200 mètres dos.

L'athlétisme fait son entrée dans les Jeux vendredi

La discipline phare de l'olympisme démarre vendredi dans le célèbre stade "nid d'oiseau" de Pékin, qui a accueilli la cérémonie d'ouverture. Le "grand soir" résonera samedi avec la finale du 100 mètres messieurs.

Autre discipline qui apporte traditionnellement beaucoup de médailles à la France, celle de vitesse en cyclisme, notamment par équipes. Avec trois titres consécutifs de champions du monde, les vélistes Grégory Baugé, Kévin Sireau et Arnaud Tournant viseront la première place du podium dès vendredi soir.

Tableau des médailles, la France fait son entrée dans le Top 10

La bataille fait rage entre la Chine et les Etats-Unis qui se disputent la première place du classement. Les Etats-Unis, avec 33 médailles, devancent la Chine qui en compte 32. Mais le classement du CIO se base sur le nombre de médailles en or remportées, et là l'Empire du Milieu dépasse de loin le Nouveau Continent. La Chine totalise rien de moins que 20 titres olympiques, contre 10 pour les Etats-Unis (dont 5 pour le seul Michael Phelps).

Le Corée du Sud, grosse surprise de ces Jeux Olympiques, avec 13 médailles, dont 6 titres olympiques, reste en troisième position. La France, elle, fait une entrée fracassante dans le Top 10, en s'affichant en huitième position grâce à nos deux médailles en or. Au final, les Tricolores comptent 14 médailles à leur actif.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :