Carrefour sanctionné après sa condamnation en Chine

 |   |  210  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : © 2009 Thomson Reuters)
Carrefour va devoir verser des amendes pour avoir menti sur le prix de leurs articles, selon l'instance de planification économique chinoise. Le titre s'affiche clairement dans le rouge ce matin en Bourse.

La Chine a condamné plusieurs groupes de distribution dont Carrefour et Wal-Mart, à des amendes pour avoir menti sur le prix de leurs articles, a annoncé mercredi l'instance de planification économique. Ces amendes atteignent 500.000 yuans (55.000 euros).

Ce jeudi dans le China Daily, le groupe français de distribution s'est "excusé sincèrement". Il a également déclaré qu'il remboursera les clients 5 fois la différence  du prix payé et celui affiché.

En attendant le titre pâtit de cette annonce en Bourse. Avec un repli de plus de 1 %, Carrefour fait parti des plus fortes baisses de l'indice vedette de place de Paris.

Selon la Commission nationale du développement et de la réforme, le groupe français et son concurrent américain ont soit surestimé leurs promotions. Ils auraient gonflé le prix d'origine, ou imposé des prix supérieurs à ce qui était mentionné sur l'étiquette ou dans les publicités.

Ces faits ont été constatés dans des magasins de Shanghai, Kunming, Shenyang, Harbin et Chongqing, indique la Commission sur son site internet. Les autorités chinoises mènent fréquemment des inspections sur les prix pratiqués par les commerces à l'approche des périodes de fête. Le Nouvel an chinois est célébré la semaine prochaine.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :