Rusal laminé en bourse

 |   |  304  mots
(Crédits : Gael Vautrin)
Pour son premier jour de cotation en Asie, l'action du géant russe de l'aluminium chute de plus de 10 %.

Il y a des jours comme ça. Alors que cela devait être une fête, le premier jour de cotation de Rusal a tourné à la bérézina. Le titre a dévissé de 10,56 % à Hong Kong ce matin. Cette déconvenue boursière n'est en soi pas une surprise si l'on sait que l'arrivée sur le marché hongkongais s'est faite aux forceps. Rien que cela : le dossier d'introduction a été recalé à trois reprises par les autorités boursières. En cause notamment, le manque de transparence du groupe sur la restructuration de sa dette ... Résultat, les investisseurs ne se sont pas bousculés au portillon pour la levée de fonds. Le groupe n'a recueilli que 17,4 milliards de dollars hongkongais, soit 1,59 milliard d'euros moins que les 1,8 milliard escomptés. Un signe avant coureur de la tendance boursière du jour.

 

Faut-il pour autant tirer des conclusions hâtives sur le marché des IPO censées reprendre en cadence cette année ? Pas obligatoirement. L'infortune de Rusal en bourse montre juste que si les investisseurs étaient prompts à avaler n'importe quoi l'an dernier, leur palais s'est affiné. Ils sont en soi devenus plus regardant sur la qualité. Outre l'image sulfureuse entretenue par le groupe, celui-ci est en pleine traversée du désert. Au vu des chiffres publiés pour sa double introduction, l'activité du groupe à 3,75 milliards de dollars sur les six premiers mois de 2009, laisse entrevoir une baisse de 50 % de son chiffre d'affaires sur 2009. Et si ce n'était que cela, à 2.000 dollars la tonne, l'aluminium se paie à l'heure actuelle chèrement alors que le marché devrait être en surcapacité en 2010 selon les spécialistes, la Chine ayant repris sa production plus vite que prévue. Bref, dossier et perspectives cumulés, le producteur d'aluminium sent en vérité le souffre pour les investisseurs.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :