Delphine Ernotte-Cunci, la connectée !

 |   |  500  mots
Delphine Ernotte-Cunci, Directrice générale adjointe d'Orange France, prend la tête de France Télévision
Delphine Ernotte-Cunci, Directrice générale adjointe d'Orange France, prend la tête de France Télévision (Crédits : DR)
Centralienne au royaume des X-Télécoms, son nom a été cité pour prendre un jour la tête d'Orange. Delphine Ernotte-Cunci, nommée ce jeudi 23 avril présidente de France Télévision par le CSA gravit les échelons tout en s'impliquant pour la cause des femmes.

Plus encore que Stéphane Richard, le PDG d'Orange, c'est elle, Delphine Ernotte-Cunci, qui a incarné la solidité de l'opérateur historique pendant le tsunami Free Mobile en 2012, par sa capacité à tenir le choc face à l'arrivée fracassante du nouvel entrant qui a bousculé les acteurs en place. Affichant sa sérénité et sa détermination, toujours avec le sourire, la directrice exécutive d'Orange France a tenu fermement la barre de ce paquebot de 80.000 salariés, aux deux tiers fonctionnaires, tout juste remis de la terrible « crise des suicides. » Ce pur produit France Télécom, où elle est entrée en 1989 comme analyste financier, a su lui faire traverser ces turbulences, sans trop d'encombre, en soudant les équipes et en leur redonnant l'envie d'en découdre.

Orange : sous le signe du leadership au féminin

De quoi définitivement asseoir sa légitimité, elle, la centralienne au royaume des X-Télécoms. Au point que son nom se murmurait il y a quelques mois pour succéder à Stéphane Richard en cas d'empêchement judiciaire dans l'affaire de l'arbitrage Tapie-Adidas-Crédit lyonnais.

« Une femme PDG d'une boîte du CAC 40, ça aurait de l'allure », se prêtait à imaginer à l'époque un haut fonctionnaire à Bercy.

C'est d'ailleurs Stéphane Richard qui a propulsé cette femme de terrain plutôt discrète sans être effacée, accessible tout en gardant ses distances, au comité exécutif en 2010, en la nommant directrice adjointe d'Orange France avant de lui en confier l'entière responsabilité opérationnelle un an plus tard. Elles sont quatre femmes au comité exécutif sur douze membres. Delphine Ernotte-Cunci, qui porte le nom de ses parents et de son époux comédien (Marc Ernotte), ne transige pas sur la parité. Elle a d'ailleurs créé Innov'Elles, un réseau interne de femmes, et s'agace parfois du « sexisme ordinaire » auquel il lui arrive d'être confrontée dans une entreprise encore majoritairement masculine. Celle qui rêvait, petite fille, d'être archéologue, doit surtout son ascension à ses compétences, reconnues, son expérience de terrain et sa qualité d'écoute, mais elle cite volontiers le coup de pouce de Jean-Paul Cottet, à l'époque directeur d'Orange, qui lui a « changé la vie » professionnelle en lui donnant sa chance dans l'opérationnel. Et c'est Thierry Breton, alors PDG, qui l'a repérée parmi les hauts potentiels et lui a confié en 2004 une grosse direction régionale, Centre Val de Loire, alors qu'elle n'a pas 40 ans. Ayant pour mots d'ordre le pragmatisme, le respect et le collectif, cette mère de deux adolescents pilote aujourd'hui une entité générant quelque 20 milliards d'euros de chiffre d'affaires - cinq fois celui de Free. Très demandée, elle siège aussi aux conseils d'administration de Suez Environnement, de l'École Centrale Paris et de l'établissement artistique le 104. En accédant à la présidence de France Télévision, elle confirme les prédictions de ceux qui prédisaient son ascension.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 30/11/2014 à 12:48 :
C'est un publi reportage, il devrait être signalé en tant que tel.
Réponse de le 04/12/2014 à 18:36 :
Je ne vois pas le rapport avec de la pub pour la vente de services télécom et le leadership au féminin traité par cet article !!! Orange est en tête du palmarès des entreprises françaises les plus avancées pour l’égalité professionnelle, et fait aujourd’hui figure de modèle dans le paysage sociétal hexagonal… Et mondial! Parce qu’avec plus de 170 000 collaborateurs et collaboratrices réparti-es sur les cinq continents, Orange, qui a fait de la mixité un axe prioritaire et stratégique de son développement, engage quotidiennement chacun-e à œuvrer au quotidien pour une performance adossée à la diversité des talents. En témoignent les résultats du Challenge Mixité 2014 qui a vu des salarié-es et managers des quatre coins du monde récompensé-es pour leurs initiatives en faveur de l’égalité, de la mixité et du leadership au féminin.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :