Les femmes ? Un atoût pour la compétitivité

Pierre Gattaz sera le 3 juillet le nouvel homme fort du MEDEF. Quelle place entend-il donner aux femmes dans son projet France 2020 ? Une place de premier ordre : pourquoi les entreprises se priveraient de talents pour être compétitives ?
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : Femmes Business - LExpansion)

Je "veux donner une impulsion forte à l'égalité professionnelle." Inivité au RDV Femmes & Business by L'Expansion, co-organisé par la lettre Femmes & Business by L'Expansion, Women'Equity et European Network for Women in Leardership, Pierre Gattaz, futur président du MEDEF, à compter du 3 juillet, a déclaré qu'il souhaite que son mandat marque un réel tournant en matière d'égalité hommes femmes à tous les niveaux de l'entreprise. Pourquoi en effet à l'heure du combat pour le retour à la compétitivité faudrait-il se priver des cerveaux qualifiés disponibles ?
Concrètement, il a ainsi annoncé vouloir poursuivre les actions initiées par Laurence Parisot et aller plus loin en actionnant le " Test Egalité " piloté par une Commission du Medef. Ce nouvel instrument aura pour mission de vérifier si les propositions ou les mesures, quel que soit le domaine, vont bien dans le sens du juste respect de la loi sur l'égalité professionnelle dans l'entreprise.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.