La Bourse de Paris sauve les 4.000 points

 |   |  596  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters
Rassuré par la formation d'un nouveau gouvernement en Egypte et des indicateurs macro-économiques américains meilleurs que prévu, le CAC 40 termine la séance de lundi sur un gain de 0,08% à 4.005,50 points.

Après avoir dévissé dans les premiers échanges (-1,22 % au plus fort de la baisse), l'annonce de la formation d'un nouveau gouvernement égyptien et des indicateurs économique américains ont permis au CAC 40 de repasser dans le vert au cours de l'après-midi et de terminer la séance sur une hausse de 0,08 % à 4.005,50 points.

Si, dans les premiers échanges, la fébrilité des marchés depuis la publication des chiffres du PIB américain, vendredi, a été accentuée par la crainte d'une pénurie de pétrole en cas de blocage du Canal de Suez du fait de l'instabilité politique en Egypte, l'annonce d'un remaniement gouvernemental par Hosni Moubarak a provoqué un regain d'optimisme quand bien même la colère de la rue ne se calme pas.

Dans ce contexte, des indicateurs macro-économiques, publiés ce jour au Etats-Unis et meilleurs que prévu laissent à penser que la croissance mondiale n'est pas remise en cause. Ainsi, la consommation des ménages américains en décembre, attendue en hausse de 0,4 %, est ressortie en progression de 0,7 %. Par ailleurs, la croissance de l'activité économique dans la région de Chicago s'est accélérée en janvier. Selon l'enquête mensuelle de l'institut ISM auprès des directeurs d'achats, l'indice PMI s'est établi à 68,8 points contre 65 points attendus par le consensus des économistes interrogés par Reuters.

Valeurs en hausse

Carrefour a bondi de 5,33 %. Le conseil d'administration du groupe étudie la possibilité de scinder le groupe en trois entreprises, permettant une cotation séparée des branches immobilier et "hard discount", avance lundi Le Figaro sans citer ses sources. Une information, en partie confirmée, en fin d'après-midi par le numéro deux mondial de la distribution.

Essilor International s'est adjugé 0,85 %. Le titre a été porté par le changement de recommandation d'Oddo Securities. L'intermédiaire a relevé son conseil, le portant de "accumuler" à "acheter". L'objectif de cours est dorénavant de 58 euros contre 52 euros précédemment.

Technip a progressé de 1,04 % après avoir annoncé l'acquisition, pour un montant de 10 millions de livres sterling, de tous les actifs de Subocean Group, une société d'installation de câbles sous-marins basée au Royaume-Uni.

Valeurs en baisse

Principal frein à la progression du CAC 40, le secteur bancaire a fléchi sous les incertitudes géopolitiques. BNP Paribas s'est replié de 0,87 %, Crédit Agricole de 1,46 %, Natixis de 0,54 %. Société Générale qui a une implantation importante en Egypte avec la NSGB, l'une des premières banques privées du pays, a reculé de 2,26 %.

Lafarge a lâché 1,65 %. Le groupe effectue 25 % de son bénéfice opérationnel au Moyen-Orient a été pénalisé par la situation qui règne en Egypte.

Hors CAC

Lagardère (-2,97 %) a annoncé lundi avoir reçu une offre ferme de 651 millions d'euros de Hearst pour ses magazines internationaux. Par ailleurs, il a annoncé vendredi soir sa mise en examen pour "délit d'initié" dans l'enquête sur les mouvements suspects de titres d'EADS en 2006.

Manitou (+ 8,42 %) a bénéficié du rebond de 23 % de son chiffre d'affaires en 2010. Le groupe espère revenir à l'équilibre opérationnel sur l'ensemble de l'exercice.

ST Dupont s'est envolé de 31,82 % à 0,29 euros. Le groupe a annoncé un retour au bénéfice et un résultat opérationnel positif.

Devise et Pétrole

L'euro est stable face au billet vert. A la clôture des marchés européens, un euro s'échangeait contre 1,372 dollar.

Sur le marché du pétrole, le baril de Brent s'échangeit contre 100,45 dollars (+1,04 %) tandis que le WTI bondissait de 1,46% à 90,64 dollars.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :