Forte baisse des Bourses en Asie

 |   |  238  mots
Dans le sillage de Wall Street vendredi soir, la Bourse de Tokyo a clôturé ce lundi en très net recul de près de 4%. La tendance est identique sur l'ensemble des places en Asie, plombées par des inquiétudes concernant le secteur financier.

La semaine démarre difficilement sur les marchés boursiers, avec de fortes baisses enregistrées sur les places asiatiques. La Bourse de Tokyo accuse ainsi une chute de 3,81% à 7.280 points à la clôture. L'indice Hang Seng de Hong Kong décroche pour sa part de 3,9% à 12.317 points. Séoul a dévissé de 4,16% en clôture et Sydney a terminé sur une chute de 2,82%. Seule épargnée, la Bourse de Shanghai gagne 0,51%.

En cause dans ces nets replis : les inquiétudes persistantes sur le secteur financier américain et  la récession aux Etats-Unis. Vendredi soir, Wall Street a fini dans le rouge, à son plus bas niveau depuis 12 ans, après l'annonce d'une nationalisation partielle de Citigroup et le recul beaucoup plus fort que prévu (-6,2%) du PIB américain au quatrième trimestre.

Ce lundi, on attend également le nouveau plan de sauvetage accordé à l'assureur AIG qui doit aussi publier des résultats annuels qui s'annoncent calamiteux (voir article par ailleurs). Les investisseurs attendent aussi la publication des résultats annuels du géant bancaire britannique HSBC.

Plus spécifiquement, la journée de ce lundi a également apporté son lot d'indicateurs désastreux en Asie. En Corée du Sud, la production industrielle a subi en janvier une chute record de 25,6% sur un an, ravagée par le recul des exportations de semiconducteurs et d'automobiles. Au Japon, le marché automobile s'est effondré de 32,4% en février.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :