Les valeurs financières sous pression

 |   |  186  mots
Le secteur financier affiche les plus forts replis du CAC 40 ce mardi dans le sillage de la publication des premiers résultats des banques européennes. BNP Paribas et Société Générale décrochent notamment de plus de 4%.

Avec le début de la publication des résultats trimestriels des banques européennes, le secteur financier accuse le coup ce mardi à la Bourse de Paris en signant les plus fortes baisses du CAC 40.

BNP Paribas décroche de 4,31% à 50,87 euros et  Société Générale chute de 4,26% à 43,65 euros à la clôture. La banque rouge et noire doit publier ses résultats ce mercredi tandis que BNP la suivra jeudi.

Pour leur part, Dexia baisse de 3,7% à 5,27 euros, Crédit Agricole de 2,92% à 12,98 euros et Axa de 2,9% à 16,40 euros. Sur le SBF 120, Natixis ne fait pas exception et recule de 5,46% à 3,65 euros.

La banque suisse UBS a publié ce matin une perte deux fois plus importante que prévu. Le titre plonge d'ailleurs de 5,76% à la Bourse de Zurich. Par ailleurs, les valeurs financières sont d'autant plus sous pression qu'au Royaume-Uni, le gouvernement a annoncé que Royal Bank of Scotland et Lloyds, dont il est actionnaire, vont devoir céder des actifs.

Sans oublier la faillite du groupe financier américain CIT annoncée dimanche soir et qui constitue la cinquième plus grosse faillite de l'histoire des Etats-Unis.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 03/11/2009 à 9:20 :
pas de commentaire , devant un décès , on se tait et on prie pour ne pas être frappé par la peste financière.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :