WizTiVi fait son nid dans la télévision connectée

 |  | 334 mots
Lecture 2 min.
Copyright Reuters
La "start up" développe des nouvelles applications TV pour des sites de contenus et des chaînes de télévision.

WizzTiVi surfe sur la télévision connectée, qui consiste à brancher le petit écran à Internet, soit directement sur un téléviseur adapté, soit via une box ADSL. La "start up" propose aux chaînes de télévision, aux sites Internet ou aux services de vidéos à la demande de s'adapter à ce nouvel univers. En France, 7 millions de foyers ont la télé par ADSL, et WizTiVi prévoit de pouvoir toucher tous les foyers en 2016.

"Nous faisons une adaptation éditoriale des contenus que nous amenons vers les téléviseurs, sachant que la navigation est très différente de celle d'un PC", indique Daniel Scolan, le PDG de WizTiVi. Si nécessaire, WizTiVi développe un système de paiement.

Fondée en novembre 2007, la start-up a développé les services de télévision connectée d'Allociné, de Dailymotion, de l'INA ou des éditions Marc Dorcel. "Nous avons aussi développé pour Toshiba une plateforme d'échanges multi-équipements, qui propose des applications de diffusion vidéos, photos, connectée avec les réseaux sociaux", explique l'ancien responsable des relations investisseurs de Vivendi.

Côté chaîne de TV, WizTivi a notamment conçu des services interactifs associés au JT de France 2. Les télespectateurs étaient conviés à un vote dont le résultat apparaissait en surimpression du direct du journal. La société, en collaboration avec IBM, a développé une série d'applications au tournoi de tennis de Roland-Garros. Le téléspectateur pouvait par exemple faire apparaître pendant les matchs une série de statistiques et des fiches sur les joueurs. Il pouvait aussi choisir d'autres angles de vue, basculant ainsi sur d'autres caméras côté banc de touche ou adversaire. L'an passé, WizTiVi a enregisté un chiffre d'affaires de 2,2 millions d'euros, et compte plus que le doubler cette année. SFR dispose d'une large majorité du capital, mais WizTiVi, qui emploie 50 collaborateurs à temps plein, n'exclut pas de faire entrer de nouveaux partenaires. 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :