Stéphane Richard fait le ménage à la tête de France Télécom Orange

 |   |  611  mots
Remaniement surprise à la tête de France Télécom Orange. L’opérateur a annoncé mercredi soir une série de nominations et trois départs du comité exécutif, au 1er mai prochain : Xavier Couture, le directeur de la communication, Jean-Philippe Vanot, le DG adjoint chargé de la qualité et de la responsabilité sociale d’entreprise (RSE), et Jean-Paul Cottet, le directeur exécutif chargé du marketing et de l’innovation, quitteront le « Com Ex » mais aussi leurs fonctions. Le PDG, Stéphane Richard, « remercie chaleureusement » ces deux derniers (âgé de 60 et 55 ans respectivement) pour « leur contribution exceptionnelle au développement de France Télécom depuis plus de 30 ans », indiquant qu’ils « continueront à servir le groupe dans les prochains mois. » En revanche, Xavier Couture, dont Stéphane Richard, « salue également le formidable travail accompli depuis son arrivée dans le groupe en 2008 et plus récemment à la direction de la communication », va quitter le groupe (lire le communiqué). « C’est à sa demande, ce n’est pas un départ conflictuel » assure-t-on en interne. Ses fonctions sont reprises par Béatrice Mandine, son adjointe, qui ajoutera ainsi la responsabilité de la marque à son arc et entre au comité exécutif (c’est la troisième femme).Promotion du « quadra » Vivek BradinathDans le même temps, Stéphane Richard promeut le quadra Vivek Badrinath, un X-télécoms brillant, qui était à la tête de la branche Entreprises (Orange Business Services, OBS), au poste de directeur général adjoint en charge d’un pôle très large regroupant « l’ensemble des ressources innovation, technologie et expérience client du groupe », y compris les réseaux et les systèmes d’information : « nous avions besoin d’un leader charismatique, qui puisse entraîner toute la chaîne de l’innovation, qui était trop complexe, et nos 6.000 chercheurs » explique un porte-parole. Thierry Bonhomme, qui était directeur exécutif, responsable des réseaux et de l’activité opérateurs ainsi que la R&D, le remplace aux commandes d’OBS. Stéphane Richard a donc un nouveau DG adjoint, à la place de Jean-Philippe Vanot, aux côtés de Delphine Ernotte Cunci (Orange France), Pierre Louette (secrétaire général, opérateurs France et achats groupe) et Bruno Mettling, le DRH qui récupère la communication interne. Le comité exécutif sera un peu resserré, avec deux membres de moins, soit douze au total (voir le comité exécutif actuel), dont Christine Albanel, à laquelle est confiée la RSE en plus de ses fonctions actuelles en matière d’événement, partenariats et solidarité. Les raisons de son maintien sont qualifiées de « mystérieuses » par certains en interne…Le show à l’américaine, illustration de l’innovation plus efficace d’Orange« L’innovation dans les réseaux et les services et l’expérience client sont au cœur du plan stratégique Conquêtes 2015. Ils sont des leviers de différenciation et de création de valeur déterminants », justifie le groupe dans son communiqué, à l’heure où les opérateurs se plaignent de la spirale low-cost du secteur. « La mise en place de nouveaux modes de fonctionnement interne a constitué une étape importante d’amélioration de l’efficacité de l’innovation du groupe » considère France Télécom, citant « le show Hello » comme « une première illustration concrète. » Il s’agit du show à l’américaine présenté en novembre dernier par Stéphane Richard lui-même, au cours duquel il avait notamment dévoilé la nouvelle Livebox. Le PDG avait indiqué qu’il souhaitait renouveler l’expérience tous les ans.  

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :